Projet Corvette 1968 : depuis le temps qu’on vous en parle…

Enfin, la restauration de notre Corvette 1968 est terminée! Et vous pouvez voir le résultat au kiosque aménagé spécialement pour elle, au cinquième niveau — à gauche, dès que vous quittez les escaliers roulants au tout début de la tournée du Salon.

Pourtant, à peine deux semaines avant son arrivée au Salon international de l’auto de Montréal où elle est exposée avant de faire l’objet d’un tirage au sort, notre Corvette n’était pas encore tout à fait prête. C’est d’ailleurs à se demander si une restauration se termine un jour… Nous avions vécu la même période d’effervescence les derniers jours avant la livraison de notre Mustang 1967 au Palais des congrès en janvier 2017. Il faut croire que c’est normal.

Ah ben, un morceau de Camaro!

C’est dans les derniers moments que l’on réalise beaucoup de choses! Genre, que le couvercle du réservoir d’essence que nous avions n’est pas de la bonne année, que les klaxons n’ont pas été commandés, qu’une des tiges qui permet à la grille de se soulever pour permettre aux essuie-glaces de fonctionner a été vissée à l’envers il y a plusieurs années (ses filets ainsi que ceux de la partie femelle sont endommagés), que le barillet de la clé de contact ne s’insère pas à l’endroit désigné parce que c’en est un de… Camaro!

De la pression pour les jeunes!

Alors que l’on faisait la nomenclature de ce qui ne fonctionnait pas, il y avait de quoi commencer à paniquer. Et le responsable de la restauration de dire, en balayant nos craintes de la main : « Bah, faites-vous en pas avec ça, y’a rien là! C’est toutes des affaires qui s’arrangent vite! » Ah, bon. Heureusement! C’est là que l’on se rend compte que l’expérience d’un restaurateur — qui transmet son savoir à des plus jeunes, c’est super! — ça n’a pas de prix. Pour accélérer le processus de la restauration, pendant que Luc, notre expert-conseil réassemblait la voiture, des étudiants de l’ÉMÉMM (École des métiers en équipement motorisé de Montréal) planchaient sur les dernières pièces de la carrosserie. Ils ont appris ce que voulait dire travailler sous pression!

« Y pouvaient pas la faire comme les autres dès le début? »

Cependant, force est d’admettre que la restauration de notre Corvette 1968 n’a pas été une sinécure. Sans doute parce qu’il s’agissait de la première année d’une nouvelle génération (la troisième), beaucoup de pièces sont uniques à 1968. Par exemple, cette année-là, le système de lave-vitre est différent de celui utilisé les années subséquentes. Et la clé de contact n’a été au tableau de bord qu’en 1968. Dès 1969, elle se retrouve sur la colonne de direction.

Venez la voir… et peut-être la gagner!

Au moment où vous lisez ces lignes, notre Corvette trône fièrement dans son kiosque au Salon de l’auto. Le 28 janvier, à 16 h 30, nous procéderons à son tirage. Vous avez jusqu’au 21 janvier à 23 h 59 pour commander vos billets en ligne, mais vous pourrez vous en procurer sur place jusqu’au moment du tirage. Au-delà d’une participation à un tirage, vous participerez surtout au futur de plusieurs jeunes provenant de différents milieux. En effet, tous les profits seront remis à la fondation de la CCAM (Corporation des concessionnaires automobiles de Montréal) qui, elle, les distribuera à différentes fondations. Il y a deux ans, nous avions fait tirer une Mustang 1967 que nous avions fait restaurer et nous avions ainsi pu remettre 25 550 $ à la fondation de la CCAM.

À l’heureux gagnant de ce monument de l’automobile américaine, soyez avisé… Les journalistes du Guide de l’auto vous quêteront assurément une petite ride, le printemps venu!

EMEMM Uni-Select Carossier ProColor Autosphere Corporation des concessionnaires d'automobiles de Montréal Pièces vertes LKQ Canada Polissage & Placage G.G. Pneus Robert Bernard Spectra Premium Tenneco CAA Québec Distribution Uniplus Hagerty Insurance Corvette Central VitroPlus
Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Voitures anciennesProjet Corvette 68 : toutes les pièces se mettent en place
Lorsque les professeurs et les étudiants de l’ÉMEMM (École des métiers en équipement motorisé de Montréal) sont partis pour les vacances d’été, la carrosserie de la Corvette avait été réparée et repeinte en rouge Rallye Red, une couleur offerte en 1968 et qui se rapproche drôlement du « rouge corporatif …
Voitures anciennesProjet Corvette 1968: détails, détails, détails...
Il ne reste que quelques semaines avant que notre Corvette 1968 soit transférée de l’École des métiers en équipement motorisé de Montréal (ÉMÉMM) au Palais des congrès pour le Salon de l’auto, là où le public pourra l’admirer avant d’avoir la chance de la gagner! Évidemment, il reste certains détails …
Voitures anciennesLe Projet Corvette est à Salut Bonjour!
Le Projet Corvette avance à grands pas et nous en sommes très fiers! La carrosserie est terminée, tout comme le châssis, le moteur, le différentiel et la suspension. À cette vitesse, nous pourrons peut-être nous aventurer sur les routes du Québec avant le 15 décembre. Soyez sans crainte, nous ne …
Voitures anciennesUni-Sélect et le Projet Corvette 68 célèbrent la réussite!
En décembre 1968, douze hommes d’affaires du Québec fondaient Uni-Sélect. Ce groupe d’achat de pièces destinées au marché secondaire de l’automobile, d’abord petit, a beaucoup progressé. Aujourd’hui, Uni-Sélect est un chef de file nord-américain de la distribution de peintures automobile et industrielle et d’accessoires connexes, ainsi qu’un chef de file …
Voitures anciennesProjet Corvette 68 : voici notre gagnant!
Le 28 janvier dernier, tout juste avant la fermeture du 75e Salon international de l’auto de Montréal, Jean Lemieux - président de LC Média et éditeur du Guide de l’auto - plongeait sa main dans un baril contenant tous les billets vendus dans le cadre du Projet Corvette et la …
Commentaires