BMW 640i xDrive Gran Turismo 2018 : le nouveau visage de la Série 6

Points forts
  • Roulement doux
  • Espace et confort royal pour les passagers arrière
  • Polyvalence d’une voiture à hayon
Points faibles
  • Un seul choix de motorisations
  • Mode Comfort Plus trop mou
  • Sensation de la direction vague lorsque les assistances électroniques sont activées
Évaluation complète

SINTRA (Portugal) — BMW est fort occupée ces temps-ci avec plusieurs nouveaux produits sur le point d’être lancés, mais aussi à réorganiser et repositionner sa gamme de modèles intermédiaires. Après avoir commercialisé la nouvelle génération de la Série 5 l’an dernier, la marque allemande ajoute quelques variations pour 2018, incluant la 530e hybride rechargeable, la M550i xDrive ainsi que la rutilante M5. Proposer plus de choix n’est jamais une mauvaise chose, surtout si nos rivales s’appellent Mercedes-Benz Classe E, Cadillac CTS et Audi A6.

BMW a également décidé de repositionner la Série 6 afin de mieux répartir l’échelle de prix entre les Séries 5 et Série 7. Voilà où la BMW Série 6 Gran Turismo 2018 entre en jeu. Il s’agit d’une berline cinq portes, de style fastback, qui succède à la Série 5 GT vendue entre 2010 et 2016. Elle sera placée aux côtés des Série 6 Coupé, Cabriolet et Gran Coupé – du moins pour l’instant, car celles-ci seront remplacées par la nouvelle BMW Série 8 2019.

Tous ces changements soulèvent des questions. Pourquoi ne pas simplement réintroduire une Série 5 GT et abandonner la Série 6 complètement? Parce que la 6 GT partage beaucoup de choses avec la Série 5, mais roule sur la plate-forme plus longue de la Série 7. Aussi, parce que la Gran Turismo doit se mesurer à la Audi A7, positionnée entre la A6 et l'Audi A8 2019.

Une seule motorisation sera disponible pour la BMW 640i xDrive Gran Turismo 2018 au Canada. Elle est équipée d’un six cylindres en ligne turbocompressé de 3,0 litres qui développe 335 chevaux et un couple de 332 livres-pied, jumelé à une boîte automatique à huit rapports et — évidemment — un rouage intégral. Selon BMW, la voiture peut se catapulter de 0 à 100 km/h en 5,3 secondes. Sans être une fusée, elle est tout de même très rapide.

Photo: Michel Deslauriers

Des comparaisons avec l’ancienne Série 5 GT sont inévitables. Son empattement mesure toujours 3 070 millimètres, ce qui se traduit par suffisamment d’espace pour les passagers avant et beaucoup pour les gens assis à l’arrière. Si l’on conduit fréquemment sur de longues distances avec quatre adultes à bord, la 6 GT se montrera étonnamment confortable.

Bien que la voiture ne bénéficie pas de la plate-forme Carbon Core de l’actuelle BMW Série 7, les ingénieurs du constructeur ont quand même réussi à l’alléger de 150 kilogrammes (330 livres) grâce à, entre autres, l’élimination du hayon multifonction — lourd et complexe — de la 5 GT en faveur d’une unité plus simple, en un morceau. Les représentants de la marque ont mentionné que les propriétaires de l’ancienne GT sont extrêmement satisfaits de leur véhicule — nous dire le contraire aurait été surprenant, il faut l’avouer —, mais qu’ils ouvraient très rarement la partie coffre du hayon lorsqu’ils ouvraient l’arrière de l’auto.

L’adoption d’un hayon conventionnel a également sonné le glas des panneaux de division, installés derrière les sièges arrière, et conçus pour éviter de déranger les occupants par des courants d’air lorsque la partie coffre était ouverte. Ces occupants assis à l’arrière profiteront toujours de dossiers réglables à commande électrique, de coussins chauffants (sauf au centre) et de la luminosité créée par le toit ouvrant panoramique de série.

Le cache-bagages est en fait composé de deux panneaux rigides, l’un des deux étant attaché au hayon lui-même. Les deux sont amovibles et peuvent être rangés sous le plancher du coffre. Avec les dossiers arrière en place, l’espace de chargement est fixé à 610 litres, mais peut atteindre 1 800 litres lorsque les sièges sont rabattus. De plus, il y a des boutons sur les parois du coffre, à l’arrière, pour rapidement abaisser les dossiers et se retrouver avec un plancher de chargement plat.

Comme son nom l’indique, la mission de la 640i xDrive Gran Turismo est de proposer une conduite sur de longues distances en tout confort et sérénité. Le système de modes de conduite inclut les réglages Eco Pro et Sport, mais pas de mode Sport Plus. À la place, nous obtenons les modes Comfort et Comfort Plus, ce dernier conférant à la voiture un roulement moelleux — ou même spongieux — qui est loin de ce que l’on attend d’un véhicule BMW.

