Exclusif BMW X7 2019 : la dernière pièce du casse-tête de VUS

Points forts
  • Choix de moteurs à essence
  • Habitacle spacieux, luxueux et polyvalent
  • Comportement routier impressionnant
  • Toutes les plus récentes technologies de BMW au menu
Points faibles
  • Troisième rangée à éviter si vous êtes grand
  • Pourquoi nous cacher encore le design?
  • Moteurs diesel pas encore confirmés pour le Canada
Évaluation complète

SPARTANBURG (Caroline du Sud) – Le nouveau BMW X7 2019 n’est même pas encore sorti de l’usine, mais on dirait qu’il a toujours fait partie du vaste catalogue du fabricant de voitures de luxe allemand. Ça ne signifie aucunement qu’il paraît vieux ou qu’il manque de commodités modernes. En réalité, le nouveau BMW X7 se veut aussi évolué sur le plan technologique que la grande berline de Série 7 et il s’apparente de près à la Série 5 de même qu’au tout nouveau X5.

Le X7 nous livre exactement ce qu’on attend d’un modèle BMW portant le chiffre « 7 » et bien plus encore. Les gens de la Bayerische Motoren Werke ont mis tout le paquet en créant leur nouveau VUS porte-étendard et je pourrais vous le résumer en un mot : brillant. Que l’on parle du châssis CLAR, des motorisations, du confort ou de la technologie, le dernier-né de la famille BMW répondra à tous les besoins d’un acheteur de VUS de luxe pleine grandeur. Et ce qui est surprenant dans tout ça, c’est que nous avons conduit non pas des modèles de série, mais plutôt des mulets achevés à seulement 80-85%.

Notez bien que plusieurs détails concernant le BMW X7 2019 n’ont pas encore été finalisés ou divulgués aux médias. Certaines des données techniques ici publiées sont des estimations basées sur diverses sources d’information et l’intelligence de votre humble serviteur.

Une étape après l’autre

La vitesse à laquelle BMW enchaîne les lancements de produits ces temps-ci a de quoi étourdir même Bruno Spengler. La naissance de la Série 7 de sixième génération en 2015, avec ses technologies de pointe et sa plateforme CLAR (Cluster Architecture), a déclenché tout un assaut. L’objectif étant de partager les plus récentes innovations avec le plus grand nombre de modèles possible, BMW en a vite fait profiter la Série 5, le X5 et maintenant le X7.

À propos, le BMW X5 2019 arrivera en premier, soit vers la fin de cette année. Étrange, mais vrai : nous n’avons eu droit qu’à un aperçu de ce dernier, alors que nous avons pu conduire le X7, pourtant attendu sur le marché dans un an environ. On peut deviner que les deux VUS emploient plusieurs composantes communes, mais n’allez surtout pas croire que BMW a simplement copié-collé et étiré le X5 avant de lui apposer un écusson « X7 » sur le derrière. Ce qui est important de retenir, c’est que le BMW X7 est un véhicule sans compromis. Autrement dit, si une pièce du X5 faisait à peine l’affaire, les ingénieurs la laissaient tomber et en concevaient une nouvelle.

Photo: BMW

Sur la route du confort

L’opulence dans la conduite du BMW X7 2019 n’a d’égal que celle de son équipement. La version haut de gamme xDrive50i cherchera à plaire à ceux qui désirent un maximum de puissance. Elle devrait renfermer un V8 biturbo de 4,4 litres développant autour de 445 chevaux. De son côté, la version M40i exploitera un six cylindres turbocompressé de 3,0 litres dont le nombre de chevaux risque d’avoisiner 335.

Dans chaque cas, le rouage intégral xDrive de BMW sera inclus de série, tout comme une boîte automatique à huit rapports. Également de mise, la suspension pneumatique de la marque joue un très grand rôle dans le comportement hyper raffiné du X7. On nous avait prévenus que certains bruits inhabituels comme des claquements ou des résonnances pourraient se faire entendre en conduisant les modèles de préproduction, mais ça n’a pas été le cas.

Nous avons également eu l’occasion de tester le BMW X7 en dehors de la route. Ladite suspension pneumatique est ajustable sur 80 millimètres, soit 40 de plus ou de moins que la hauteur normale. Étirée au max, elle permet au X7 de ramper facilement sur une route marquée par de bonnes ornières, le genre qui soulèvent parfois deux roues dans les airs, ne serait-ce que pour une seconde. Il serait exagéré de prétendre que le X7 a été conçu pour de telles manœuvres, mais elles ont servi à démontrer toute la diversité de son champ de compétences.

La configuration que j’ai préférée, c’est celle du X7 M40i doté de la direction active intégrale et de barres stabilisatrices actives. Pourquoi? Parce que la direction de la version xDrive50i m’a semblé manquer un peu de précision. Interrogé à ce sujet, un ingénieur de BMW nous a confié que nos mulets n’avaient pas encore été équipés de leur système de direction amélioré.

Comparé au V8, le moteur à six cylindres en ligne génère moins de puissance, mais on voit seulement la différence lors des dépassements sur l’autoroute, par exemple. Il confère aussi une plus grande légèreté et beaucoup plus de dynamisme au train avant du X7. Peu importe le moteur, on n’a pas l’impression de conduire un si gros VUS, mais au volant de la version M40i, on se sent presque comme dans un X3. Tout ça pour dire que le fait de combiner un poids réduit à l’avant et des roues directrices à l’arrière change tout dans l’expérience de conduite : le corpulent X7 devient carrément amusant à conduire – sans blague. Quand vous achèterez le vôtre, assurez-vous d’opter pour la direction active intégrale.

