Mazda : Véhicules électriques dès 2019 et une première, l'allumage par compression

Mazda et Toyota annonçaient plus tôt cette semaine une entente de collaboration pour la construction d’une nouvelle usine située aux États-Unis, sans toutefois révéler trop de détails. On sait par contre que cette dernière servira à l’assemblage de véhicules hybrides et électriques pour les deux constructeurs.

Mazda Canada nous en apprend un peu plus avec la publication d’un communiqué dévoilant les grandes lignes de sa vision à long terme de la conception technologique, le programme « Vroum vroum 2030 durable ».

Outre certaines mesures visant à réduire l’empreinte écologique dans le processus complet de fabrication de ses véhicules, on y apprend qu’à partir de 2019, Mazda compte commercialiser des véhicules électriques. On spécifie toutefois que ces véhicules seront destinés aux régions qui utilisent un ratio élevé d'énergie propre pour la production d'énergie ou qui imposent des restrictions visant à réduire la pollution de l'air. On comprend que l’offre sera réduite, mais la bonne nouvelle, c’est que le Québec correspond aux critères mentionnés.

L'allumage par compression, une première mondiale

Mazda croit qu’il est toujours possible de maximiser le rendement du moteur à combustion. Dans cette optique, on apprend que le constructeur introduira sa technologie SKYACTIV-X qui apportera le premier moteur à essence commercial au monde à utiliser l'allumage par compression, où le mélange air-carburant s'enflamme spontanément lorsqu'il est comprimé par le piston. Ce moteur combine les avantages des moteurs à essence et diesel.

Mazda a ainsi réussi à surmonter deux problèmes qui faisaient obstacle à la commercialisation des moteurs à essence à allumage par compression : maximiser la zone où l'allumage par compression est possible, et accomplir une transition en douceur entre l'allumage par compression et l'allumage commandé. Le tout apportera une économie de carburant importante – de 20% à 30% - et surtout, une réduction des émissions.

Bien entendu, Mazda compte préserver le plaisir de conduite de ses modèles, une caractéristique qui la distingue depuis des années.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLa Mazda5 prend sa retraite
Après 12 ans de loyaux services dans sa forme actuelle, le petit véhicule multiusage Mazda5 se retire du marché canadien. Introduite chez nous pour l’année-modèle 2006, la Mazda5 représentait une option intéressante pour les petites familles ayant besoin d’espace, mais qui ne voulaient pas d’une fourgonnette plus encombrante et plus …
Premiers contactsMazda SKYACTIV-X : le moteur à essence réinventé
Au cours du Mazda Tech Forum de Francfort, j’ai pu conduire deux prototypes de Mazda3 Sport animés par le nouveau moteur SKYACTIV-X quatre cylindres de 2,0 litres. Avec celui-ci, le constructeur réinvente le moteur thermique à essence en intégrant certaines caractéristiques des moteurs diesel afin d’augmenter le couple et de …
Commentaires