Tesla et Elon Musk répondent aux craintes : ils seront rentables et vite

Depuis ses débuts, le constructeur californien essuie de nombreuses critiques des investisseurs et des médias internationaux. Retards de production, problèmes de fiabilité, voitures trop dispendieuses, dettes monstres et j’en passe! Une fois de plus, Tesla et son propriétaire Elon Musk font la une des quotidiens alors que Musk répond au journal britannique The Economist par un tweet qui ne laisse place à aucune interprétation!

Dans le cadre de la publication d’un article par le quotidien britannique The Economist, on pouvait lire que, encore une fois, tout porte à croire que Tesla va devoir demander l’aide de ses créanciers au cours de l’année financière en cours. Sans perdre de temps, le PDG de l’entreprise, Elon Musk, a affirmé que le constructeur sera rentable et aura un bon fonds de roulement dès le prochain trimestre. Dans un gazouillis répondant au quotidien, Musk dit : « The Economist used to be boring, but smart with a wicked dry wit. Now it’s just boring (sigh). Tesla will be profitable & cash flow+ in Q3 & Q4, so obv no need to raise money ». Pour les lecteurs qui maîtrisent moins bien la langue de Shakespeare, Musk affirme de manière nonchalante que Tesla sera rentable et demeure une compagnie intéressante, contrairement au quotidien économique.

Cet article apparaît peu de temps après que le PDG a publié un gazouillis de lui, ivre sur une voiture, où on pouvait y lire « Nous sommes désolés d’apprendre que Tesla est complètement et totalement en faillite ». C’était en fait un poisson d’avril! La blague s’est cependant retournée contre Musk, car la compagnie a malheureusement un taux d’endettement très élevé. Plusieurs investisseurs n’ont guère apprécié, et le titre a chuté.

Mais pourquoi Tesla essuie-t-elle tant de tirs groupés, tant de la part des investisseurs que des acteurs du milieu? Selon Bob Lutz, un personnage bien connu dans le monde de l’automobile, leur modèle d’affaires n’a rien de conventionnel. Il est basé sur du rêve, de la spéculation. N’empêche, Musk a sans contredit bousculé le marché très conservateur de l’automobile en les motivant à investir dans l’électrique. Les consommateurs n’ont jamais eu autant de choix qu’aujourd’hui. Alors peu importe ce que le futur réserve à Tesla, la compagnie aura assurément laissé sa marque!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

TorontoLa Tesla Model 3 2018 fait ses débuts canadiens au Salon de Toronto
La production de la Tesla Model 3 s’est amorcée au ralenti, mais le constructeur tente d’augmenter la cadence, et le marché canadien obtiendra sa première chance de voir la voiture en personne au Salon de l’auto de Toronto. Première voiture de Tesla destinée à la masse, la Model 3 procurera …
EssaisTesla Model X 2018 : capsule spatiale sur roues
Bien que la survie à long terme de Tesla ne soit toujours pas assurée, le constructeur californien de véhicules électriques a indéniablement révolutionné l’industrie automobile. Il a prouvé au monde que des motorisations électriques peuvent être une solution réaliste aux moteurs à combustion, à un prix élevé, tout de même.
ActualitéTesla parle d’un potentiel Model Y
Il y a quelques semaines, Elon Musk a annoncé lors d’une téléconférence qu’un tout nouveau véhicule multisegment, le Model Y, serait bientôt commercialisé par Tesla. Évidemment, Musk, étant le milliardaire excentrique qu’il est, a déclaré que ce nouveau véhicule serait lancé d’ici les deux prochaines années, chose difficile à croire …
ÉlectriqueElon Musk et Tesla veulent construire une camionnette révolutionnaire
Tesla ne fait rien comme les autres. Le manufacturier californien se balance complètement des conventions. Et ça semble plaire aux consommateurs. Prenons par exemple la Model 3 qui a connu un nombre exceptionnel de précommandes alors qu’elle n’était même pas encore construite! Depuis quelques jours, Elon Musk, le PDG de …
Commentaires