Facultés affaiblies et médication

Je ne peux pas être reconnu coupable de conduite avec les facultés affaiblies pour avoir pris des médicaments qui me sont prescrits.

Vrai ou faux?

--------------------------

Faux!

Qu’il y ait ou non de contre-indication sur vos prescriptions concernant la prise d’alcool et la conduite automobile, vous devez avoir toutes vos capacités quand vous prenez le volant. Or, avec ou sans contre-indication, vous avez la responsabilité de ne pas conduire si vous sentez un affaiblissement de vos capacités.

Évidemment, si vous constatez des effets subits, vous devez vous immobiliser. Si vous êtes arrêté entre-temps et qu’il n’y a aucune contre-indication à votre prescription, vous devriez consulter un avocat.

---------------------------------------------

Pour toutes questions, nous vous recommandons notre expert, Me Éric Lamontagne :
E.Lamontagne@contraventionexperts.ca|http://www.contraventionexperts.ca
514 578-2982

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Conseils: Protégez votre autoÊtes-vous un conducteur médicalement à risque?
Il va sans dire que l’automobile constitue l'un des meilleurs moyens de se déplacer en toute liberté. Pour bon nombre d’entre nous, cette forme de liberté sera difficile à remplacer si jamais l’on n’est plus apte à conduire. Évidemment, la fatigue et l’influence de l’alcool et des drogues réduisent grandement …
Dossiers et conseilsMédicaments au volant : autant de tort que l’alcool
Connaissez-vous le danger des médicaments au volant? Une étude de l’américaine AAA Foundation for Traffic Safety soutient que non : ce danger, vous ne le connaissez pas. L’enquête menée par l’AAA révèle en effet qu’une trop faible minorité de conducteurs âgés de 55 ans et plus (oui, oui, vous, là-là!) …
Commentaires