Mon véhicule surchauffe. Quoi faire ?

Paniquer? Non, en fait, c’est l’inverse : restez calme, garez-vous à un endroit sécuritaire puis coupez le contact. Les causes possibles d’une panne du système de refroidissement sont nombreuses, alors voyons-les rapidement en attendant la cavalerie. En passant, je parle ici de moteurs à combustion interne dotés d’un système de refroidissement par liquide. Les moteurs refroidis par air (ex. Porsche 911 pré 996) ne sont donc pas concernés.

Une fuite

Une perte de liquide de refroidissement entraînera invariablement des problèmes à court, moyen ou long terme, dépendamment de la gravité et de l’emplacement de la fuite. Une fuite externe est évidemment plus facile à diagnostiquer (quoique pas toujours, un test de pression est parfois nécessaire pour la déceler). Les points à surveiller sont les classiques durites, radiateur(s), bouchon(s), vase d’expansion, pompe à eau, boîtier du thermostat, culasse(s), bloc-moteur et j’en passe…

La présence d’une fuite du côté interne est une bien mauvaise nouvelle, car les coûts de réparations deviennent rapidement vertigineux. Un joint de culasse qui laisse l’antigel s’inviter dans les chambres de combustion ou un refroidisseur de boîte de vitesses percé qui veut faire un cocktail d’huile à transmission et de liquide de refroidissement amène généralement une facture plutôt salée.

Une restriction

Un thermostat bloqué, fermé, reste un classique du genre. Par contre, ce dernier possède dorénavant plusieurs déclinaisons possibles, rendant son diagnostic un peu différent d’il y a plusieurs années. En effet, certains sont maintenant pourvus d’un élément chauffant contrôlé par ordinateur dans le but de maintenir une température de fonctionnement optimale. Des électrovalves de contrôle se sont, depuis, jointes au bal. Fait plus rare, mais tout de même possible : un radiateur bouché à cause de sa mauvaise qualité ou d’un mauvais type d’antigel.

Une défectuosité du ventilateur de refroidissement ou de sa commande

Lorsque le mouvement de la voiture elle-même n’est pas suffisant pour alimenter le radiateur en air, le travail du ventilateur (qu’il soit à commande électrique ou mécanique) est de fournir ce précieux apport en air. Sans quoi le moteur va surchauffer dans une situation où il tourne, mais le véhicule n’avance pas ou circule très lentement (dans le trafic par exemple).

La courroie (et le tendeur)

Une pièce qui est de plus en plus négligée, en partie dû à sa durée de vie beaucoup plus élevée que dans le passé. Une courroie d’accessoire qui glisse abondamment ou tout simplement coupée ne pourra assurément pas faire fonctionner la pompe à eau à son plein rendement, réduisant ou même empêchant la circulation du liquide antigel dans le système. Bien entendu, une courroie complètement sectionnée générera plusieurs autres symptômes plutôt évidents. Il est à noter que certains moteurs ont une pompe à eau entraînée par courroie de distribution, par chaîne de distribution ou à commande électrique.

Un abus

Remorquer un bateau de 10 000 livres avec un VUS compact est généralement une très mauvaise idée et, en plus d’être un danger pour soi et pour les autres, on risque fort d’endommager la mécanique de son véhicule.

Choses à ne pas faire

  • Le système est normalement pressurisé lorsque chaud, donc ne tentez pas d’ouvrir le bouchon du radiateur ou du vase d’expansion sans avoir pris vos précautions. La température normale du liquide de refroidissement d’un moteur à sa plage de fonctionnement varie généralement entre 89 et 105 degrés Celsius et peut monter beaucoup plus haut sur un système en surchauffe. Il va sans dire que de sérieuses brûlures sont possibles et vous ne voulez pas non plus être, malgré vous, la vedette d’une vidéo FAIL de la semaine...
  • Rouler quand même : en plus de risquer d’endommager les soupapes, les pistons, les coussinets et de déformer le bloc-moteur et les culasses, la hausse de température au-dessus de la plage normale augmente le risque d’auto-allumage (« pigner » en bon français). Ça fait beaucoup de bonnes raisons pour s’arrêter…

Choses que l’on peut faire

  • Dans le cas d’une surchauffe causée par un bas niveau du liquide de refroidissement, on peut attendre que la température du système baisse, ouvrir très lentement le bouchon de remplissage (du radiateur ou du vase d’expansion, dépendamment du type de système présent) en prenant soin de se protéger les mains et les yeux. Idéalement, on peut ajouter du liquide de refroidissement répondant aux normes du manufacturier. Sinon de l’eau peut dépanner, mais on doit la vidanger et la remplacer par le bon type d’antigel le plus rapidement possible.
  • Faire fonctionner la chaufferette à la vitesse maximum peut aider à refroidir le liquide antigel en agissant un peu comme un ventilateur secondaire. Par contre, dites adieu à votre confort…
  • S’immobiliser et appeler un service de remorquage ou, si possible, se rendre à l’atelier de réparation le plus proche.
Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Conseils: Protégez votre autoMon véhicule ne démarre pas. Quoi faire?
Appeler une dépanneuse. Fin. Sérieusement, la plupart du temps, c’est ce qui risque d’arriver. Mais il est toujours bon d’avoir ou de se remémorer quelques notions de base (et même plus avancées) du système de démarrage et de charge d’une automobile classique. Par classique, j’entends une voiture à moteur thermique …
MécaniquePourquoi le témoin « Check Engine » s’est-il allumé?
Le témoin d’anomalie moteur, parfois identifié comme « Check Engine », « Service Engine Soon », « Malfunction Indicator Lamp » ou « Money Light » ( ça, c’est un surnom…) s’allume chaque fois que l’on met le commutateur de démarrage en position allumée ( On ) pour indiquer au …
Conseils: Protégez votre auto5 façons de prévenir une surchauffe du moteur
Le moteur d’un véhicule peut souffrir de la chaleur à tout moment lorsqu’il travaille dans des conditions difficiles ou pendant une canicule, par exemple. Sous le capot, ça peut rapidement devenir un four! Et si vous continuez de rouler alors que le moteur surchauffe, vous courez le risque de lui …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires