Toyota Corolla iM 2017 : je suis cool

Points forts
  • Réputation de fiabilité et valeur de revente
  • Polyvalence du hayon
  • Roulement confortable
Points faibles
  • Quelques caractéristiques manquantes par rapport à la concurrence
  • Interface du système multimédia compliqué
  • Pas aussi spacieuse que certaines rivales
Évaluation complète

La réputation de la Corolla d’être une voiture terne et beige lui collera à la peau fort longtemps. Pourtant, depuis quelques années, Toyota a travaillé fort pour lui conférer un peu plus de caractère, avec un style plus affirmé, une direction plus vive et un comportement routier légèrement plus dynamique. On a également éliminé la peinture beige de sa palette de couleurs.

Peu de gens à la recherche d’une conduite inspirée magasineront une Corolla au même titre qu’une Volkswagen Golf ou une Mazda3, mais ce n’est pas grave, puisque la plupart des acheteurs de compactes n’ont besoin simplement que d’un véhicule fiable, peu énergivore et confortable, et la Toyota couvre toutes ces bases.

À présent, on retrouve un nouveau modèle à cinq portes dans la gamme. La Toyota Corolla iM 2017 est en fait un réfugié secouru de l’île de Scion, coulé l’an dernier, où elle était nommée iM. Est-elle plus cool que la berline? Oui. Plus excitante? Pas vraiment.

Elle a toutefois le mérite de se démarquer dans la foule des compactes à hayon, si ce n’est à cause de ses ajouts aérodynamiques, à la mode dans les années 90. Certaines personnes aiment son look, d’autres trouvent la bagnole mal habillée, mais c’est habituellement la manière dont Toyota s’y prend pour rendre l’apparence d’une voiture plus sportive. La Toyota Camry XSE 2018 en est un autre bel exemple. Malgré tout, la iM est attrayante à sa façon, comme une Corolla qui porte des lunettes de soleil.

La Corolla iM est basée sur la Toyota Auris européenne, et roule sur une architecture différente de celle de la berline. C’est pourquoi leurs empattements ne sont pas identiques – soit 2 600 millimètres pour la iM, 2 700 pour la berline Corolla. La cinq portes est légèrement plus engageante à conduire, grâce à la calibration plus sportive de sa suspension, cependant, le roulement est toujours confortable afin de ne pas offusquer les clients typiques de Toyota.

Photo: Michel Deslauriers

Sous le capot, on retrouve un quatre cylindres de 1,8 litre qui développe 137 chevaux et un couple de 126 livres-pied. Une puissance modeste, il faut l’avouer, et notre voiture à l’essai était équipée de la boîte automatique à variation continue, proposée en option. Ce duo pas trop dynamique permet à la voiture d’accélérer sans transpirer, mais ne procure pas une expérience de conduite à donner des frissons.

Quant à la consommation d’essence, la Toyota Corolla iM 2017 affiche des cotes ville/route de 8,3 / 6,5 L/100 km avec la boîte automatique — la boîte manuelle ajoute quelques dixièmes de litre — et nous avons obtenu une moyenne très respectable de 7,5 L/100 km lors de notre essai.

Le design intérieur de la iM est moderne, par contre, il y a beaucoup de textures différentes. Entre autres, des coutures contrastantes sur le volant, une bande chromée sur le dessus de l’écran multimédia et de la planche centrale, des garnitures noir piano et un coussinet blanc cousu sur le côté passager du tableau de bord. La qualité d’assemblage est sans reproche, bien qu’on note la présence de quelques plastiques bon marché ici et là.

Parmi les compactes à hayon telles que la Mazda3 Sport, la Honda Civic, la Chevrolet Cruze Hatch, la Subaru Impreza et la Volkswagen Golf, la Corolla iM est l’une des plus généreuses au chapitre de l’espace pour la tête à l’avant, mais l’une des plus petites pour l’espace aux jambes et aux épaules. L’aire de chargement dispose d’un volume inférieur à la moyenne, près de ceux de la Mazda3 et de l’Impreza, mais l’ouverture du hayon est grande.

Photo: Michel Deslauriers

Le système multimédia de la Toyota Corolla iM 2017 inclut plusieurs fonctionnalités, mais il n’y a pas beaucoup de boutons pour le contrôler, ce qui distrait en conduite. L’écran tactile n’est pas des plus sensibles non plus, et on n’a pas droit à l’intégration d’Apple CarPlay ou d’Android Auto.

Le PDSF débute à 22 540 $ avant les frais de transport et de préparation, ce qui semble élevé par rapport aux prix de ses rivales. Toutefois, la iM propose un équipement de série complet qui inclut, entre autres, des sièges avant chauffants, des jantes en alliage de 17 pouces, une caméra de recul, un climatiseur automatique bizone, des rétroviseurs à rabattable électrique, une alerte de précollision frontale et un avertissement de sortie de voie. Par contre, pas de toit ouvrant ni de volant chauffant. La seule option en fait, c’est la boîte automatique qui fait grimper le prix à 23 375 $. Une fois que l’on ajoute une liste de caractéristiques similaire à ses concurrentes, l’écart n’est que de quelques centaines de dollars.

La Toyota Corolla iM est un choix intéressant pour les fidèles de la marque. Elle se conduit bien, consomme peu d’essence et n’a l’air ni terne ni beige. Comme la plupart des produits Toyota, elle procurerait des années de conduite sans tracas. Par contre, en ce qui a trait au design, aux performances et aux fonctionnalités du système multimédia, on retrouve de meilleurs choix sur le marché.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisToyota Yaris Hatchback 2017 : de A à B
Lorsque les gens magasinent un ouvre-boîte, une laveuse ou une agrafeuse, combien d’entre eux choisissent le plus stylisé, le plus puissant ou le plus dispendieux sur le marché? Très peu, j’en suis convaincu. Tant qu’ils sont fiables, ces articles devraient normalement procurer des années de service sans faille, qu’ils soient …
Premiers contactsToyota Corolla 2017 : le meilleur et le pire de Toyota
On a l’impression que la Corolla vient tout juste d’être redessinée! Et pourtant, le design « moderne » date de 2014. Trois ans plus tard, voilà venu le moment de mettre la voiture à jour! Toutefois, ne vous attendez pas à quelque chose d’extrême comme Nissan a fait avec sa …
EssaisToyota Sienna 2017 : la famille d’abord
Il ne reste plus beaucoup de joueurs dans le segment des fourgonnettes, mais ces véhicules méritent toujours leur place sur le marché. On n’a certainement pas l’air cool au volant de ces mastodontes, mais leur polyvalence représente un excellent compromis, et avec trois enfants ou plus à trimbaler, les vertus …
New YorkLa Toyota Corolla 2019 à hayon révélée!
Une toute nouvelle génération de la Corolla se pointera le nez au Salon de l’auto de New York la semaine prochaine, qui viendra remplacer la Corolla iM au sein de la gamme Toyota. On se rappelle, la iM cinq portes avait été introduite au Canada en 2016 sous la bannière …
Commentaires