Porsche Panamera Sport Turismo 2018 : pour son style ou son aspect pratique?

Points forts
  • Aspect pratique rehaussé
  • Style exclusif
  • Performances de premier plan
  • Confort sur route
  • Bon choix de motorisations
Points faibles
  • Prix assez corsé
  • Troisième place arrière pas très confortable
  • Beaucoup d'éléments en option
Évaluation complète

L’aspect pratique d’un véhicule est important pour vous, mais vous n’êtes pas friands de VUS? Vous appréciez les berlines de grand luxe, mais elles doivent être dotées d’un style sportif et accrocheur? Voilà exactement le descriptif qui colle à la Porsche Panamera, elle qui a été lancée en 2009 et qui devenait la première voiture quatre portes commercialisée par le célèbre constructeur de Stuttgart.

S’il y a une chose que Porsche maîtrise très bien, c’est l’art de multiplier les déclinaisons, une stratégie qui lui permet notamment de maintenir l’intérêt des acheteurs envers ses véhicules entre les générations. Alors que la Panamera a subi une refonte complète l’an passé, le constructeur introduit cette année deux nouvelles variantes incluant la Panamera Sport Turismo, modèle dévoilé en grande première en mars dernier dans le cadre du Salon de Genève.

Photo: Porsche

Une Panamera encore plus familiale?

La Sport Turismo marquera l’histoire du modèle puisque pour la première fois, on a droit à une version qui ne se distingue pas que par son groupe motopropulseur. Elle dispose d’une carrosserie distincte que l’on reconnaît rapidement à sa partie arrière, qui s’apparente beaucoup plus à celle d’une voiture familiale qu’à celle d’une berline classique. De l’avant, elle est identique, on dirait toujours une 911, et ce n’est qu’à partir du pilier B — celui entre les deux portes — que ses particularités deviennent visibles.

La Panamera Sport Turismo répond avant tout à un besoin exprimé par certains acheteurs, soit de disposer de tout ce que la Panamera a de mieux à offrir, mais dans un format encore plus pratique. Eh oui, il existe de rares personnes qui apprécient toujours les vertus des voitures familiales sans être attirées par les VUS.

Afin de rehausser son aspect pratique, on lui a d’abord ajouté une banquette arrière permettant d’accommoder trois passagers plutôt que deux. On a conservé les deux sièges individuels, mais on a retiré la console centrale qui les séparait pour y insérer une place supplémentaire.

Après l’avoir mis à l’essai, on constate que cet ajout n’est pas le plus grand avantage de la voiture : l’assise est droite et plate, le dossier n’est rien d’autre que l’appuie-bras en position relevée. Le siège est très étroit et l’on se retrouve coincé entre les deux autres passagers. C’est sans doute pourquoi Porsche appelle cette configuration 4+1. Sinon, vous pourrez toujours décider d’avoir votre Sport Turismo avec la configuration classique, soit uniquement quatre places.

Photo: Sylvain Raymond

Plus d’espace de chargement

L’autre aspect de la voiture qui a été retravaillé, c’est la configuration du coffre arrière. Les dimensions du hayon ont été revues à la hausse, ce qui facilite le transport d’objets plus imposants. On a aussi abaissé le seuil de chargement et légèrement augmenté l’espace de chargement, soit 20 litres de plus que la berline, et 50 litres une fois tous les sièges rabaissés.

Le dernier attrait de la Sport Turismo, c’est son style. On a conservé plusieurs éléments de la voiture-concept du même nom qui avait été présentée au Salon de Paris en 2012 et c’est tant mieux. On se demande juste pourquoi le constructeur a attendu si longtemps pour la commercialiser. Son style familial et sportif lui va à ravir, c’est surtout très différent de ce que l’on retrouve sur nos routes, une bonne chose si vous aimez l’exclusivité. Vous voulez maximiser l’effet épatant? Optez pour les jantes de 21 pouces optionnelles peintes en noir.

