Ferrari Portofino 2018 : la marque italienne quitte la Californie

Au prochain Salon de Francfort, le constructeur italien Ferrari présentera la Portofino, une décapotable grand tourisme qui remplacera la California au sein de sa gamme de supersportives.

Par rapport à sa devancière, la Portofino repose sur une nouvelle plate-forme à la fois plus légère, mais plus rigide aussi. On se retrouve donc avec une voiture moins lourde, bonifiant les performances et le comportement routier.

Le moteur V8 biturbo de 3,9 litres équipant la Ferrari Portofino 2018 est le même que celui de la California T, mais sa puissance a été portée à 600 chevaux (40 de plus) alors que son couple atteint un maximum de 561 livres-pied entre 3 000 et 5 250 tr/min. Le constructeur estime le sprint de 0 à 100 km/h à 3,5 secondes. On précise également que la sonorité du moteur a été retravaillée pour être appréciée davantage, surtout le toit baissé, et que la consommation d’essence a été réduite.

Au chapitre de la tenue de route, la Portofino adopte les plus récentes technologies dynamiques de Ferrari, y compris le différentiel arrière électronique E-Diff3, le contrôle de stabilité F1-Trac, la direction à assistance électrique ainsi que le système d’amortissement magnétorhéologique SCM-E.

À l’instar de la California, la Portofino profite d’un toit rigide rétractable à commande électrique, un coffre de taille raisonnable et de places arrière – minuscules, mais quand même. Ce modèle plus convivial n’est pas sans importance, puisque sa devancière était le plus vendu chez Ferrari. Et comme nous l’avons noté dans notre dernier essai de la Ferrari California T, il s’agit du choix de plusieurs acheteurs qui en sont à leur première Ferrari. Au désarroi de quelques puristes qui préfèrent les modèles extrêmes et plus exclusifs.

Quant à l’habitacle, il dispose d’un nouveau système multimédia avec écran tactile de 10,2 pouces, des sièges à 18 réglages électriques et d’un système de climatisation se réglant en fonction du toit baissé ou remonté. Selon la marque, le nouveau déflecteur à air réduit la turbulence dans l’habitacle de 30% lorsque le toit est baissé.

La Ferrari Portofino 2018 effectuera donc sa première sortie publique à Francfort au mois de septembre.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2017Ferrari F12 2017: Racée et radicale
À l’heure où tous les constructeurs, même Ferrari, adoptent la suralimentation par turbocompresseur, en vue de réduire la cylindrée de leurs moteurs pour atteindre de nouvelles cibles de consommation et d’émissions polluantes, la F12berlinetta, du constructeur italien, mise toujours sur un V12 atmosphérique de 6,3 litres. Livrant plus de 700 …
2017Ferrari 488 2017: À l’ère turbo
Transformation radicale pour la récente évolution de la sportive à moteur central de Ferrari qui, l’an dernier, mettait au rancart le fabuleux V8 atmosphérique de la défunte 458 Italia, au profit d’un tout nouveau V8, turbocompressé, qui anime la nouvelle 488 GTB. Deuxième modèle de la marque à adopter la …
2017Ferrari California 2017: Un rêve (presque) accessible
Chez Ferrari, c’est la California T qui fait office de modèle d’entrée de gamme, enfin, façon de parler vu son prix de base qui se situe dans les 200 000 $... Que voulez-vous, le prestige de la marque combiné à un héritage forgé d’une main de maître depuis des décennies, …
Commentaires