Projet Corvette 1968: détails, détails, détails...

Il ne reste que quelques semaines avant que notre Corvette 1968 soit transférée de l’École des métiers en équipement motorisé de Montréal (ÉMÉMM) au Palais des congrès pour le Salon de l’auto, là où le public pourra l’admirer avant d’avoir la chance de la gagner!

Évidemment, il reste certains détails à peaufiner avant que la remorqueuse vienne la chercher. D’ailleurs, dans notre dernier article sur la restauration de la Corvette, nous écrivions « Une fois que tout ce qui peut être assemblé sans la carrosserie le sera (au rythme où ça va, ça ne sera pas très long), les étudiants la marieront au châssis. »

Ça ne sera pas très long? Non, mais fallait-il être naïf pour écrire ça! Si vous saviez le nombre infini de détails à régler avant de déclarer la restauration terminée…

Vingt courriels et douze appels plus tard...

Au moment où cet article est rédigé, le 19 décembre 2017, les choses se tassent, mais on en a ramé une claque! Par exemple, nous avons dû faire repeindre l’intérieur du couvercle du réservoir d’essence qui doit être rouge comme la carrosserie et non noir et il nous a fallu transiger avec un système d’échappement back order qu’il a fallu commander ailleurs. Et ça, ce sont juste deux petits exemples sur des dizaines!

Remarquez que ces avatars sont le lot de toute restauration, même mineure. Une voiture est composée de quelques dizaines de milliers de pièces qui s’imbriquent avec une précision quasi chirurgicale. Juste le châssis, un cadre de métal à l’apparence pourtant anodine, est sans doute le résultat d’un millier de pièces, allant des longerons de métal aux boulons en passant par les différents supports et attaches. Imaginez un moteur et une boîte de vitesses!

Quelle belle musique!

Mais c’est justement quand toutes ces pièces se mettent en place et qu’on commence à voir un résultat tangible que la récompense arrive. Comme ce moment où le moteur de la Corvette, entièrement restauré, a repris vie! Quelle belle musique!

Heureusement, il y a bien davantage de bonnes nouvelles que de mauvaises. Les roues, par exemple, sont d’origine et sont absolument superbes. Le volant, original, a été restauré de main de maître par Intech Vinyle qu’on peut rejoindre au 514-757-2144 ou au intechvinyle@hotmail.com. Les sièges ont été refaits par le réputé Marcel Jolicoeur de Dorion. Si vous cherchez un homme compétent et sympathique, faites le 450-455-8473.

Une fois la carrosserie mariée au châssis, une étape hautement symbolique, il faut se pencher sur le filage, une autre étape cruciale et qui prend souvent un temps fou. Tout l’intérieur de l’habitacle est prêt à être installé, ce qui sera fait très bientôt, dès que les tapis seront posés, en fait. C'est peut-être même fait au moment où vous lisez ces lignes.

Cette Corvette vous pourrez la voir... et l'avoir!

Lorsque notre Corvette sera exposée au Salon International de l’Auto de Montréal, en janvier prochain, elle sera parfaite. L’équipe du Guide de l’auto aura un gros serrement au cœur lorsqu’elle dévoilera le nom du gagnant à la toute fin du Salon, le 28 janvier 2018. Durant toute la durée du Salon ou dès maintenant sur notre site, les billets sont en vente. Pour 20 $, vous pourriez vous retrouver propriétaire d’une superbe Corvette Coupé 1968 rouge! En plus, vous contribueriez à une belle cause puisque tous les profits seront remis à des fondations ayant à cœur le bien-être des jeunes.

Lorsque nous avions fait tirer une Mustang 1967, au Salon de l’auto de janvier 2016, nous avions remis un chèque de 25 550 $ à diverses fondations. Allez, un p’tit 20 $ pour une bonne cause!

EMEMM Uni-Select Carossier ProColor Autosphere Corporation des concessionnaires d'automobiles de Montréal Pièces vertes LKQ Canada Polissage & Placage G.G. Pneus Robert Bernard Spectra Premium Tenneco CAA Québec Distribution Uniplus Hagerty Insurance Corvette Central VitroPlus
Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Voitures anciennesProjet Corvette 68 : toutes les pièces se mettent en place
Lorsque les professeurs et les étudiants de l’ÉMEMM (École des métiers en équipement motorisé de Montréal) sont partis pour les vacances d’été, la carrosserie de la Corvette avait été réparée et repeinte en rouge Rallye Red, une couleur offerte en 1968 et qui se rapproche drôlement du « rouge corporatif …
Voitures anciennesLe Projet Corvette est à Salut Bonjour!
Le Projet Corvette avance à grands pas et nous en sommes très fiers! La carrosserie est terminée, tout comme le châssis, le moteur, le différentiel et la suspension. À cette vitesse, nous pourrons peut-être nous aventurer sur les routes du Québec avant le 15 décembre. Soyez sans crainte, nous ne …
BlogueAnecdotes sur dix articles parus en 2017
Projet Corvette Le Projet Corvette 1968 a été mis sur pied en 2016, suite au succès du Projet Mustang 1967. En gros, il s’agit pour l’équipe du Guide de l’auto de superviser la restauration d’une Corvette 1968. Cette dernière est restaurée par les élèves et les professeurs de l’École des …
Voitures anciennesUni-Sélect et le Projet Corvette 68 célèbrent la réussite!
En décembre 1968, douze hommes d’affaires du Québec fondaient Uni-Sélect. Ce groupe d’achat de pièces destinées au marché secondaire de l’automobile, d’abord petit, a beaucoup progressé. Aujourd’hui, Uni-Sélect est un chef de file nord-américain de la distribution de peintures automobile et industrielle et d’accessoires connexes, ainsi qu’un chef de file …
Voitures anciennesProjet Corvette 68 : voici notre gagnant!
Le 28 janvier dernier, tout juste avant la fermeture du 75e Salon international de l’auto de Montréal, Jean Lemieux - président de LC Média et éditeur du Guide de l’auto - plongeait sa main dans un baril contenant tous les billets vendus dans le cadre du Projet Corvette et la …
Commentaires