Chrysler Pacifica 2018: Hein? On est déjà rendus?

Enfin, une fourgonnette peu énergivore, mais tout aussi polyvalente. Bon, il faut avouer que la version hybride n’est pas une aubaine…

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

Maintenant que les voyages tout inclus dans le Sud sont devenus accessibles, les vacances avec les enfants à bord du véhicule familial semblent moins intéressantes pour plusieurs. Entre relaxer sur la plage, ou passer deux jours dans une voiture pour faire découvrir Niagara Falls ou le Rocher Percé à sa progéniture, que choisiriez-vous?

Pour ceux qui accordent encore de l’importance aux sorties en famille, et surtout si cette dernière est composée de plusieurs enfants, la fourgonnette demeure toujours le choix par excellence. Fiat Chrysler Automobiles, a renouvelé l’an dernier sa fourgonnette avec un nouveau style et même, un nouveau nom. 

La course aux innovations

Chaque fois qu’un constructeur redessine sa fourgonnette, et il y en a de moins en moins, il tente d’innover avec des fonctionnalités uniques, souvent copiées par la concurrence. En option, la Pacifica est munie d'un aspirateur intégré pour ramasser les dégâts des petits, commodité introduite initialement dans la Honda Odyssey. Cette dernière, complètement redessinée pour 2018, propose un système de divertissement arrière avec deux écrans tactiles, offrant des jeux et des applications que l’on a vus pour la première fois dans la Pacifica, l’an dernier. Finalement, on s’échange les bonnes idées.

Étrangement, aucune autre fourgonnette n’a imité jusqu’à maintenant l’ingénieux système de sièges Stow ‘n Go, qui permet de replier non seulement la banquette de troisième rangée sous le plancher, mais aussi les sièges capitaine de deuxième rangée. Très pratique pour les déménagements impromptus ou la chasse aux antiquités lors des ventes-débarras. En revanche, ces sièges de la rangée médiane sont peu rembourrés, donc moins confortables sur de longues distances que ceux de la concurrence.

Les enfants risquent de ne pas trop se plaindre, car ils seront occupés à visionner un film provenant d’un disque Blu-ray, d’une clé USB ou d’un appareil branché par connexion HDMI. Ils pourront aussi s’amuser grâce aux nombreux jeux intégrés au système Uconnect Theatre. On a même droit à une appli qui, liée au système de navigation, indique aux passagers arrière l’heure d’arrivée à destination. Les parents pourraient ne plus jamais entendre les : « Est-ce qu’on arrive bientôt? » Hélas, ce système n’a toujours pas de solutions pour les « J’ai faim! » et les « Je dois aller aux toilettes! »…

L’habitacle de la Chrysler Pacifica est peut-être l’aspect le plus important du véhicule, et à cet égard, il ne déçoit pas. La finition est élégante et soignée; la disposition des commandes, conviviale. L’interface Uconnect, avec son écran de 8,4 pouces, figure parmi les meilleurs sur le marché, et l’on peut, en option, équiper la fourgonnette d’un toit vitré à trois panneaux rendant ainsi les promenades plus agréables.

Une motorisation peu énergivore

Le problème avec les fourgonnettes d’aujourd’hui, c’est leur consommation d’essence. La Pacifica est équipée d’un V6 de 3,6 litres, développant 287 chevaux, une bonne puissance pour permettre des performances soutenues et un remorquage de 1 633 kilogrammes (3 600 livres). Par contre, il sera difficile d’obtenir une consommation sous les 10,0 l/100 km. Les rivales de la Pacifica ne font guère mieux.

La solution de FCA est toutefois géniale. La Pacifica hybride, lancée en cours de 2017, est munie d’un moteur V6, mais aussi de deux moteurs électriques, intégrés à une boîte automatique à gestion électronique et d’un bloc-batteries de 16 kWh. La puissance totale s’élève à 260 chevaux et l’autonomie en mode 100% électrique est estimée à 53km.

Voici maintenant deux bonnes nouvelles et une qui l’est moins. La capacité élevée des batteries permet d’obtenir un rabais gouvernemental de 8 000 $ au Québec, soit celui d’une voiture 100% électrique. De plus, le temps de charge maximal, avec une borne de 240 volts, n’est que de deux heures, alors on peut facilement gérer les déplacements urbains et minimiser la consommation d’essence. Les parents qui doivent constamment transporter les enfants aux pratiques de hockey ou au cinéma, et retourner les chercher par la suite, peuvent donc rouler à peu de frais.

Les batteries, installées sous le plancher, éliminent les sièges Stow'n'go de deuxième rangée en faveur de traditionnels sièges amovibles. En contrepartie, ceux-ci sont plus confortables, alors le compromis en vaut la peine.

Bien que la programmation de sa motorisation hybride soit perfectible et que son prix soit élevé, la Pacifica parvient à raviver notre intérêt pour les fourgonnettes et elle demeure la préférée de son segment.

Feu vert

  • Polyvalence indéniable
  • Finition intérieure soignée
  • Une panoplie d’équipement disponible
  • Version hybride très intéressante
  • Conduite raffinée

Feu rouge

  • Prix élevé (Limited et hybride)
  • Programmation de la motorisation hybride perfectible
  • Moteur bruyant à haut régime (hybride)
  • Fiabilité du système hybride inconnue

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéMeilleurs achats 2019 du Guide de l’auto : Chrysler Pacifica
Chaque année, l’équipe du Guide de l’auto annonce ses Meilleurs achats dans toutes les catégories de voitures et de camions, y compris celles des fourgonnettes. Encore une fois, c’est la Chrysler Pacifica qui remporte le titre du Meilleur achat dans son segment. Comme véhicule familial, la Pacifica brille avec de …
Commentaires