Le Subaru Ascent 2019 complète la gamme de VUS du constructeur

LOS ANGELES (Californie) – Subaru nous a taquinés avec une abondance de concepts et de changements de noms pour son nouveau VUS à trois rangées, et l’on nous a finalement dévoilé la version de production du Ascent 2019 durant une soirée précédant l’ouverture du Salon de Los Angeles 2017.

Pour Subaru, L’Ascent est un projet colossal, puisqu’il s’agit de leur plus gros VUS jamais construit et le premier pouvant accueillir jusqu’à huit passagers. Avec les ventes de Subaru en Amérique du Nord à la hausse, et les ventes de VUS/VUM atteignant de nouveaux records, l’Ascent arrive à un moment opportun pour la marque japonaise. Et en élargissant son portfolio de produits, Subaru peut conserver sa clientèle, même lorsque leurs familles grandissent au-delà des capacités du Forester et de l’Outback.

« Les besoins des consommateurs n’étaient pas comblés par notre gamme actuelle, et le nouveau Ascent permet de conserver les clients à travers leur cycle de vie familiale, » a cité Yasunori Kumagai, directeur général du projet Ascent chez Subaru.

À l’instar du multisegment Crosstrek et de la berline Impreza compacte, l’Ascent est construit sur la nouvelle architecture Subaru Global Platform. L’Ascent a été conçu spécialement pour le marché nord-américain avec un empattement de 2 890 millimètres (113,8 pouces), une longueur hors tout de 4 998 mm (196,8 pouces) ainsi qu’un volume de chargement de 555 litres derrière la troisième rangée, de 1 252 litres derrière la deuxième rangée et de 2 061 litres derrière la première rangée. Avec ces dimensions, l’Ascent est un vrai grand véhicule familial offrant un mélange de taille, de polyvalence et de volume cargo au pair avec le reste de son segment.

Sous le capot de l’Ascent se trouve un nouveau quatre cylindres turbocompressé de 2,4 litres, doté de l’injection directe, qui produit 260 chevaux et un couple de 277 livres-pied. Ce moteur « boxer » est jumelé à un autre nouvel item, une boîte automatique à variation continue conçue pour gérer le couple élevé du moteur, le poids du véhicule et permettre une capacité de remorquage de 2 268 kg (5 000 lb), du jamais vu chez Subaru.

Ses données de performance sont à la hauteur – et surpassent dans quelques aspects – celles de ses concurrents tels que le Ford Explorer, le Volkswagen Atlas, le Chevrolet Traverse, le Mazda CX-9, le Toyota Highlander et le Honda Pilot, mais l’Ascent se concentre surtout aux valeurs et à la sécurité des familles. De série dans toutes les versions du VUS, on retrouve le rouage intégral symétrique de Subaru, la suite de systèmes de sécurité avancée EyeSight et EyeSight Assist, huit ports USB et 19 porte-gobelets. Selon Subaru, la marque a cherché à procurer le même niveau de confort et de commodités dans chaque rangée.

Comme c’est le cas de plusieurs autres modèles de marques populaires, l’Ascent mise sur une finition et des matériaux de luxe pour rehausser son apparence. Un écran tactile de huit pouces est installé au centre de la planche de bord, accompagné de boutons physiques, mais l’élément le plus frappant dans le véhicule dévoilé lors de l’événement, c’était les sièges en cuir brun qui confèrent réellement une impression de luxe. Si l’on n’aime pas des selleries en cuir, des sièges recouverts de tissu résistant aux dégâts sont disponibles dans toutes les déclinaisons du VUS.

Parmi les autres caractéristiques, on retrouve l’intégration Apple CarPlay et Android Auto, et dans la version la plus cossue, une caméra de 180 degrés monté à l’avant et un toit panoramique.

Une banquette dans la deuxième rangée permet une capacité de huit passagers, mais des sièges capitaine peuvent être spécifiés pour procurer plus de confort et d’espace. Dans la troisième rangée, la marque japonaise s’est assurée de nous faire oublier l’ancien Tribeca en facilitant l’accès à la banquette arrière. On note également une marche d’accès intégrée plus basse, des poignées de maintien ainsi qu’une banquette de deuxième rangée facile à coulisser, même pour des enfants.

Quant au design de sa carrosserie, il reprend des éléments stylistiques des autres VUS du constructeur. À l’avant, on aperçoit la grille de calandre hexagonale signature de Subaru ainsi que les blocs optiques au style plus conservateur qu’audacieux.

L’Ascent amorcera son assemblage au printemps 2018 à l’usine de Lafayette, en Indiana, et les consommateurs canadiens peuvent s’attendre à voir le VUS arriver en concession au début de l’été. Les prix devront être dévoilés en 2018, mais aux États-Unis, on a déjà annoncé un PDSF de base d’un peu plus de 30 000 $ US.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

New YorkSubaru Ascent Concept: Le prochain VUS à sept places de Subaru
Dérivé du Viziv-7 Concept dévoilé au Salon de Los Angeles en novembre dernier, le Subaru Ascent Concept marque un pas de plus vers un VUS à sept places. Cet imposant VUS ne changera plus de nom puisque la version de production s’appellera bel été bien Ascent. Il reposera sur la …
TorontoSubaru concept VIZIV-7, de Los Angeles à Toronto
Le VUS à sept passagers promis par Subaru depuis un bout de temps arrivera finalement tôt en 2018. En attendant, le constructeur présentera le VIZIV-7 SUV Concept, un véhicule qui fera son apparition au Salon de Toronto après avoir été dévoilé en grande première au dernier Salon de Los Angeles.
SurvolSubaru Ascent 2019 : aperçu
Bien peu de personnes se souviennent du Subaru Tribeca qui, un temps, s’est aussi appelé B9 Tribeca. Ce VUS intermédiaire à sept places, malgré ses qualités, n’a jamais pu se démarquer sur le marché. L’aventure dans ce créneau semblait terminée pour Subaru. Or, voilà que Subaru va bientôt mettre sur …
Commentaires