Notre Corvette 68 roulera grâce à Robert Bernard Pneus et Mécanique!

En janvier 2017, le Guide de l’auto faisait tirer une Ford Mustang 1967 restaurée par les étudiants de l’École des métiers en équipement motorisé de Montréal (ÉMÉMM). Tous les profits de la vente des billets (25 550 $) ont été versés à des fondations ayant à cœur la persévérance scolaire. Si nous avons pu remettre un aussi beau montant, c’est grâce à la participation de plusieurs commanditaires.

Cinq BFGoodrich Red Line!

L’un de ces commanditaires était Robert Bernard Pneus et Mécanique, basé dans le très joli village de Saint-Paul-d’Abbotsford, en Montérégie. Emballés par cette expérience, Robert Bernard Pneus et Mécanique et son directeur général, Pierre Beauregard, sont revenus sans hésitation dans l’aventure Projet Corvette 68 en fournissant cinq pneus, des BFGoodrich Red Line de dimensions 215/70R15. Ils ont aussi fourni cinq roues originales. Au total, c’est une somme de près de 3 000 $ que l’entreprise montérégienne a investi dans la jeunesse. Car si nous avions dû acheter ces pneus et ces roues, le montant que nous aurions remis aux fondations aurait été diminué d’autant.

Un peu d’histoire

Robert Bernard Pneus et Mécanique a vu le jour en 1950, à Saint-Paul-d’Abbotsford. Fondée par… Robert Bernard, il s’agissait alors d’une station-service doublée d’un atelier de pose et de réparation de pneus. En 1969, Robert prend sa retraite et lègue l’entreprise à ses cinq enfants. Dès 1970, l’un deux, Gérard, ouvre un atelier de rechapage de pneus, le premier du genre sur la Rive-Sud de Montréal. Cette entreprise est toujours en fonction et est devenue la plus grande usine de fabrication de pneus rechapés Michelin au Canada.

Il faut attendre 1980 avant que le groupe Bernard ouvre sa première succursale, à Boucherville. Aujourd’hui, il n’en compte pas moins de 17, de Montréal à Sherbrooke et de Saint-Georges de Beauce à Saint-Hyacinthe et représente toutes les marques majeures. Groupe Bernard est aussi impliqué dans le domaine des pneus pour poids lourd, génie civil, agricole et industriel. Il fait maintenant partie de la bannière Point S. Pour plus d’informations : www.robertbernard.com

Preuve que l’esprit entrepreneurial québécois peut aussi se doubler d’un esprit philanthropique, Robert Bernard Pneus et Mécanique peuvent être fiers de leur collaboration avec le Projet Corvette 68.

Voici comment devenir propriétaire d’une Corvette 1968 parfaitement restaurée…

Notre Corvette 1968 sera exposée au Salon international de l’auto de Montréal, du 19 au 28 janvier 2018. En cette dernière journée du Salon, nous pigerons parmi tous les billets vendus (20 $ chaque) et l’heureuse personne dont le nom aura été tiré deviendra dès lors propriétaire de notre Corvette! Nous profiterons aussi de cette occasion pour dévoiler le montant qui sera versé à la fondation de la CCAM (Corporation des concessionnaires automobiles de Montréal) qui, elle, le distribuera à diverses fondations ayant à cœur le bien-être des enfants. Donc, en plus de courir la chance de gagner une Corvette 1968 en parfait état, vous participez à une très bonne cause.

Pneus Robert Bernard
Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Projet Corvette 1968Le Projet Corvette est à Salut Bonjour!
Le Projet Corvette avance à grands pas et nous en sommes très fiers! La carrosserie est terminée, tout comme le châssis, le moteur, le différentiel et la suspension. À cette vitesse, nous pourrons peut-être nous aventurer sur les routes du Québec avant le 15 décembre. Soyez sans crainte, nous ne …
Projet Corvette 1968Projet Corvette 68 : toutes les pièces se mettent en place
Lorsque les professeurs et les étudiants de l’ÉMEMM (École des métiers en équipement motorisé de Montréal) sont partis pour les vacances d’été, la carrosserie de la Corvette avait été réparée et repeinte en rouge Rallye Red, une couleur offerte en 1968 et qui se rapproche drôlement du « rouge corporatif …
Projet Corvette 1968Le point sur le Projet Corvette 1968
Tout a commencé il y a moins d’un an, en novembre 2016, alors que le Guide de l’auto se portait acquéreur d’une Corvette 1968 blanche. Pourquoi 1968? Parce que l’un de nos partenaires principaux, Uni-Select a été fondé en 1968. Pourquoi une Corvette? Parce que l’on venait de terminer la …
Projet Corvette 1968Le Projet Corvette dit merci à CAA-Québec
Le Projet Corvette ’68 progresse à pas de géants depuis les derniers mois. L’équipe de promotion s’est présentée à divers évènements automobiles depuis le début de l’été. Nous avons eu une présence remarquable au Festival des Voitures anciennes de Granby, au Festival de Voitures anciennes de Chambly ainsi qu’à l’Autorama …
Commentaires