Mode de dépistage de cannabis au volant : Mise au point !

Les policiers qui interceptent un conducteur qui a consommé du cannabis ne détecteront pas sa consommation, car le cannabis ne sera pas perceptible si le conducteur mâche de la gomme et se met des gouttes dans les yeux pour en faire disparaitre la rougeur. Vrai ou faux?

---------------------

Faux!

  • Bien que la rougeur des yeux soit souvent un indice potentiel, les policiers se fieront sur l’état général du conducteur et/ou sur sa conduite automobile pour évaluer ses capacités. De plus, les policiers dans le doute feront passer au conducteur des épreuves de coordination de mouvement, tels qu’un test du mouvement des yeux (comme suivre un crayon), un test de la démarche (marcher et se retourner) et un test de l’équilibre (se tenir sur un pied) dans le but de confirmer tout soupçon.
  • Si le conducteur échoue à ces tests, les policiers amèneront celui-ci au poste pour rencontrer un policier expert en reconnaissance de drogue afin de passer des tests un peu plus poussés, allant même jusqu’au prélèvement de salive ou d’urine.

Enfin, avec une légalisation imminente, il y aura de plus en plus d’agents évaluateurs et d’experts en reconnaissance de drogues dans les différents postes de police.

Soyez responsables!

---------------------------------------------

Pour toutes questions, nous vous recommandons notre expert, Me Éric Lamontagne :
E.Lamontagne@contraventionexperts.ca|http://www.contraventionexperts.ca
514 578-2982

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéCannabis : Québec dit non à la tolérance zéro au volant
À un peu plus de huit mois de la légalisation de la marijuana au Canada, c’est le branle-bas de combat dans les assemblées provinciales. Tour à tour, on dévoile ses stratégies pour adapter notre réalité à cette nouvelle législation. Mais reste toujours le problème de la conduite automobile. Comment peut-on …
ActualitéLa marijuana et la conduite automobile : où en est le projet de loi?
Depuis l’élection du dernier gouvernement fédéral, une promesse électorale a retenu une grande attention médiatique. Le projet de loi C-46 visant la légalisation du cannabis récréatif fait quelques heureux, évidemment, mais il est également à la source de bien des maux de tête. À moins de 10 mois de l’entrée …
ActualitéPlus d'automobilistes mortellement blessés testés positifs à la marijuana
La Fondation de recherches sur les blessures de la route (Traffic Injury Research Foundation ou TIRF) est heureuse d'annoncer la publication d'une nouvelle fiche de renseignements résumant les tendances relatives à la consommation de marijuana chez les conducteurs mortellement blessés au Canada, entre 2000 et 2014. Les résultats démontrent que, …
JuridiqueCannabis au volant : deux régimes, deux sanctions
À l’aube de la légalisation du cannabis qui est prévue pour le 17 octobre 2018, plusieurs peinent à s’y retrouver devant la complexité des sanctions applicables en matière de cannabis au volant. Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls! En effet, on entend parler du taux de THC qui doit être …
Commentaires