Le retour du Lincoln Aviator

NEW YORK – Dévoilé au Salon de l’auto de New York, le nouveau Lincoln Aviator de taille intermédiaire se positionne entre le gros Navigator et le Nautilus (qui remplacera le MKX). Avec ses trois rangées de sièges permettant d’assoir jusqu’à sept passagers, l’Aviator cible les millénariaux et leurs enfants.

Le VUS présenté au salon n’est qu’un « aperçu » du modèle de production qui sera mis en vente l’an prochain, selon les dires de la marque. Côté look, il est assez réussi. Chez Lincoln, on mentionne s’être inspiré de l’aéronautique pour dessiner le VUS. Ce dernier arbore une peinture bleue nommée Flight Blue, alors que sa grille est rehaussée d’accents foncés reluisants et de chrome. En revanche, les immenses roues de 22 pouces du véhicule dévoilé ne seront pas nécessairement disponibles au moment de commercialiser l’Aviator en 2019.

« Les lignes de l’Aviator sont fuyantes, » a cité le directeur de design de Lincoln, David Woodhouse. « On voit la stature et la présence de la grille de calandre à l’avant, et par la suite, la carrosserie et la partie arrière s’arrondit, créant une analogie d’aérodynamisme. »

L’Aviator proposera un moteur biturbo dont les détails techniques n’ont pas encore été précisés. Toutefois, en option, on pourra y ajouter un système hybride rechargeable, une première chez Lincoln et un avant-goût de ce que l’on retrouvera sous le capot des futurs produits de la marque.

L’habitacle du Lincoln Aviator comprend des sièges Perfect Position à 30 réglages électriques et dotés d’une fonction de massage, comme ceux que l’on retrouve dans la berline Lincoln Continental. On pourra également équiper le VUS d’une recharge sans fil de téléphones portables, d’une borne WiFi et d’une caméra qui scrute la route devant afin d’ajuster la suspension en fonction de la condition de la chaussée. Le système de conduite semi-autonome, récemment annoncé et baptisé Co-Pilot360, sera également disponible dans l’Aviator. De plus, le propriétaire pourra utiliser une appli sur son téléphone cellulaire pour déverrouiller les portes et démarrer le véhicule.

Selon Lincoln, le segment des VUS intermédiaires de luxe a attiré plus de 585 000 acheteurs en 2017. On croit donc que l’Aviator attirera de nouveaux clients à la marque. La version de production de ce nouveau VUS devrait être dévoilée d’ici la fin de l’année.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

TechnologieLe système multimédia SYNC 3 de Ford et Lincoln
Lancé en 2015, le système SYNC 3 est disponible dans presque tous les modèles Ford et Lincoln, et contrairement à ses prédécesseurs, le MyFord Touch et MyLincoln Touch, il mise sur la simplicité d’utilisation. À la base, on bénéficie d’un écran tactile réactif, d’une taille variant de 6,5 à 10 …
Premiers contactsLincoln Navigator 2018 : y en a pas de limites!
WHISTLER (Colombie-Britannique) – Il existe plusieurs types de véhicules pour différents types de besoins. Si l’on recherche le prestige et le confort, on s’achète une berline de luxe. Si c’est un engin de travail qu’il nous faut, on opte pour une camionnette. Mais que faire lorsque l’on ne veut pas …
EssaisLincoln Continental 2017 : voilà qui est mieux
Lors des 10 dernières années, peu de marques automobiles ont connu autant de difficultés à se forger une identité que Lincoln. Avec des modèles tels que la Town Car, la Mark VII et la VIII ainsi que la Continental, la clientèle de Lincoln dans les années 90 était là, mais …
EssaisLincoln MKZ 2018 : dans l’anonymat
La génération actuelle de la MKZ est apparue au moment où Lincoln tentait de se réinventer. En 2011, plus ou moins, on a mis le paquet en se renommant la Lincoln Motor Company, en ouvrant une agence créative dédiée dans la ville de New York et en embauchant Max Wolff …
Los AngelesLe Lincoln Aviator 2020 fait son retour officiel à Los Angeles
LOS ANGELES, Californie – D’habitude, quand un manufacturier n’a pas de succès avec un modèle en particulier pendant trois ans, il n’est pas trop tenté de le relancer plus tard. C’est pourquoi on n’a pas revu la Chrysler TC par Maserati ou la peu mémorable Chevrolet SSR. Mais la situation …
Commentaires