BMW i et iPerformance : l’excitation pour l’électrification

MONTRÉAL (Québec) – La France et le Royaume-Uni ont récemment annoncé leur intention de bannir les véhicules dotés de moteurs à combustion dès 2040, et d’autres pays devraient bientôt emboîter le pas. Le Canada n’a pas encore établi un tel plan, mais le gouvernement du Québec a pris les devants en imposant aux constructeurs automobiles une plus grande offre de motorisations électrifiées dans leurs voitures et camions.

À partir de l’année-modèle 2018, 3,5% des ventes totales des constructeurs majeurs au Québec devront consister en des véhicules 100% électriques ou hybrides rechargeables. Pour l’année-modèle 2020, la proportion des ventes passera à 6,9%, et à 15,5% en 2025.

Le groupe BMW a invité des journalistes canadiens à Montréal afin de faire le point sur sa gamme actuelle de véhicules électrifiés, et ce qu’il appelle son « futur électrique ». Ses sept modèles couvrent plusieurs segments du marché.

Le membre le plus récent de cette famille, c’est le MINI Cooper S E Countryman ALL4 2017. Il est équipé d’un trois cylindres turbo de 1,5 litre et d’un moteur électrique pour une puissance combinée de 221 chevaux et un couple de 284 livres-pied. Il dispose d’une autonomie en mode 100% électrique de 19 kilomètres, et peut être chargé à bloc en 3,25 heures à l’aide d’une borne de 240 volts. Le Countryman PHEV affiche une cote de consommation mixte ville/route de 8,6 L/100 km et son PDSF débute à 43 490 $ avant les frais de transport et de préparation.

Photo: BMW AG

Ensuite, on retrouve la BMW 330e 2017, une version hybride rechargeable de la berline de Série 3. Elle dispose d’un quatre cylindres turbo de 2,0 litres et d’un moteur électrique pour une puissance combinée de 248 chevaux et un couple de 310 livres-pied. Son autonomie en mode 100% électrique est de 23 km et la voiture peut être chargée à bloc en 2 heures. La 330e affiche une cote mixte de 7,8 L/100 km et son PDSF débute à 57 200 $.

La berline BMW 530e xDrive 2018 obtient la même motorisation que la 330e, soit un quatre cylindres turbo de 2,0 litres et un moteur électrique, pour une puissance combinée de 248 chevaux et un couple de 310 livres-pied. Elle dispose d’une autonomie en mode 100% électrique de 24 km et peut être chargée à bloc en 3 heures. La 530e affiche une cote mixte de 8,1 L/100 km et son PDSF débute à 66 900 $.

La BMW 740Le xDrive 2018 est également équipée d’un quatre cylindres turbo de 2,0 litres et d’un moteur électrique, mais cette fois, la puissance combinée s’élève à 322 chevaux et un couple de 369 livres-pied. Elle dispose d’une autonomie en mode 100% électrique de 23 km et peut être chargée à bloc en 3 heures. La 740Le affiche une cote mixte ville/route de 8,8 L/100 km et son PDSF débute à 110 400 $.

Le BMW X5 xDrive40e 2017 est équipé d’un quatre cylindres turbo de 2,0 litres et d’un moteur électrique aussi, pour une puissance combinée de 308 chevaux et un couple de 332 livres-pied. Il procure une autonomie en mode 100% électrique de 23 km et peut être chargé en 3 heures. Le X5 hybride rechargeable affiche une cote mixte de 9,9 L/100 km et son PDSF débute à 74 950 $.

La BMW i3 2017, 100% électrique, dispose d’une puissance de 170 chevaux et d’un couple de 184 livres-pied, et peut parcourir une distance estimée à 183 km sur une pleine charge. Elle peut être chargée à bloc en 5 heures avec une borne de 240 volts. Elle affiche un PDSF de 48 150 $, mais environ 80% des acheteurs optent pour la i3 avec prolongateur d’autonomie qui, à 52 750 $, ajoute un petit moteur à essence agissant comme générateur. On se retrouve donc avec une autonomie totale d’environ 283 km.

La dernière, mais non la moindre, la BMW i8 2017 dispose d’une motorisation hybride rechargeable produisant 357 chevaux et un couple de 420 livres-pied. Elle peut parcourir une distance de 19 km en mode 100% électrique et peut être chargée à bloc en environ 2 heures à l’aide d’une borne de 240 volts. Elle est vendue à partir de 149 900 $.

