Mercedes-Benz Classe G 2019 : une refonte majeure, 40 ans plus tard

STUTTGART (Allemagne) – La vénérable Classe G obtiendra une cure de jeunesse, mais n’ayez crainte, Mercedes-Benz ne fera pas l’erreur de changer son look intemporel. Quarante ans après avoir été lancé sur le marché, le robuste 4x4 est plus populaire que jamais. En effet, des 300 000 unités vendues depuis 1979, 20 000 d’entre elles ont trouvé preneur l’an dernier seulement. Et selon le constructeur, 80% des Classe G produites depuis 40 ans sont toujours sur la route.

Bien sûr, on a modernisé la Classe G au fil du temps, mais le millésime 2019 apportera de gros changements. Son habitacle a été entièrement redessiné pour procurer un plus grand confort, des technologies plus modernes ont été intégrées et — un besoin criant — plus d’espace pour les occupants.

Pour permettre cette meilleure habitabilité, on a élargi le véhicule de dix centimètres. Assis dans la Mercedes-Benz Classe G 2019, on se sent moins confiné, et en réaménageant la cabine, on a réussi à bonifier le dégagement pour la tête ainsi que pour les épaules et les hanches. À l’arrière, le dégagement pour les pieds a été augmenté de 15 cm, alors que les dossiers – maintenant divisibles 60/40 – peuvent désormais être inclinés pour un meilleur confort. Le toit ouvrant est vitré, tandis que dans la génération sortante, il était toujours recouvert de tôle.

Le tableau de bord est nouveau, tout comme le volant qui emprunte des commandes similaires à celles se trouvant dans la Mercedes-Benz Classe S. Les bouches d’aération circulaires et le grillage des haut-parleurs en relief représentent un élégant clin d’œil aux phares ronds et aux clignotants du véhicule. On a également conservé la poignée de maintien côté passager, et les sièges pourront désormais être équipés d’une fonction de ventilation et de massage.

Deux options d’instrumentation sont disponibles pour le conducteur, soit des cadrans analogues ou un affichage numérique de 12,3 pouces, placé côte à côte avec l’écran multimédia central de dimension identique. On peut garnir l’habitacle de cuir sur le tableau de bord et les panneaux de porte, d’autant plus qu’une pléthore de combinaisons de couleurs intérieures et de boiseries est disponible.

On bénéficie de la dernière itération du système multimédia COMAND et, en option, une recharge sans fil pour les appareils portatifs. Les espaces de rangement sont beaucoup plus nombreux pour retenir lesdits appareils, et de nouveaux porte-gobelets rendent la vie à bord plus agréable. De série, on obtient une chaîne audio à sept haut-parleurs, mais un système ambiophonique Burmester à 16 enceintes peut être commandé.

Photo: Daimler AG

Lors de la présentation aux médias il y a quelques semaines, on nous a caché l’apparence de la Classe G pour se concentrer sur les changements intérieurs. Pour y parvenir, le constructeur a placé le VUS, peint en noir mat, dans une chambre noire et nous dirigeait vers les portières pour monter à bord. Toutefois, même dans l’obscurité, on pouvait clairement définir qu’outre la caisse plus large, le design extérieur serait quasi identique à celui de la génération sortante. On a aussi conservé la roue de secours montée au hayon et les massives poignées de porte. Le bruit unique qu’émettent les portes lors de leur fermeture n’a pas changé non plus. On ne peut évidemment pas gâcher une formule gagnante, surtout lorsqu’il est question du caractère typique du VUS.

Comme toujours, la Mercedes-Benz Classe G 2019 sera assemblée à la main à l’usine de Magna Steyr située à Graz, en Autriche, et les tests du véhicule se poursuivront sur la montagne Schöckl, tout près de l’usine. Cent cinquante heures de travail sont nécessaires pour construire méticuleusement une Classe G, et chaque ouvrier consacre 15 minutes de sa journée à la confection de chaque véhicule. On parvient à en sortir une centaine par jour. En comparaison, un Mercedes-Benz GLC passe entre les mains de chaque ouvrier pendant 15 secondes.

Au moment d’écrire ces lignes, on ne connaît pas la liste de motorisations qui seront proposées dans la nouvelle Classe G. On peut supposer que le marché nord-américain aura droit au V8 biturbo de 4,0 litres avec au moins 450 chevaux dans la déclinaison de base (la G 560, peut-être?). Et une version AMG G 63 (157 100 $ en 2018) avec quelque 600 chevaux. L’AMG G 65 à moteur V12 (252 000 $ en 2018) sera probablement abandonné à jamais, et le constructeur a déjà annoncé la fin de la version G 550 4x42 qui n’aura été vendu qu’en 2017, et qui coûtait… 295 000 $!

Pour la petite histoire, lors de son introduction en 1979, la Classe G proposait un choix de quatre moteurs dont la puissance variait de 72 à 156 chevaux. Les temps ont bien changé…

Le Mercedes-Benz Classe G 2019 sera dévoilé au Salon de l’auto de Detroit en janvier. Son prix de départ n’a pas encore été divulgué, mais devrait facilement franchir la barre des 130 000 $.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2017Mercedes-Benz Classe G 2017: Rétro et modernisé
Le Mercedes-Benz Classe G est sans aucun doute le véhicule le plus controversé de toute la gamme du constructeur. Plusieurs le détestent à s’en confesser, soulignant son allure d’une autre époque, son comportement routier « rural » et son prix de vente qu’ils jugent indécent pour une boîte carrée sur …
ActualitéMercedes-AMG G 65 Final Edition : la brute prend sa retraite
En vente dans sa forme actuelle depuis 1979, la légendaire Classe G demeure populaire auprès des gens riches et célèbres cherchant à se démarquer. Depuis 2012, la division AMG proposait également le G 65, truffé d’un V12 biturbo de 6,0 litres qui produit actuellement 621 chevaux et un couple de …
DetroitMercedes-Benz Classe G 2019 : révélée avant le Salon de l’auto de Detroit
Le constructeur allemand Mercedes-Benz vient de publier une série de photos de la Classe G 2019, qui effectuera son dévoilement mondial au prochain Salon de Detroit. On présente la nouvelle Classe G habillée d’un camouflage alors qu’elle semble conquérir sans trop d’efforts le parcours sur la montagne Schöckl, située près …
DetroitMercedes-Benz Classe G 2019 : métamorphose d’une icône robuste
DETROIT (Michigan) – Le doyen des constructeurs a choisi la salle immense du Michigan Theater, aux voûtes anciennes, spectaculaires et plutôt déglinguées, pour enfin totalement dévoiler la version renouvelée de son tout-terrain de luxe classique de Classe G. Quelques semaines plus tôt, nous avions pu découvrir son habitacle entièrement redessiné, …
Premiers contactsMercedes-Benz Classe G 2019 : le respect des traditions
Comment est-ce qu’un véhicule-outil a-t-il pu se transformer en carte de mode? Comment se fait-il que certains facteurs de cet utilitaire, qui seraient aujourd’hui inacceptables sur la moindre Toyota Corolla, fassent ici partie du charme? Et surtout, comment expliquer que l’on se batte toujours aux portes des concessionnaires pour l’acheter, …
Commentaires