Combien de colonies bactériennes y a-t-il à la pompe à essence? Beaucoup!

Au Canada, quelques millions de pleins d’essence sont effectués chaque jour. Aux États-Unis, on en compte près de 40 millions! Avec tous ces pleins, les chances de contracter un virus sont considérables. Mais en chiffres, qu’est-ce que ça représente?

En moyenne, nous retrouvons 172 colonies bactériennes (CB)/pouce carré sous le siège d’une toilette et 5,2 sur un billet de banque. Nous pourrions donc être portés à croire que ces deux éléments sont remplis de bactéries. Eh bien, détrompez-vous! Selon une étude réalisée par la firme française BusBud, un pistolet à essence compte en moyenne 2 millions de CB/pouce carré alors que le bouton de l’essence ordinaire en compte 2,6 millions. Autrement dit, il y a 500 000 fois plus de CB sur un bouton d’essence que sur un billet de banque!

Mais qu’en est-il des bornes de recharge? Est-ce qu’elles sont moins infectées que les pistolets à essence? Oui et pas qu’un peu! Contrairement aux millions de CB/pouce carré de la pompe à essence, la borne de recharge n’en compte que 7 890! C’est 250 fois moins de bactéries. Visiblement, l’achat d’une voiture électrique a certains avantages insoupçonnés.

Les germes et bactéries qui recouvrent le pistolet à essence et la borne de recharge sont principalement regroupés en deux catégories. D’abord, il y a les cocci Gram positif. Ils peuvent être responsables d’infections cutanées, de chocs toxiques et de pneumonie. Ensuite, plusieurs bactéries à Gram positif en forme de bâtonnet sont présentes. Elles sont généralement inoffensives, mais elles peuvent néanmoins être à la source d’infections mineures.

Et si vous choisissez de remplir votre véhicule à l’essence super, seriez-vous moins à risque? Malheureusement, non. Si vous touchez le bouton d’essence super, puis le pistolet, on s’expose à 4 millions de CB/pouce carré contrairement à 5,2 millions pour l’ordinaire. Il y a donc une amélioration entre les deux types de carburant, mais vous retrouverez les bactéries nommées ci-haut dans une même proportion.

Il existe certains trucs comme le remplissage de son réservoir avec un papier brun autour du pistolet, mais le meilleur truc est définitivement de se laver les mains après le plein! Et durant l’hiver, une bonne paire de gants ne vous aura jamais autant été utile!

Partager sur Facebook
Commentaires