En passant, deux mécaniques diesel seront disponibles ailleurs dans le monde. BMW n’a pas encore pris la décision de les offrir ou non en Amérique du Nord, mais on peut oser croire qu’au moins une version du moteur turbodiesel de 3,0 litres se joindra à la gamme ultérieurement.

Photo: Mathieu St-Pierre

Comme un salon à trois rangées

L’éventail des commodités de série et en option est gigantesque. Et je vous rappelle que je détiens seulement des informations partielles. Tous les BMW X7 2019 possèdent une superbe instrumentation numérique de 12,3 pouces à la place des cadrans traditionnels de la marque. Un deuxième écran de 12,3 pouces est aussi inclus de série et, grâce aux menus révisés du système multimédia, celui-ci s’avère beaucoup plus rapide et simple à utiliser. On parle ici de la septième génération du fameux iDrive de BMW et le véhicule est conçu pour recevoir des mises à jour via une connexion sans fil.

Le X7 pourra asseoir normalement sept passagers, mais vous aurez l’option de remplacer la banquette médiane par deux fauteuils capitaines. Dans tous les exemplaires mis à l’essai, les sièges des deux premières rangées étaient tous réglables électriquement et d’un confort suprême. L’accès à la troisième rangée ne posera pas vraiment de problème à ceux qui ont encore un peu de flexibilité dans le corps. L’espace qu’on y découvre convient à deux adolescents, mais pas à des adultes. C’est surtout dans le coffre qu’on apprécie les dimensions élargies du X7; en prime, les dossiers arrière peuvent se rabattre avec une assistance électrique.

Quant au design extérieur, c’est difficile de se prononcer étant donné le camouflage apposé sur les mulets, mais parions que le X7 aura fière allure, surtout si l’on se fie au nouveau X5 au look musclé qu’on nous a montré. La double calandre réniforme de BMW apparaît en format agrandi et s’intègre magnifiquement à la partie avant, tandis que les jantes optionnelles de 20 et 22 pouces donnent au véhicule toute la prestance qu’il mérite.

BMW n’aura aucune misère à convaincre ses fidèles clients de faire le saut dans un X7. La plupart diront sans doute : « il était temps! » La concurrence viendra de l’Audi Q7, du Range Rover et bien sûr du Mercedes-Benz GLS. Selon toute vraisemblance, le X7 se vendra très bien.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

FrancfortBMW Concept X7 iPerformance : un premier VUS signé BMW i!
Chez BMW, c’est la division i qui est responsable des modèles électriques ou hybrides rechargeables. Vous me direz qu’il existe des modèles BMW qui sont rechargeables (le X5 xDrive40e, par exemple) et qui ne portent pas la lettre i et je vous répondrai que chez BMW — comme chez d’autres …
ActualitéLe BMW X5 2019 dévoilé!
Dans la dernière année, le constructeur allemand a dévoilé ses nouvelles générations du BMW X3 et du BMW X4 , alors que le tout nouveau BMW X2 vient à peine d’arriver en concession. On a conduit une version préproduction du BMW X7 , dont le design final devrait être révélé …
Pleins feux surBMW X5 2019 : à l’essai cette semaine
Le Guide de l’auto se rend à Atlanta cette semaine afin de prendre le volant du BMW X5 2019, redessiné pour le millésime 2019. Lors de son lancement, le véhicule multisegment sportif de luxe, de taille intermédiaire, sera proposé au Canada avec deux motorisations et deux configurations de sièges, bien …
Nouveaux modèlesLe BMW X7 2019 officiellement dévoilé
Bien que nous ayons conduit une version préproduction du BMW X7 2019 l’été dernier, enveloppée dans un camouflage, le constructeur vient de dévoiler des photos officielles de son plus récent – et son plus gros – VUS. Le X7 sera assemblé à l’usine de Spartanburg, en Caroline du Sud, aux …
Los AngelesBMW X7 2019 : alter ego de la Série 7
Le nouveau X7 permet à BMW de compléter sa gamme de VUS de luxe et, surtout, de ne plus perdre les acheteurs du créneau qui délaissaient la marque bavaroise pour se tourner très logiquement vers le Mercedes-Benz GLS . Pour BMW, le X7 est un véhicule très important, particulièrement en …
MontréalLes BMW X5 et X7 2019 présentés à Montréal
Sans surprise, l’année 2019 en sera une remplie de VUS, et les marques de luxes sont déjà prêtes à en offrir aux consommateurs. Chez BMW, on présente cette année deux nouveaux modèles, le X5 et le X7 , qui feront une première apparition canadienne au Salon de l’auto de Montréal.
Pleins feux surBMW X7 2019 : on le conduit cette semaine
Le BMW X7 est le plus récent ajout à la gamme des VUS chez le constructeur allemand, et c’est aussi leur plus gros commercialisé jusqu’à maintenant. Désirant se tailler une place dans le lucratif créneau des VUS grand format, dans lequel figure déjà le Cadillac Escalade , l’Infiniti QX80 , …
Commentaires