Le constructeur chinois GAC Motor s’amène aux États-Unis

Pour la quatrième fois, GAC Motor présentera quelques-uns de ses véhicules au Salon de l’auto de Detroit en janvier prochain. Cette fois, c’est du sérieux, puisque le constructeur a confirmé son arrivée sur le marché étatsunien.

Au kiosque de GAC Motor au salon, on pourra admirer son modèle porte-étendard, la fourgonnette GM8 qui « représente le plus haut niveau de capacités de recherche et de développement indépendants ». Bref, dans cet énoncé, on comprend qu’elle doit être technologiquement à point. Sous le capot, on retrouverait un quatre cylindres turbo de 2,0 litres qui développerait environ 200 chevaux.

On présentera la grande berline de luxe GA8 qui serait dotée d’un quatre cylindres turbo de 2,0 litres développant 194 chevaux et un couple de 221 livres-pied, jumelé à une boîte automatique à six rapports. La voiture consommerait en moyenne 7,9 L/100 km. Selon GAC, son habitacle, qui comprend un compartiment réfrigéré pour les passagers arrière, serait « un espace noble et exclusif qui nous aide à prendre de bonnes décisions. »

Également à l’affiche à Detroit, un nouveau concept de voiture électrique qui ciblerait une clientèle plus jeune aux États-Unis. Il pourrait s’agir de la iSPACE, récemment dévoilée au Salon de Shanghai au mois de novembre. On dit de cette voiture qu’elle est un salon sur roues, connectée sur Internet, et que ses sièges avant et arrière peuvent se rabattre pour former un lit à deux places. Grâce à son système d’intelligence artificielle, la voiture peut détecter plusieurs scénarios de mobilité, tels que les déplacements, la navette à l’aéroport et… les sorties amoureuses.

Le communiqué de presse de GAC Motor incluait aussi des images du VUS GS8, que le constructeur qualifie aussi de véhicule porte-étendard, mais on ignore s’il sera présenté à Detroit. De taille intermédiaire, le GS8 à sept passagers serait lui aussi pourvu d’un quatre cylindres turbo de 2,0 litres, avec une puissance de 198 chevaux et un couple de 236 livres-pied. Une boîte automatique à six rapports et un rouage intégral avec six modes de conduite seraient proposés de série, et le VUS consommerait 6,4 L/100 km « à une vitesse constante de 90 km/h ».

Selon le site Internet de GAC Motor, on s’achète un GS8 « pour conquérir le monde avec une apparence agressive et du courage » et « outre son apparence dominante, les toutes nouvelles dynamiques volantes cuites dur seront le totem du conquérant. » Ça promet.

Guangzhou Automobile Group Motor Co. a vendu plus de 460 000 véhicules l’an dernier à travers le monde, une hausse de 39% par rapport à l’année précédente. On devrait amorcer la commercialisation de sa gamme aux États-Unis d’ici 2019.

Un autre point intéressant, c’est qu’ailleurs dans le monde, ces véhicules sont vendus sous la marque Trumpchi. Le constructeur devrait-il considérer un changement de nom pour le marché étausnien? Peut-être qu’en s’assoyant dans l’habitacle de la GA8, ils finiront par prendre la bonne décision…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLe Moyen-Orient accueille les GS8 et GA8 de GAC Motor
C’est plus précisément au Qatar et au Koweït qu’a eu lieu le lancement du VUS GS8 à sept places ainsi que la berline élite GA8 de la compagnie chinoise GAC Motor. Le constructeur a en effet le désir et l’ambition de devenir un constructeur automobile international. « Nous sommes très …
Commentaires