Tous ces modèles réunis réussissent-ils à atteindre des ventes de 3,5% au Québec? Non, selon BMW, du moins pour l’instant. Il faut dire que la 530e et le Countryman viennent tout juste d’arriver sur le marché, alors cette exigence du gouvernement québécois en 2018 ne devrait pas être trop difficile à respecter. En 2016, 2,3% de tous les véhicules BMW et MINI vendus au Canada consistaient en des véhicules 100% électriques et hybrides rechargeables. Par contre, le millésime 2020 arrivera rapidement, et l’exigence de 6,9% des ventes sera beaucoup plus difficile à atteindre.

Photo: BMW AG

Afin d’augmenter les ventes de véhicules électrifiés, BMW ajoutera une version 100% électrique de la nouvelle génération du multisegment X3 et une MINI 3 Portes 100% électrique à sa gamme en 2019, alors que le modèle BMW iNEXT 100% électrique — le constructeur a laissé entendre qu’il pourrait s’agir d’un utilitaire — arrivera en 2021. Elle ne se vendra pas en grande quantité, mais la BMW i8 Roadster 2018 devrait bientôt être dévoilée également. Finalement, d’ici 2025, presque chaque modèle du constructeur offrira une motorisation électrifiée, et à ce moment-là, BMW estime que la proportion de ces véhicules atteindra 15 à 25% de ses ventes totales.

Tout ce qu’il manque, c’est que la clientèle accueille avec enthousiasme ces véhicules. Et pour être franc, une autonomie en mode 100% électrique dans ses modèles hybrides rechargeables ne nuirait pas non plus. Même BMW admet que les Canadiennes et les Canadiens conduisent en moyenne 47 km par jour, alors sa gamme actuelle d’hybrides rechargeables ne peut couvrir qu’environ la moitié de cette distance.

On le sait, les gouvernements du Québec, de l’Ontario et de la Colombie-Britannique tentent de mousser les ventes avec des rabais à l’achat ou à la location. Les sommes maximales actuelles pour chaque modèle sont les suivantes :

Québec

Ontario

Colombie-Britannique

Cooper S E Countryman ALL4

4 000 $

7 730 $

2 500 $

330e

4 000 $

7 730 $

2 500 $

530e xDrive

4 000 $

8 460 $

2 500 $

740Le xDrive

0 $

3 000 $

2 500 $

X5 xDrive40e

4 000 $

8 460 $

2 500 $

i3

8 000 $

13 000 $

5 000 $

i8

0 $

3 000 $

0 $

En résumé, si nous sommes finalement prêts à faire le saut et nous procurer un véhicule électrique ou hybride rechargeable, BMW et MINI proposent une gamme diversifiée de modèles.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisBMW i3 2017, la citadine électrique huppée!
BMW a entrepris l’électrification de ses véhicules il y a trois ans sous la bannière « i ». Pour le moment, la gamme ne comprend que deux modèles, mais le fabricant compte bien l’étendre sous peu. La i8, c’est la supervoiture de la marque, un véhicule spectaculaire qui en met …
2017BMW i8 2017: La voiture sport conjuguée au futur
Partout où j’ai roulé au volant de la i8, les réactions ont été aussi enthousiastes qu’unanimes, et une question revenait constamment : « Faites-vous l’essai d’un prototype aujourd’hui? ». « Non, monsieur, cette voiture est déjà sur le marché. » La BMW i8, c’est un look de star , rien …
MécaniqueInspection mécanique de la BMW 330e 2017 : allez chez BMW
On connaît bien les marques allemandes. On sait qu’elles sont capricieuses, et que souvent, elles s’arrangent pour que l’entretien mécanique doive être fait dans l’une de leurs concessions. La BMW 330e, une hybride rechargeable, ne fait pas exception à cette règle… En premier lieu, si l’on ouvre le moteur, on …
FrancfortBMW Concept X7 iPerformance : un premier VUS signé BMW i!
Chez BMW, c’est la division i qui est responsable des modèles électriques ou hybrides rechargeables. Vous me direz qu’il existe des modèles BMW qui sont rechargeables (le X5 xDrive40e, par exemple) et qui ne portent pas la lettre i et je vous répondrai que chez BMW — comme chez d’autres …
EssaisBMW i8 2017 : le futur maintenant
Depuis que le concept a été présenté en page couverture du Guide de l’auto 2012 , la BMW i8 n’a cessé de nous impressionner chaque fois qu’on l’apercevait. Même après trois ans de commercialisation, elle fait tourner les têtes et attire l’attention des passants comme peu de véhicules le font.
Commentaires