Exclusif Porsche 911 Carrera T 2018 - Pour les puristes

Points forts
  • Châssis allégé
  • Dynamique plus relevée que la 911 de base
  • Boîte manuelle rapide et précise
  • Sonorité plus affirmée du moteur
Points faibles
  • Prix élevé
  • Tarif des options
  • Roulement ferme même en mode confort
Évaluation complète

NÜRBURG (Allemagne) – En marge de notre premier contact avec la Porsche 911 GT3 RS 2019 sur le circuit du Nürburgring, l’occasion s’est présentée d’aller rouler en 911 Carrera T, non pas sur le fabuleux circuit allemand, mais plutôt sur les magnifiques routes voisinant la très belle rivière Moselle et les collines de la région.

La gamme des 911 Carrera compte maintenant plus d’une vingtaine de déclinaisons, et la Carrera T s’inscrit comme celle des puristes puisque sa dotation met l’accent sur les équipements qui assurent une performance relevée en délaissant ceux qui sont souvent considérés comme superflus. Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, le « T » ne signifie pas « Turbo », bien que le moteur de la Carrera T soit le six cylindres de 3,0 litres biturbo développant 370 chevaux et un couple de 331 livres-pied, mais plutôt « Tourisme ». On évoque à la fois une conduite plus inspirée que celle de la 911 Carrera de base, et de la Porsche 911 T de 1968, premier modèle de la marque adoptant la philosophie « Faire mieux avec moins ».

Photo: Gabriel Gélinas

Un châssis allégé

Dépourvue de places arrière, d’une bonne quantité de matériel insonore et dotée d’un vitrage plus léger, ainsi que de sangles en tissu en guise de poignées intérieures, la Carrera T affiche 1 452 kilos à la pesée, soit 20 de moins qu’une 911 Carrera de base à dotation égale.

Le châssis sport PASM, abaissé de 20 millimètres, fait partie de la dotation de série, tout comme un levier de vitesses plus court avec grille rouge qui est associé à la boîte manuelle (la boîte à double embrayage PDK est livrable en option), alors que les roues arrière directionnelles sont au catalogue des options. La Carrera T reçoit également une version simplifiée de l’ensemble Sport Chrono, puisqu’elle est équipée du bouton rotatif de sélection des modes de conduite, mais dépourvue du chronomètre qui figure au centre sur le dessus de la planche de bord.

Plus de sensations

Sur la route, la Carrera T s’exprime avec un tonus nettement plus affirmé que celui d’une 911 de base, la sonorité du moteur filtrant plus facilement dans l’habitacle pour notre plus grand plaisir grâce à l’insonorisation réduite et à l’échappement sport. Le flat-six biturbo est toujours aussi satisfaisant, avec son couple maximal livré sur une large plage qui s’étend de 1 750 à 5 000 tours/minute, et la boîte manuelle est tout simplement sublime avec son levier dont la course est très courte et l’engagement bien senti de chaque rapport. Une pure merveille.

Photo: Porsche AG

En virage, on apprécie au plus haut point la précision de la direction, ainsi que la contribution du différentiel à glissement limité. Quand la route est sinueuse et lisse, il suffit de sélectionner le mode Sport plus pour optimiser les réglages en fonction d’une dynamique relevée, pour ensuite sélectionner le mode Confort lorsque la qualité du revêtement laisse à désirer. Cela étant dit, la Carrera T roule sur des jantes de 20 pouces et le roulement demeure toujours assez ferme, même en mode Confort. Faire le plein de sensations, c’est le truc de la 911 Carrera T.

Côté look, la Carrera T se démarque par une lèvre de spoiler plus aérodynamique et par ses rétroviseurs latéraux peints en gris agate métallisé ainsi que par ses jantes Carrera S gris titane de 20 pouces. Les sièges sport à quatre réglages électriques tendus de noir avec empiècement Sport-Tex au centre offrent un très bon soutien latéral en virage.

La Porsche 911 Carrera T 2018 est déjà sur le marché au pays et son prix de départ est de 116 500 $ avant les frais de transport et de préparation. Elle coûte donc plus cher qu’une Carrera de base, mais sa dotation de série, qui focalise sur la dynamique, en fait vraiment une 911 pour les puristes.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsExclusif Porsche 911 GT3 RS 2019 - Née pour la piste
NÜRBURGRING (Allemagne) – Les 911 GT3 RS multicolores attendent dans les puits du circuit de F1 du Nürburgring sous un ciel ombragé. Je m’installe dans l’une d’elles et le rituel classique débute : ajustement du siège, de la colonne de direction et des rétroviseurs, avant de boucler la ceinture et …
Premiers contactsExclusif Porsche 911 GT2 RS 2018 : chef de la meute
CLARINGTON (Ontario) – La gamme des 911 Carrera compte maintenant 23 variantes et la GT2 RS trône au sommet de la pyramide. C’est la plus puissante et la plus rapide 911 de l’histoire du modèle et c’est la voiture qui détient le record du tour des voitures de série sur …
Commentaires