Malgré tout, cette berline cherchera à plaire aux consommateurs étatsuniens et chinois, qui ne veulent pas nécessairement une conduite résolument dynamique. Résumons en disant que le mode Comfort ordinaire est parfait, et le propriétaire peut personnaliser les réglages de performances et de tenue de route avec le mode Individual.

Photo: Michel Deslauriers

Les cotes de consommation ne sont pas encore disponibles au moment d’écrire ces lignes. Toutefois, les moyennes ville/route de la BMW 540i sont de 11,4 / 7,8 L/100 km, alors que celles de la Série 6 GT seront probablement plus élevées d’un dixième ou deux, puisque la voiture est plus lourde.

Le prix de base a été fixé à 76 700 $ avant les frais de transport et de préparation, bien que l’acheteur puisse ajouter des options et par conséquent faire grimper la facture au-dessus de 100 000 $. Parmi celles-ci, on retrouve la vision nocturne, un système de divertissement aux places arrière, une chaîne ambiophonique Bowers & Wilkins Diamond, une sellerie en cuir nappa ainsi qu’un ensemble de luxe qui regroupe des portes à fermeture amortie, des sièges avant ventilés avec fonction de massage, un système d’aide au stationnement avancé et des services BMW Connected plus élaborés. Les autres variantes de la Série 6 coûtent entre 90 000 $ et 130 000 $, mais comme mentionné plus tôt, elles seront bientôt remplacées, alors la Série 6 finira par proposer un prix plus accessible.

En vente au Canada avant la fin de l’année, la BMW 640i xDrive Gran Turismo 2018 ne sera sûrement pas un gros vendeur, tout simplement à cause de sa carrosserie à hayon et dû au fait que les consommateurs ont une préférence marquée pour les VUS en ce moment. De plus, si vous attendez impatiemment une nouvelle génération de la M6 ou bien d’une successeure spirituelle à la 635CSi des années 80, vous serez déçu.

En revanche, le design de la voiture marque une amélioration notable par rapport à celui de l’ancienne Série 5 GT, à cause de sa ligne de toit plus basse, sa partie arrière allongée et son profil plus dynamique, alors on s’attend à ce que la 6 GT soit légèrement plus populaire. Si une Série 5 est trop petite et une Série7 est trop dispendieuse, la nouvelle Série 6 devrait s’avérer un bon compromis.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisBMW i8 2017 : le futur maintenant
Depuis que le concept a été présenté en page couverture du Guide de l’auto 2012 , la BMW i8 n’a cessé de nous impressionner chaque fois qu’on l’apercevait. Même après trois ans de commercialisation, elle fait tourner les têtes et attire l’attention des passants comme peu de véhicules le font.
FrancfortBMW Concept Z4 : amenez le soleil!
Après avoir présenté sa Concept Z4 au concours d’Élégance de Pebble Beach , en Californie, BMW la présente au Salon de Francfort. Pour le moment, nous ne savons rien de plus que ce qui avait été annoncé en août dernier. Le style de ce nouveau roadster est plus agressif que …
FrancfortBMW Série 8 2019 : le retour de l’enfant prodige
Les plus vieux se souviendront avec nostalgie du superbe coupé 850i construit entre 1989 et 1999. Son prix, sa consommation et ses coûts d’entretien en ont fait une voiture rare à l’époque. Imaginez aujourd’hui! Toutefois, cette époque est révolue et BMW présente une nouvelle Série 8. Basée sur la plate-forme …
Premiers contactsBMW X3 2018 : amélioré là où ça compte
SINTRA (Portugal) – La troisième génération du X3 arrivera chez les concessionnaires canadiens tard en 2017, et bien qu’il ressemble beaucoup à la génération sortante, le multisegment compact de la marque a subi de nombreux changements. La forme générale du BMW X3 2018 représente évidemment une évolution par rapport à …
Nouveaux modèlesLe BMW X2 2018 officiellement dévoilé
La marque allemande ajoutera un autre véhicule utilitaire à leur gamme tôt l’an prochain. Après avoir présenté le BMW X2 Concept au Salon de Paris en septembre 2016, la version de production du sportif VUS sous-compact vient d’être révélée. Le X2 sera construit sur la même plateforme que le BMW …
Technologie/Véhicules autonomesStationnement autonome télécommandé de BMW
Les places de stationnement sont-elles trop étroites? Ou les véhicules modernes sont-ils trop gros? À ces deux questions, BMW répond : oui. Le fabricant allemand était à Montréal à l’occasion du Salon de l’auto de la métropole québécoise afin de dévoiler une nouvelle Série 6 Gran Turismo elle-même bien portante, …
Commentaires