Jaguar évalue la conduite du I-PACE sur la glace d'un lac suédois

Avec le virage électrique que l’industrie automobile a entrepris, le défi des manufacturiers est principalement de briser certains mythes et appréhensions que les consommateurs conservent par rapport aux voitures électriques. Et pour y parvenir, quoi de mieux qu’une balade sur un lac suédois figé par la glace?

En janvier dernier, le fabricant anglais a mis le cap sur la piste de glace à Arjeplog en Suède en compagnie d’un consommateur potentiel, Tony Westerlund, pour tester le I-PACE, un VUS entièrement électrique équipé d’un rouage intégral. L’idée derrière cette rencontre était d’utiliser les questions et appréhensions d’un consommateur réel relativement aux technologies des véhicules électriques et d’y répondre par un exemple. Voici ce qui s’est passé.

Une fois arrivé sur la piste de glace, Westerlund a pris le volant accompagné de l’ingénieur chargé du projet. Selon les dires de ce dernier, le VUS pourra être rechargé à 80% de sa capacité en 45 minutes à l’aide d’une borne de recharge de 100kW. Grâce à une puissance de 400 chevaux et un couple de 516 lb-pi, le I-PACE pourra atteindre les 100 km/h en aussi peu que quatre secondes. Jaguar affirme également que le I-PACE sera équipé d’un rouage intégral, d’une batterie de 90 kWh et qu’il disposera d’une autonomie d’un peu plus de 350 km.

Selon le constructeur, le Jaguar I-PACE 2019 offrira plusieurs équipements technologiques qui seront utiles dans le quotidien des consommateurs. Comme plusieurs autres véhicules sur le marché, il sera possible, lorsque le véhicule sera branché à la borne, de préchauffer ou de pré climatiser l’habitacle à l’aide de l’application Jaguar InControl.

Le Jaguar I-PACE sera dévoilé le 1er mars prochain grâce à une diffusion en direct sur le web. Par la suite, le VUS sera présenté au Salon international de l’auto de Genève le 6 mars prochain. Et vous, que pensez-vous du modèle?

Partager sur Facebook