À bord, on a droit à l’aménagement de la nouvelle génération de la Panamera, soit une instrumentation et une console vraiment plus épurées. Les nombreuses commandes situées de chaque côté de la console centrale ont été regroupées dans un environnement plus techno comprenant des commandes à effleurements. Du reste, on contrôle pratiquement tout à partir de l’écran tactile de 12,3 pouces. Une chose demeure, une finition exemplaire et une attention aux détails marquée.

Quatre moteurs au choix

Beaucoup plus qu’une variante, la Porsche Panamera Sport Turismo 2018 devient pratiquement une famille à elle seule puisqu’elle est maintenant proposée avec quatre motorisations. La Panamera la plus timide, vendue à partir de 109 700 $, hérite d’un V6 de 330 chevaux jumelé à l’unique boîte offerte, une automatique à huit rapports — baptisée PDK par Porsche.

Pas de complexe d’infériorité non plus par rapport aux VUS, le rouage intégral est de série, une excellente chose. La Sport Turismo 4S pousse la puissance de son V6 à 440 chevaux, la Turbo est au sommet de la pyramide avec ses 550 chevaux. L’hybride rechargeable est également au catalogue et il y a fort à parier que d’ici peu, la Sport Turismo sera vendue avec toutes les motorisations de la Panamera « ordinaire ».

Sur la route, on oublie rapidement que nous sommes au volant d’une voiture aussi imposante. Elle dispose de tout l’ADN des voitures sport de marque avec notamment une direction précise, un freinage mordant et des performances générales à la hauteur de son emblème. Ce n’est que sur un circuit, lorsqu’on la pousse à ses limites, que son gabarit et son poids supérieur deviennent perceptibles, et ce, même si on lui a greffé un béquet actif au bout du toit améliorant l’appui dynamique à plus grande vitesse.

Toutefois, ce qu’elle sacrifie en performance pure, elle le reprend en aspect pratique et en confort sur route. Elle avale les kilomètres avec un confort princier pour ses occupants, voilà la grande force de la Panamera.

Avec elle, pas besoin de laisser votre Porsche à la maison lors des déplacements en famille.

Bref, la Porsche Panamera Sport Turismo 2018 vous permet de profiter du meilleur de la marque, 365 jours par année.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2017Porsche Panamera 2017: Deuxième opus
Lancée en 2009, la Porsche Panamera s’est vendue à plus de 150 000 exemplaires à travers le monde et, avec le modèle de deuxième génération, Porsche réinvente sa sportive à quatre places, en la dotant de nouvelles technologies, de nouvelles motorisations et surtout, en lui offrant un look redessiné qui …
GenèveMercedes-AMG GT Concept, pour rivaliser avec la Porsche Panamera
A l’occasion de son cinquantenaire, Mercedes-AMG fête cette année non seulement un passé et un présent couronnés de succès, mais se tourne surtout vers l’avenir. Avec son Mercedes-AMG GT Concept, la marque de voitures hautes performances et de sport laisse entrevoir les concepts d’entraînement alternatifs qu’elle compte développer. De plus, …
GenèvePorsche Panamera Sport Turismo 2018, la variante familiale
C’est en 2012, dans le cadre du Salon de l’auto de Paris, que Porsche avait dévoilé la Panamera Sport Turismo Concept , un véhicule qui en avait séduit plusieurs avec son design de familiale ultra-sportive. Tellement qu’on se demandait pourquoi il n’était pas passé directement à l’étape de la production.
Premiers contactsPorsche Turbo S E-Hybrid 2018, 680 chevaux de performance brute!
Introduite en 2009, la Panamera permettait à Porsche d’élargir davantage sa gamme et devenait la première voiture quatre portes produite par le fabricant allemand. Pour les puristes de la marque, accepter ce concept n’a pas été facile, surtout pour ceux qui n’avaient toujours pas digéré le Cayenne, mais vu le …
ActualitéPorsche Passport : des voitures sport sur abonnement
Porsche Cars North America vient tout juste d’introduire un projet-pilote dans la ville d’Atlanta, aux États-Unis, permettant de rouler en Porsche avec un simple abonnement. Pour 2 000 $ US par mois, les abonnés auront droit à l’une de huit variantes de modèles Porsche différentes, frais d’immatriculation, entretien, nettoyage et …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires