Mercedes-Benz Classe C Coupé et Cabriolet 2019 : première mondiale à New York

Quelques semaines après les berline et familiale, c’est maintenant au tour des variantes coupé et cabriolet de la Classe C de connaître leur première mondiale, qui s’est déroulée au Salon de l’auto de New York. À l’instar de la berline de Classe C, les coupé et cabriolet C 300 qui seront commercialisés prochainement au Canada sont animés par un moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres qui développe 255 chevaux, alors que les variantes AMG C 43 font appel au V6 biturbo de 3,0 litres développant 385 chevaux et un couple de 384 livres-pied. Dans les deux cas, le rouage intégral 4MATIC figure au programme.

Sur d’autres marchés, les Classe C coupé et cabriolet sont livrables avec un moteur diesel, ainsi qu’avec un nouveau moteur quatre cylindres turbocompressé de 1,5 litre à essence doté d’un système électrique de 48 volts avec alternodémarreur entraîné par courroie pour livrer un couple additionnel, que Mercedes-Benz appelle EQ Boost. Cette configuration permet de profiter du couple généré par l’alternodémarreur lors de l’accélération initiale, avant que le turbocompresseur n’entre en action. Toutefois, ce nouveau moteur très avancé sur le plan technique ne sera pas disponible sur les voitures livrées au pays.

Les coupé et cabriolet de Classe C ont fait l’objet d’un restylage qui leur permet d’adopter un look plus affirmé avec des parties avant et arrière redessinées. Dans la refonte pour 2019, l’habitacle de ces variantes de la Classe C fait la transition à l’ère numérique, qui devient encore plus marquée avec le système proposé en option, composé d’écrans dont l’un remplace le traditionnel bloc d’instruments et l’autre sert d’interface en format 16 :9 avec un écran central qui fait 10,2 pouces en diagonale. Cette nouvelle instrumentation numérique sera aussi proposée en option sur les variantes AMG C 43 Coupé et Cabriolet.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsMercedes-Benz CLS 2019 : retour aux sources
BARCELONE (Espagne) – On dit que l’imitation est la plus sincère des flatteries. Mercedes a présenté son concept Vision CLS il y a une quinzaine d’années, et il a fallu très peu de temps ensuite pour qu’un autre fabricant présente sa propre vision d’un coupé de luxe à quatre portières.
Commentaires