Porsche Cayenne 2019 : style évolutif et innovations technologiques

Les designers allemands font rarement dans la révolution. Ils préconisent une évolution constante et le nouveau Porsche Cayenne en est la preuve tangible. Et des preuves tangibles de ce principe évolutif, BMW, Mercedes-Benz, Volkswagen et Porsche en regorgent!

Le Cayenne 2019 est tout nouveau, bien qu’il n’y paraisse pas trop au premier coup d’œil. En s’y attardant un peu, on observe toutefois d’importantes différences. Entre autres, les phares profitent à présent de la technologie déjà vue sur la récente berline Panamera. C’est surtout la partie arrière du Cayenne qui se démarque de la génération précédente en adoptant le style de la Panamera et de la 718, soit une bande qui relie les deux feux.

Modèle haut de gamme d’un véhicule haut de gamme

Le modèle Turbo, qui règne au sommet de la hiérarchie (pour le moment, car un Turbo S sera assurément proposé dans un avenir rapproché) se distingue des deux autres variantes par ses prises d’air avant plus imposantes. Certaines personnes préfèrent la sobriété (sobriété n’est peut-être pas le mot exact…) des Cayenne et Cayenne S. C’est une question de goût. Et de coût dans le cas du Turbo. Les immenses roues, même dans les versions basiques, ajoutent au punch visuel.

Si l’empattement est demeuré le même que pour la génération précédente, ce Cayenne est un peu plus long, passant de 4 855 mm à 4 918 mm. Dans l’opération, le coffre a gagné 100 litres, lorsque les dossiers sont relevés, augmentant de 670 à 770 litres. Porsche a toutefois oublié de mentionner qu’une fois les dossiers baissés, il perd 70 litres (1 780 pour le modèle 2018 à 1 710 pour le 2019)…

Photo: Porsche

L’influence de la Panamera

C’est surtout dans l’habitacle que les changements les plus importants ont été apportés. La console, par exemple, est toute nouvelle. Empruntée à la plus récente Panamera, elle répond aux critiques des propriétaires qui n’appréciaient pas sa largeur et l’indécente quantité de boutons. Les designers ont donc créé des boutons à effleurement, avec sensation tactile quand on les active. Le résultat est probant et ces commandes sont plutôt faciles à utiliser… même si elles demandent chaque fois de quitter la route des yeux. Les poignées placées de chaque côté de la console sont de retour et sont encore exclusives au Cayenne.

Cette console est surplombée par un écran tactile de 12,3 pouces aux graphiques bien clairs. D’ailleurs, le Porsche Cayenne 2019 est plus connecté que jamais et, fait nouveau, il est maintenant compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Il inclut aussi les applications Amazon Music, Smart Home, Nest et Radio Plus. Toutes ces technologies, ainsi que la borne Wi-Fi et bien d’autres bébelles modernes, sont regroupées sous le vocable Porsche Connect.

C’était plus facile quand c’était moins compliqué…

Comme le veut la tradition Porsche, un immense compte-tours est placé juste devant le conducteur. De chaque côté, on retrouve désormais un écran de sept pouces haute définition diffusant une foule d’informations et se substituant à l’occasion à l’écran de 12,3 pouces notamment si le système de navigation est en fonction. Ces écrans acceptent plusieurs profils individuels et il faut absolument se familiariser avec tous les menus, sous-menus et sous-sous-menus des multiples fonctionnalités avant de prendre la route. Car on peut passer plusieurs secondes les yeux rivés sur l’un des trois écrans ou l’un des nombreux boutons… de précieuses secondes qui ne sont pas consacrées à la survie humaine.

Photo: Porsche

Pour ne pas conduire un Cayenne

Comme on est en droit de s’y attendre d’un véhicule haut de gamme moderne, le Cayenne 2019 regorge d’assistances à la conduite. De la simple caméra de recul à haute définition au régulateur de vitesse adaptatif optionnel (en passant, la régulation automatique de la distance est disponible entre 30 et… 210 km/h!), tout y est pour une conduite autonome de niveau 3. Grâce aux données de navigation et en conjoncture avec les capteurs radars et vidéo du Cayenne, le Porsche InnoDrive calcule les valeurs optimales d’accélération et de décélération pour les trois prochains kilomètres. Ainsi, si la courbe à venir est trop prononcée pour la vitesse actuelle du véhicule, ce dernier ralentira automatiquement et prendra la courbe à la bonne vitesse sans que le conducteur n’intervienne.

Bonne nouvelle pour les piétons et les cyclistes se trouvant dans les environs d’un Cayenne. En effet, en fonction des informations reçues par la caméra avant et les différents capteurs, l’édition 2019 les avertira en émettant des avertissements visuels et sonores. Si jamais le véhicule décidait que la distance entre lui et le piéton ou le cycliste se réduit dangereusement, il freinera jusqu’à l’arrêt complet.

Nous pourrions remplir encore plusieurs pages pour énumérer toutes les nouveautés, technologies et changements du Cayenne 2019, quelquefois de série, souvent optionnels. Assistance de maintien de voie avec détection des panneaux de signalisation, assistance aux changements de voie, vision nocturne avec caméra thermique, éclairage DEL avec phares matriciels adaptatifs (Turbo), bref rien ne manque pour rendre son Cayenne vraiment sécuritaire… et cher.

Une grande question demeure toutefois… Pourquoi se payer un Cayenne diablement agréable à conduire si c’est pour ne pas le conduire et le laisser décider de tout? ENTK, comme on dit « en texto »…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Francfort550 chevaux, voici le nouveau Porsche Cayenne Turbo 2019
FRANCFORT (Allemagne) – Porsche a présenté en marge d’un événement privé il y a quelques semaines la troisième génération de son plus imposant VUS, le Cayenne . Afin de ne pas être en reste au Salon de Francfort , le constructeur de Stuttgart en a profité pour dévoiler la plus …
Nouveaux modèlesPorsche Cayenne 2019 : un peu mieux
ZUFFENHAUSEN (Allemagne) – C’est Porsche qui l’a dit, pas nous. Lors du dévoilement mondial du tout nouveau Cayenne de troisième génération, le VUS a été décrit comme étant « un peu mieux » que le modèle qu’il remplace. On pourrait penser que le constructeur n’était pas trop enthousiaste envers leur …
MontréalPremière canadienne : Porsche Cayenne 2019, le raffinement selon Porsche
En première canadienne à Montréal, Porsche présente son Cayenne 2019. Il s’agit de la troisième génération de ce VUS intermédiaire qui retient les lignes générales de son prédécesseur. Trois moteurs sont au programme, du moins, lors des premiers mois de commercialisation. Il y a tout d’abord un V6 3,0 litres …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires