Hyundai Ioniq hybride 2017 à l’Écorandonnée de l’AJAC

La nouvelle concurrente de la Toyota Prius est maintenant en vente. La Hyundai Ioniq est disponible avec un choix de trois motorisations bien distinctes, dont une version hybride, une hybride rechargeable qui arrivera à la fin de l'année, et une version 100% électrique.

Afin de démontrer à quel point la Ioniq peut être écoénergétique, le constructeur coréen l’a inscrit à l’Écorandonnée de l’AJAC, un événement annuel organisé par l’Association des journalistes automobile du Canada, avec comme objectif d’informer le public sur les nouveaux modèles écologiques, mais aussi sur les bienfaits de l’écoconduite. Un bienfait pour le porte-monnaie, surtout.

L’événement se déroulant sur deux jours entre Ottawa et à ville de Québec, j’ai pu prendre le volant de la Hyundai Ioniq hybride 2017 de Hawkesbury à Saint-Jovite. Sur la route de campagne sinueuse séparant les deux villes, avec des côtes ascendantes et des pentes descendantes, la Ioniq s’est très bien débrouillée, avec son couple généreux et, surtout, la souplesse de sa boîte à six rapports qui travaille mieux dans ces conditions qu’une boîte à variation continue.

Photo: AJAC

À mon arrivée à Saint-Jovite, j’ai pu conserver une moyenne exceptionnelle de 3,9 L/100 km, le meilleur résultat des huit portions de route de l’Écorandonnée. Et ce, malgré des cotes ville/route de 4,3/4,4 L/100 km publiées par le constructeur.

Tel que mentionné plus tôt, la version hybride de la Hyundai Ioniq 2017, c’est une concurrente directe à la Toyota Prius. Elle est équipée d’un quatre cylindres de 1,6 litre et d’un moteur électrique, pour une puissance combinée de 139 chevaux ainsi que d’un couple de 195 livres-pied. Une motorisation plus musclée, plus écoénergétique et plus agréable au quotidien que celle de la Prius.

Quatre déclinaisons de la Ioniq sont offertes au Canada, y compris Blue, SE, Limited et Limited avec ensemble Technologie. La Blue de base est vendue à partir de 24 299 $ avant les frais de transport et de préparation, et comprend une bonne liste de caractéristiques telles que des sièges avant et un volant chauffants, une chaîne audio avec écran tactile de 7,0 pouces intégrant Apple CarPlay et Android Auto, une connectivité Bluetooth, une caméra de recul, un climatiseur automatique bizone et des roues de 15 pouces. Ah oui, contrairement aux autres versions, la Ioniq Blue affiche des cotes ville/route de 4,2/4,0 L/100 km.

Dans les autres versions, on peut profiter d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’un sonar de stationnement, d’un toit ouvrant, d’une chaîne audio Infinity à huit haut-parleurs avec écran de huit pouces et système de navigation, une sellerie de cuir, des sièges arrière chauffants et des roues de 17 pouces, entre autres.

Et n’oublions pas la Hyundai Ioniq 2017 100% électrique, misant sur une motorisation de 118 chevaux, avec un couple de 218 livres-pied. Son autonomie est estimée à 200 kilomètres, alors que le temps d’une charge complète est évalué à quatre heures et demie sur une borne de 240 volts. Son prix de base est de 35 649 $.

Au final, la Ioniq hybride a conclu le parcours total de l’Écorandonnée avec une moyenne de 4,4 L/100 km. Une belle prestation pour cette polyvalente voiture compacte à hayon.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsHyundai Ioniq 2017, la solution verte du futur?
En guise d’introduction lors du lancement de la Hyundai Ioniq 2017, le président-directeur général de Hyundai Canada, Don Romano, nous mentionnait qu’à moyen terme, aucune technologie ne remplacera le moteur à combustion. Tout comme plusieurs autres intervenants, il croit qu’un éventail de choix sera disponible et que les acheteurs pourront …
EssaisHyundai Elantra 2017 : atteindre la cible une fois de plus
Les voitures compactes sont toujours très populaires au Canada, mais le segment vit une période plus difficile dernièrement, puisque les consommateurs canadiens se tournent de plus en plus vers des petits VUS et véhicules multisegments. Et la plupart d’entre eux proposent la sécurité additionnelle d’un rouage intégral. Et pourtant, avec …
Premiers contactsHyundai Elantra Sport 2017 : à essayer!
Hyundai n’a pas beaucoup d’expérience dans le domaine des compactes sportives. On peut bien parler de la Veloster, mais bon, elle n’a pas impressionné grand monde en version de base, et la version Turbo, si elle fait preuve d’originalité, ne rivalise pas en comportement avec les autres voitures de ce …
EssaisChevrolet Bolt EV 2017 : se distancer de la concurrence
Finalement, il existe une voiture électrique permettant à la masse de se rendre au travail et d’en revenir. Qui nous permet de passer par l’épicerie en chemin. Et de « ramasser » les enfants à la garderie. Même si l’on a oublié de la brancher le soir d’avant. Et l’autre …
EssaisHyundai Ioniq Électrique plus 2018: Le tour du chapeau de Hyundai
En présentant sa berline Ioniq, Hyundai a marqué un grand coup. Une seule voiture, un seul nom et trois motorisations « vertes ». Il y a d’un côté la Ioniq Hybride, et de l’autre, la Ioniq Électrique. Enfin, entre les deux, il y a la Ioniq hybride rechargeable, très mal …
Commentaires