Genesis G90 2017 : le type silencieux

Points forts
  • Motorisations douces, mais musclées
  • Qualité de roulement indéniable
  • Service de conciergerie sans tracas
Points faibles
  • Aucun prestige pour cette marque
  • Quelques commandes intérieures se retrouvent dans des Hyundai beaucoup moins chères
  • Une aubaine dans son segment, mais une voiture dispendieuse tout de même
Évaluation complète

Habituellement, établir une marque de luxe prend du temps et implique beaucoup de travail ainsi qu’un investissement colossal. Demandez à Acura, à Lexus et à Infiniti, les trois marques de luxe japonaises qui ont vu le jour dans les années 80 et qui n’ont toujours pas l’aura et le prestige de Mercedes-Benz et BMW.

Pour vendre des véhicules de luxe, une salle d’exposition et des campagnes publicitaires ne suffisent pas. Un constructeur doit créer une marque que les consommateurs associeront avec un certain style de vie, et proposer une expérience de possession qui rendra les voisins, les amis et la famille jaloux, ou du moins, qui leur fera afficher une forme d’admiration.

Pour ces raisons, Genesis a du pain sur la planche. Peu de gens colleront la photo de la Genesis G90 2017 sur la porte du frigo en se disant « un jour, tu seras mienne ». Et le constructeur le sait très bien. Il sait que la route sera longue et sinueuse, et il est prêt à relever le défi.

En fait, presque. D’ici à ce que la marque lance un VUS — qui n’arrivera pas avant un an ou deux —, elle n’enregistrera pas de ventes significatives. Elle n’a même pas de concessionnaires. Ceux intéressés par une Genesis peuvent consulter leur site Internet, fixer un rendez-vous pour faire l’essai d’un véhicule à l’endroit de leur choix, et commander un véhicule en ligne. L’entretien et les réparations s’effectueront par l’entremise d’un service de conciergerie. Toutefois, Genesis ouvrira quelques « boutiques » dans des quartiers et des centres commerciaux plus huppés, si ce n’est que pour accroître la visibilité de la marque.

La Genesis G90 2017 est le porte-étendard d’une gamme de trois voitures qui est composée également de la G80 intermédiaire ainsi que de la compacte G70 — qui sera mise en vente cet été. La G90 se détaille à partir de 84 000 $, ça comprend les frais de transport et de préparation, le service de conciergerie mentionné plus tôt ainsi que l’entretien prescrit par le fabricant durant cinq ans ou 100 000 kilomètres.

Photo: Michel Deslauriers

C’est une somme assez élevée, mais en retour, on obtient plus ou moins une Mercedes-Benz Classe S à rabais. Ou une alternative à une Lexus LS ou une Jaguar XJ. Ou une rivale directe à la Cadillac CT6. La BMW Série 7, l’Audi A8, la Porsche Panamera et la Maserati Quattroporte figurent aussi dans ce segment de marché, mais sont beaucoup plus dynamiques que la G90 et ciblent une clientèle différente.

Pour ces 84 000 $, on a droit à un V6 biturbo de 3,3 litres développant 365 chevaux et un couple de 376 livres-pied, acheminés aux quatre roues via une boîte automatique à huit rapports. Contrairement à la Hyundai Equus, sa devancière en quelque sorte, et la Kia K900 qui effectue ses derniers tours de piste, toutes les deux des voitures à propulsion, la G90 est prête pour affronter les hivers canadiens.

Pour 3 000 $ de plus, les acheteurs peuvent se tourner vers un V8 de 5,0 litres produisant 420 chevaux et un couple de 383 livres-pied. Sa sonorité est évidemment plus agréable que celle du V6, et il consomme davantage, surtout en circulation urbaine. Par contre, le moteur 3,3T est assurément un bon choix, faisant de la G90 une voiture rapide, sans toutefois manquer de raffinement. Lors de notre essai hivernal, nous avons observé une moyenne de 11,6 L/100 km, un résultat très honnête.

On retrouve un système de modes de conduite visant à altérer le caractère de la G90, si peu soit-il. Le mode Sport modifie la réactivité de l’alimentation des gaz, des changements de rapport de la boîte et de la fermeté de la direction, mais la suspension adaptative de série se calibre par elle-même selon l’humeur du conducteur. On peut cependant choisir manuellement la fermeté des amortisseurs par l’entremise de l’écran central. En conduite relaxe, la grande berline est fluide comme du sirop sans donner le mal des transports, bien que sa suspension ne soit pas aussi finement réglée que celles de ses rivales allemandes.

Chaque Genesis G90 2017 est habillée de cuir nappa et de véritables boiseries, et bien que le design en général soit conservateur, la finition est sans reproche. De plus, l’insonorisation de la cabine est étonnante. Bien sûr, on retrouve certaines commandes qui ressemblent drôlement à celles d’une Hyundai Elantra à 16 000 $, mais on doit s’y attendre. Mercedes-Benz ne se fait pas trop critiquer pour avoir installé des boutons et commandes identiques dans la Classe B et la Classe S, alors on ne devrait pas se plaindre à propos de la Genesis. Néanmoins, ça nous dérange quand même. Un peu.

