Québec pourrait interdire de fumer dans les véhicules en présence de mineur

Le gouvernement du Québec pourrait interdire aux fumeurs de griller une cigarette dans leur véhicule s'ils transportent des mineurs.

Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, a l'intention de faire cheminer ce dossier au conseil des ministres, après que les militants du Parti libéral du Québec eurent adopté une résolution en ce sens lors de leur conseil général, tenu à Laval.

Il se dit très favorable à cette mesure de protection pour la santé des personnes d'âge mineur alors qu'on sait que le fait de fumer dans les autos représente une forte concentration de fumée. M. Bolduc ne craint pas qu'une éventuelle législation à ce sujet soit contestée sur la base du respect des droits individuels.

En 2006, le gouvernement Charest avait modifié la Loi sur le tabac afin d'en interdire l'usage dans les lieux publics, notamment les bars et les restaurants. Le ministère de la Santé avait alors indiqué son intention de réévaluer la législation et d'y ajouter d'autres éléments en 2010.

M. Bolduc pourrait attendre cette révision, mais il n'écarte pas la possibilité de présenter un projet de loi distinct plus rapidement pour interdire de fumer dans les véhicules en présence de mineur.

La résolution adoptée par les militants libéraux, présentée par la commission politique régionale de la Montérégie-Ouest, stipule que "la fumée dans un véhicule peut être jusqu'à 27 fois plus importante que dans une résidence occupée par un fumeur".

Elle signale aussi que "le système respiratoire des enfants est particulièrement sensible à la fumée nocive".

La Nouvelle-Ecosse a été la première province canadienne à interdire la consommation de tabac dans les véhicules en présence de mineur en 2008.

Elle a été ensuite imitée par l'Ontario en janvier dernier, et la Colombie-Britannique.

En 2008, un sondage Environics réalisé pour la Société canadienne du cancer révélait que 82 pour cent des Canadiens croient que les fumeurs ne devraient pas avoir le droit de fumer dans les automobiles à bord desquelles se trouvent des enfants et des adolescents.

Par ailleurs, 69 pour cent des fumeurs interrogés se disaient d'accord avec cette idée.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

JuridiqueMode de dépistage de cannabis au volant : Mise au point !
Les policiers qui interceptent un conducteur qui a consommé du cannabis ne détecteront pas sa consommation, car le cannabis ne sera pas perceptible si le conducteur mâche de la gomme et se met des gouttes dans les yeux pour en faire disparaitre la rougeur. Vrai ou faux? --------------------- Faux! Bien …
Commentaires