Le Subaru Forester 2019 redessiné et plus spacieux présenté à New York

NEW YORK – La cinquième génération du Forester vient d’être dévoilée au Salon de l’auto de New York, et elle est améliorée de plusieurs façons par rapport au modèle sortant. C’est un véhicule important pour Subaru, surtout au Canada où s’est avéré le produit le plus populaire du constructeur en 2017, devançant légèrement le Crosstrek, le Outback et l’Impreza.

À l’instar des autres modèles récemment introduits, le Subaru Forester 2019 est construit sur l’architecture Subaru Global Platform. Son empattement passe de 2 640 à 2 667 millimètres, et selon la compagnie, ce sont les passagers arrière qui en profiteront le plus avec un plus grand dégagement pour les jambes. À l’avant, les sièges ont été reformés pour procurer un meilleur confort. L’aire de chargement dispose d’une ouverture plus grande, très grande même, bien que le volume du coffre n’ait pas encore été spécifié. Le hayon à commande électrique, disponible en option, est plus rapide d’exécution et dispose maintenant d’un bouton supplémentaire pour verrouiller toutes les portes d’un seul coup.

Le système multimédia du Forester est proposé avec des écrans de 6,5 et de 8,0 pouces, selon la déclinaison choisie. L’intégration Apple CarPlay et Android Auto figurera de série, et un nouveau système de détection de somnolence du conducteur est introduit. Ce dernier se fie à une caméra logée près de l’écran multimédia central, qui surveillera les agissements du conducteur et l’avertira s’il a tendance à s’endormir au volant. Bien sûr, la suite de dispositifs de sécurité EyeSight est offerte, et ce, dans toutes les déclinaisons du Forester sauf celle de base.

Un toit ouvrant panoramique est toujours disponible, un volant chauffant s’ajoutera dans les déclinaisons plus cossues et les sièges arrière chauffants, également en option, profite de dossiers chauffés également.

Un quatre cylindres à plat de 2,5 litres sera une fois en service sous le capot, mais cette nouvelle version ajoutera l’injection directe et un système arrêt/redémarrage automatique. On avance une puissance de 182 chevaux (en hausse de 12) et un couple de 176 livres-pied (en hausse de deux), alors que la seule boîte de vitesses confirmée jusqu’à maintenant est une automatique à variation continue. Donc plus de boîte manuelle ni de moteur turbo, deux options très peu populaires de toute façon.

Photo: Subaru Canada Inc.

Toutefois, on aura droit à un sélecteur de modes SI-DRIVE dans toutes les variantes du Forester, avec les réglages Intelligent et Sport. Évidemment, la transmission intégrale figurera de série, tout comme le système X-Mode qui aide à obtenir une meilleure adhérence sur les surfaces glissantes ou lors des escapades hors route. Ledit système comprendra désormais des modes neige/terre et neige/boue.

Le marché canadien obtiendra plusieurs déclinaisons : base, Touring, Sport, Limited et Premier. La version Sport est une nouveauté, avec une apparence plus dynamique, y compris des bandes décoratives orange sur la carrosserie, des garnitures de la même couleur dans l’habitacle, des jantes en alliage noires de 18 pouces et quelques autres distinctions. Cette nouvelle édition affichera un prix similaire à la version Touring, au design plus classique. Le Forester Sport se dote aussi d’un mode additionnel sur son système SI-DRIVE, soit Sport#, mais il ne gagne pas en puissance, et sa suspension est inchangée par rapport aux autres versions du VUS.

En parlant de design, le nouveau Forester adoptera un look inspiré de celui du Subaru Ascent, affichant un peu plus de caractère que le modèle sortant. On a toutefois conservé la grande surface vitrée, permettant une bonne visibilité vers l’extérieur, une caractéristique bien appréciée du Forester actuel.

Les prix n’ont pas encore été annoncés, mais le Subaru Forester 2019 sera mis en vente au Canada cet automne.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

SurvolSubaru Ascent 2019 : aperçu
Bien peu de personnes se souviennent du Subaru Tribeca qui, un temps, s’est aussi appelé B9 Tribeca. Ce VUS intermédiaire à sept places, malgré ses qualités, n’a jamais pu se démarquer sur le marché. L’aventure dans ce créneau semblait terminée pour Subaru. Or, voilà que Subaru va bientôt mettre sur …
EssaisSubaru Forester 2018 : l’efficacité avant le style
Le Subaru Forester est sans aucun doute l’un des véhicules les plus pragmatiques qui soient. Il appartient à une catégorie sélecte qui compte aussi des voitures comme la Toyota Corolla ou la Ford C-MAX, des objets roulants destinés à amener leurs occupants du point A au point B, sans passion, …
ActualitéSubaru Forester 2019 : prix annoncés
Entièrement redessiné, le Subaru Forester 2019 arrivera chez les concessionnaires canadiens cet automne, et le constructeur vient d’annoncer sa structure de prix. Le Forester est construit sur une nouvelle plate-forme, reposant sur un empattement légèrement plus long afin d’augmenter l’espace pour les jambes des passagers arrière. L’aire de chargement dispose …
Pleins feux surSubaru Forester 2019 : bye bye Turbo
Initialement lancé en 1998, le Forester fait peau neuve pour 2019, conservant toujours ce même caractère distinctif. Nouvelle présentation extérieure, nouvel habitacle et plus d’éléments de luxe feront partie ce modèle, qui débarque ces jours-ci chez les concessionnaires canadiens. Subaru n’a pas l’intention d’ébranler ou de choquer les fidèles acheteurs, …
Premiers contactsSubaru Forester 2019 : la faute de l’Oncle Sam
En partageant une première image du Subaru Forester 2019 sur mon compte Facebook ( Antoine Joubert – Chroniqueur Auto ), une pléiade de commentaires ont défilé. Non, personne ne commentait l’arrivée d’une version Sport ornée d’artifices orangés qui, lorsque vêtue d’une carrosserie noire, donne l’impression d’une édition Harley-Davidson. En fait, …
Commentaires