Volkswagen Digital Cockpit : un affichage haut en couleur

La technologie embarquée dans les voitures et les camions d’aujourd’hui progressent à un rythme fulgurant, et ce, même dans les voitures plus abordables. L’industrie ayant installé des écrans tactiles dans la planche de bord centrale de leurs véhicules, permettant une expérience d’utilisation similaire à une tablette numérique, on se concentre maintenant sur l’affichage du conducteur.

Chez Volkswagen, on a récemment introduit le Digital Cockpit, un affichage entièrement numérique et interactif mesurant 12,3 pouces. Celui-ci remplace les traditionnels cadrans analogiques par un écran qui simule le fonctionnement desdits cadrans, mais avec une touche de sophistication.

En effet, le conducteur peut régler le Digital Cockpit de diverses façons. Le système propose à la base quatre modes d’affichage, selon les préférences du chauffeur. Il peut notamment changer le type d’information à l’écran, comme l’économie de carburant, la navigation, les performances et bien plus.

Le Digital Cockpit peut également afficher la carte de navigation, en tassant l’indicateur de vitesse et le compte-tours vers les côtés de l’écran. Plus besoin de regarder vers l’écran de la console centrale pour consulter la carte, alors en théorie, on réduit les distractions et l’écran central est libre pour les autres occupants.

De plus, le système peut enregistrer jusqu’à quatre profils, permettant à plusieurs conducteurs de sélectionner leurs propres préférences dans la même voiture.

Toutefois, le constructeur allemand ne s’arrêtera pas là. Au Consumer Electronics Show de 2017, il a présenté le Digital Cockpit (3D), qui fait usage de deux écrans superposés afin de créer un effet de profondeur et une qualité d’image en trois dimensions. Cette évolution du Digital Cockpit pourrait apparaître d’ici quelques années à peine.

Le Volkswagen Digital Cockpit est disponible dans certains modèles 2018, dont la e-Golf, Golf R, le Tiguan et l’Atlas. Il sera optionnel dans la berline Jetta 2019 fraîchement redessinée.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

SurvolVolkswagen Atlas 2018 : aperçu
Pour remplacer son Touareg, Volkswagen mise sur l’Atlas, un VUS intermédiaire à sept places. Bien qu’il se situe dans la catégorie des intermédiaires, l’Atlas est un véhicule imposant. Il est plus long qu’un Chevrolet Tahoe, c’est vous dire! Cependant, ses concurrents sont plutôt les Toyota Highlander, Honda Pilot ou Ford …
EssaisVolkswagen Tiguan 2018 : de Ti Guan à Grand Guan
Chez Volkswagen, comme chez tous les constructeurs allemands, l’évolution prime sur la révolution. On n’a qu’à penser à la vénérable Porsche 911, au Mercedes-Benz Classe G, au design Audi des dix dernières années… Volkswagen n’est pas en reste avec ses Jetta, Passat et Beetle. Pourtant, avec son Tiguan, Volkswagen a …
Premiers contactsVolkswagen Jetta 2019 : premier contact
MARICOPA (Arizona) – Pour comprendre à quel point la berline Jetta est un modèle important pour Volkswagen, il suffit de jeter un coup d’œil aux chiffres. Depuis son lancement initial en 1980, les ventes totalisent plus de 16 millions d’unités à l’échelle mondiale. Cette année, en date du mois d’octobre, …
New YorkVolkswagen se démarque à New York avec la camionnette Atlas Tanoak
NEW YORK – Au Salon de l’auto de New York, la marque allemande a dévoilé non pas un, mais deux véhicules conceptuels basés sur le VUS Volkswagen Atlas récemment introduit sur le marché. L’ Atlas Cross Sport Concept est un avant-goût d’un utilitaire intermédiaire à cinq passagers qui sera lancé …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires