Mercedes-AMG G 63 : Trop, ce n’est jamais assez

Après avoir dévoilé un Classe G rafraîchi (on n’ose jamais parler d’un nouveau Classe G… qui ressemble encore au modèle dévoilé pour la première fois en 1979!) et enfin doté d’une suspension avant indépendante, voilà que Mercedes présente sa version survitaminée, le AMG G 63.

Alors que le G de base est mû par un V8 4,0 litres biturbo de 416 chevaux, le G 63 aura droit au même 4,0 litres mais poussé à 585 chevaux et à un couple de 627 livres-pied, disponibles entre 2 500 et 3 500 tr/min. AMG annonce un 0-100 km/h en 4,5 secondes, soit 0,9 seconde plus rapide que le G 63 2018. De quoi faire oublier le 5,5 litres des années passées!

Pour la piste ou pour les sentiers

Une boîte automatique AMG SPEEDSHIFT à neuf rapports fera le lien entre l’écurie et le rouage intégral AMG Performance 4MATIC. En conduite normale, 60% du couple est transféré aux roues arrière. Cinq modes de conduite sont offerts pour la route (Glace ou Slippery, Confort, Sport, Sport + et Individuel) et trois pour le hors route (Sable, Sentier ou Trail et Roches ou Rocks). Les trois différentiels peuvent être verrouillés indépendamment, même si le véhicule roule. La suspension pneumatique AMG RIDE CONTROL vient de série. Elle se soulève en situation de hors route et s’abaisse à haute vitesse.

Pareil mais pas pareil

Extérieurement, l’AMG G 63 se distingue de la version de base par ses passages de roues plus proéminents, question d’accommoder les pneus plus larges (la dimension n’a pas été dévoilée) de 21 ou 22 pouces. La grille avant avec barres verticales est propre au modèle AMG et les pare-chocs sont différents. Lors de son arrivée sur le marché, l’AMG G 63 sera offert en édition limitée, baptisée Edition 1, et proposera surtout des couleurs spéciales.

Le communiqué de presse ne fait pas mention de l’arrivée du G 63 au Canada mais on peut s’attendre à une mise en marché d’ici un an. Nous attendons une confirmation de Mercedes-Benz Canada. Le prix non plus n’a pas été dévoilé mais parions qu’il sera un peu plus cher que les 157 100$ demandés pour le modèle actuel. Un G 65 pourrait bien suivre peu de temps après. Après tout, pour certains, trop ce n’est jamais assez!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

DétroitMercedes-Benz Classe G 2019 : métamorphose d’une icône robuste
DETROIT (Michigan) – Le doyen des constructeurs a choisi la salle immense du Michigan Theater, aux voûtes anciennes, spectaculaires et plutôt déglinguées, pour enfin totalement dévoiler la version renouvelée de son tout-terrain de luxe classique de Classe G. Quelques semaines plus tôt, nous avions pu découvrir son habitacle entièrement redessiné, …
Commentaires