Photo: Michel Deslauriers

La G90 est équipée de caractéristiques telles que des phares adaptatifs au bixénon, un toit ouvrant, des roues de 19 pouces, des portes à fermeture adoucie, des rétroviseurs repliables électriquement avec éclairage du logo Genesis au sol, un siège du conducteur à 22 réglages électriques, des sièges avant chauffants et ventilés, des sièges arrière chauffants, un système de caméras à 360 degrés, un climatiseur à trois zones, un régulateur de vitesse adaptatif avec arrêt/redémarrage automatique et bien, bien plus. Les passagers arrière auront également droit à leurs propres réglages audio et de climatisation sur l’appuie-bras central rabattable. La G90 à moteur V8 propose aussi quelques extras, comme des phares à DEL ainsi que des sièges arrière à commande électrique et ventilés.

La chaîne audio ambiophonique Lexicon à 900 watts, à 7,1 canaux et dotée de 17 haut-parleurs, est drôlement impressionnante. De plus, chaque G90 intègre un système multimédia qui profite d’un écran de 12,3 pouces, d’une molette multifonction sur la console et d’un disque rigide SSD afin d’emmagasiner de la musique. On ne retrouve pas de technologie de contrôle gestuelle ni de distributeurs de parfum comme c’est le cas dans la BMW et la Benz, mais autrement, d’un point de vue technologique, la Genesis n’a rien à envier à ses adversaires.

Bon, ce qu’elle n’a pas, au risque de se répéter, c’est une marque qui rime avec luxe et opulence. Du moins, pour l’instant. Il revient à l’acheteur de décider si les 20 000 $ supplémentaires exigés pour passer d’une G90 à une Classe S en valent l’envie et l’admiration de notre entourage. Pour plusieurs personnes, ça sera probablement le cas. On doit également noter qu’une Cadillac CT6 à équipement égal coûte un peu moins cher, mais l’on n’obtient pas le service de conciergerie ni l’entretien sans frais.

Toutefois, la G90 est une berline de luxe pleine grandeur au même titre que ses rivales établies, sans l’écusson prestigieux. Ceux qui peuvent apprécier une grande voiture luxueuse comme celle-ci sans devoir attirer l’attention pourraient assurément être heureux à son bord. Qui sait ce que la marque Genesis représentera dans 20 ou 30 ans, mais l’on doit savoir qu’elle produit déjà des voitures bien exécutées, dont cette G90.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

MontréalGenesis G70 2019 : compacte de luxe, façon coréenne
Genesis, la marque de prestige de Hyundai, vient tout juste de dévoiler la berline G70 2019. Elle sera disponible au printemps 2018 et dès aujourd’hui, le 18 janvier, il est possible de la commander. Mais, avant de commander, qu’en est-il de cette voiture? Soulignons tout d’abord que la G70 est …
EssaisGenesis G80 Sport 2018 : bâtir les fondations d'une notoriété
En 2018, fonder une nouvelle compagnie de voitures, c’est loin d’être facile. Surtout lorsque l’on désire se mesurer à l’élite de l’industrie, les voitures de luxe européennes. De plus, si l’on veut que notre entreprise automobile performe dans ce monde fort concurrentiel, il faudra que celle-ci ait au moins un …
ActualitéUne première boutique Genesis au Canada
La nouvelle marque automobile de luxe Genesis ouvre les portes de sa première boutique de vente au détail dans le centre-ville de Toronto. Depuis ses débuts, Genesis a donné un nouveau souffle à l’expérience de magasinage des véhicules de luxe grâce entre autres à son service à domicile. Dorénavant, les …
ActualitéGenesis G70 2019 : prix annoncés
La nouvelle Genesis G70, nouvelle rivale des BMW Série 3 , Audi A4 , Cadillac ATS et Lexus IS , sera bientôt en vente au Canada, et on vient d’annoncer sa structure de prix. Tous les PDSF comprendront les frais de transport et de préparation ainsi que l’entretien régulier, les …
Premiers contactsGenesis G70 2019 : traverser les frontières de l’ennemi
MONT-TREMBLANT (Québec) – Les marques allemandes devraient commencer à s’inquiéter. Un peu. Afin d’éviter que les marques japonaises prennent le contrôle du marché des compactes de luxe, Audi, BMW et Mercedes-Benz ont continuellement redéfini ce que les consommateurs veulent dans un tel véhicule. Aujourd’hui, ces acheteurs recherchent l’heureux mélange d’un …
ActualitéGenesis G90 2020 : la berline de grand luxe redessinée
Alors qu’on est à l’aube du Salon de l’automobile de Los Angeles, Genesis a préféré lever le voile sur sa nouvelle G90 en sol coréen. Porte-étendard de cette division de prestige de Hyundai, la G90 présentera une nouvelle silhouette pour 2020. Cela dit, les changements sont principalement esthétiques puisqu’elle continuera …
Commentaires