Hyundai Accent 2010, un lifting de courte durée ?

Le manufacturier sud-coréen Hyundai vient de présenter sa nouvelle berline Verna, mieux connue hors de son pays natal, sous le nom de Hyundai Accent.

La nouvelle venue se distingue du modèle actuel par une légère refonte esthétique qui lui octroie des pare-chocs qui ont pris du style , associés à une toute nouvelle grille ainsi qu’à des phares plus larges et élancés, sans oublier la venue de rétroviseurs plus modernes. Évidemment, à l’arrière nous retrouvons de nouveaux feux de position redessinés. 

L’intérieur a également été redessiné, comprenant entre autres, une instrumentation dont la couleur dominatrice en conduite nocturne, passe du vert au bleu. La planche de bord et la console ont été légèrement remaniées afin de pouvoir accueillir avec plus d’aisance les nouvelles technologies du multimédia.

Côté mécanique, on semble faire entièrement confiance au moteur quatre cylindres de 1,6 litre. Mais ce dernier sera désormais associé à un système ECO Assist, dont la mission première sera d’indiquer au conducteur, la meilleure façon de conduire afin d’économiser le maximum de carburant.

Cette nouvelle monture de la berline Verna qui vient tout juste d’être introduite sur l’échiquier automobile sud-coréen, deviendra éventuellement la future Hyundai Accent 2010.

J’espère qu’il s’agira d’une approche de très courte durée

L’actuelle génération des populaires Hyundai Accent est arrivée en Amérique du Nord en 2006. Elle a déjà tout près de quatre années d’arrérage et pendant tout ce temps, elle a vue sa suprématie du début s’envoler au profit des Toyota Yaris, Honda Fit et Nissan Versa qui accaparent chacune à sa façon, le marché des voitures économiques.

Or, il existe dans un p’tit coin de cette grande Amérique, d’irréductibles Gaulois appelés Québécois qui apprécient le style de voitures à l’Européenne, souvent de style hatchback à trois ou cinq portières, et qui en sont privés à cause des autres citoyens d’Amérique du Nord, qui préfèrent généralement les berlines classiques avec coffre fermé.

Et pourtant, les voitures économiques ci-haut mentionnées qui se retrouvent dans le peloton de tête des ventes en Amérique, sont justement des voitures hatchback à cinq portières.

Ce qui m’amène aujourd’hui à faire la suggestion aux dirigeants de Hyundai de nous amener en Amérique et ce le plus tôt possible une version ‘américanisée’ de ses modèles i20 et i30, à trois et cinq portières, qui sont plus modernes et qui seraient nettement mieux armées que les actuelles Hyundai Accent, pour affronter leurs vis-à-vis actuelles, voire les Ford Fiesta et Volkswagen Polo qui se préparent à venir en Amérique.

Partager sur Facebook
Commentaires