Saleen 1 2018 : la première nouvelle Saleen en plus de quinze ans

LOS ANGELES (Californie) – C’est dans le hall d’entrée du L.A. Convention Centre, lors de la deuxième journée de presse du Salon de Los Angeles 2017, que Steve Saleen nous a dévoilé son tout dernier bébé : la Saleen 1 2018, la première nouvelle voiture du constructeur niche après plus de quinze ans.

Des performances modestes

C’est devant une foule de journalistes que la Saleen 1 2018 fut présentée peinte en orange. Steve Saleen en personne nous parlé brièvement de la conception de sa supervoiture, qui est le fruit d’un partenariat avec une entreprise d’ingénierie chinoise. Cela dit, Saleen nous promet une voiture 100% américaine, assemblée aux États-Unis.

Alors, on parle de quoi? Pour être honnête, on s’attendait à des performances un peu plus remarquables. Rappelons-le, la Saleen S7, introduite en 2000, affichait des performances époustouflantes, faisant d’elle l’une des voitures de production les plus rapides de son époque.

Pour la Saleen 1, ou S1, les choses sont plutôt différentes. Contrairement à la S7 propulsée par un V8 turbo de 7,0 litres, la S1 est équipée d’un quatre cylindres turbo de 2,5 litres, monté en position centrale. Celui-ci développe 450 chevaux et un couple de 350 lb-pi. Le bolide pourra accélérer de 0 à 96 km/h (0-60 mi/h) en 3,6 secondes. Rapide, certes, mais tout de même 0,3 seconde de moins que la S7. La seule boîte de vitesses offerte pour le moment est une manuelle à six rapports conçue par Saleen. Une boîte robotisée avec palettes au volant arrivera plus tard. Du moins, c’est ce que nous dit M. Saleen.

Bien qu’un tout nouveau bolide du constructeur américain soit le bienvenu dans le monde des supervoitures modernes, les performances de celui-ci sont tout qu’extraordinaires, voire conservatrices. Aujourd’hui, 3,6 secondes est un chiffre presque atteignable par une Porsche Boxster. De plus, l’absence de technologies électrique et hybride soulève des doutes sur la pertinence de ce produit, qui ne se vendra qu’en nombre très limité, à un prix annoncé de 100 000 $ US. Pour le moment, rien n’est confirmé par Saleen à ce sujet.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéEnvie de construire votre propre Saleen S7?
Le préparateur Saleen a fait sa réputation en offrant une large gamme de produits pour les véhicules Ford, plus spécifiquement les Mustang; à une certaine époque, on reconnaissait ses produits comme étant les égaux des Shelby. Au début des années 2000, la petite firme développait même son propre supercar (le …
ActualitéSaleen en difficultés financières
Le préparateur américain Saleen a déjà été en meilleure forme : à une certaine époque, la compagnie vendait sa diabolique S7 et prévoyait lancer un nouveau supercar, la Raptor. Ses Mustang modifiées faisaient fureur, et un récent partenariat avec Ford semblait prometteur (Saleen a d’ailleurs fortement influencé le design de …
ActualitéSaleen n'est plus !
Lorsque Saleen avait ouvert ses portes en 1984, tous les espoirs étaient permis. L’entreprise, fondée par Steve Saleen, un talentueux coureur automobile, s’est surtout fait connaître pour ses Mustang modifiées. En 2004, Saleen Inc était achetée par un groupe d’investisseurs, question d’apporter un peu de liquidités. Mais des divergences d’opinions …
Los AngelesTrois dévoilements pour Porsche à Los Angeles
LOS ANGELES (Californie) – Le marché californien est important pour Porsche et c’est ce qui a justifié la présentation de quelques nouveautés intéressantes au Salon de Los Angeles . Comme le constructeur a également ouvert un Centre Expérience Porsche à Carson, non loin de Los Angeles, il fallait bien en …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires