Un différentiel, une carrosserie rouge et bien des détails!

La restauration d’une voiture ancienne apporte toujours son lot de surprises. Maintenant que le moteur et la boîte de vitesses sont refaits à neuf, que le châssis a été sablé au jet et peinturé, que la carrosserie a été corrigée et est maintenant d’un beau rouge éclatant… c’est le festival des détails qui commence! À leur retour de vacances, les élèves et les professeurs de l’ÉMEMM (École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal) auront du pain sur la planche!

En attendant, Luc Langlois, notre restaurateur conseil, a récemment modifié le différentiel qui n’avait pas le bon rapport d’engrenages (3,70). Il a maintenant retrouvé son rapport de 3,08 original. En changeant cet engrenage, Luc s’est rendu compte que les essieux étaient usés et avaient déjà été modifiés de manière bien cavalière. Il faudra donc les changer aussi. Auparavant, Luc avait reconstruit le système de distribution et a remis un cap distributeur original Delco-Remy (une rareté) et des pointes neuves. Question d’occuper un moment libre, Luc a même réussi à sauver le barillet de la clé de contact. Ainsi, la clé qui sera livrée avec la Corvette à l’heureux, ou l’heureuse, gagnant(e), sera l’originale!

Des milliers de détails à régler

Pour le reste… eh bien il en reste pas mal à faire encore! Tout d’abord, il faut changer plusieurs jauges. Les jauges de 1968 sont à chiffres vert sur fond noir alors que certaines des nôtres présentent des chiffres blancs. Il faut aussi changer le panneau qui abrite ces jauges car en 1968, il était noir brillant alors qu’à partir de l’année suivante, sa texture imitait le cuir.

Après? Il restera à boulonner le moteur à la boîte de vitesses et, ensuite, de marier la mécanique au châssis pour, enfin, joindre la carrosserie au châssis. Pour le moment, il manque encore quelques pièces qui permettront de faire avancer le projet. Au moment où vous lisez ces lignes, ces pièces sont déjà livrées à l’EMEMM (École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal) qui réalise une bonne partie de la restauration.

Notre Corvette au Granby International 2017

Ceux qui ont eu le bonheur d’aller faire un tour au Granby International la fin de semaine des 28, 29 et 30 juillet ont pu voir de près la carrosserie presque entièrement restaurée de notre Corvette. Ils ont aussi pu se procurer un billet pour courir la chance de gagner la voiture (pas juste la carrosserie!) qui sera tirée au prochain Salon de l’auto de Montréal, en janvier 2018. Comme l’an dernier pour la Mustang 1967, les profits iront à des fondations venant en aide à l’enfance.

EMEMM Uni-Select Carossier ProColor Autosphere Corporation des concessionnaires d'automobiles de Montréal Pièces vertes LKQ Canada Polissage & Placage G.G. Pneus Robert Bernard Spectra Premium Tenneco CAA Québec Distribution Uniplus Hagerty Insurance Corvette Central
Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Voitures anciennesLe point sur le Projet Corvette 1968
Tout a commencé il y a moins d’un an, en novembre 2016, alors que le Guide de l’auto se portait acquéreur d’une Corvette 1968 blanche. Pourquoi 1968? Parce que l’un de nos partenaires principaux, Uni-Select a été fondé en 1968. Pourquoi une Corvette? Parce que l’on venait de terminer la …
Voitures anciennesProjet Corvette 1968: détails, détails, détails...
Il ne reste que quelques semaines avant que notre Corvette 1968 soit transférée de l’École des métiers en équipement motorisé de Montréal (ÉMÉMM) au Palais des congrès pour le Salon de l’auto, là où le public pourra l’admirer avant d’avoir la chance de la gagner! Évidemment, il reste certains détails …
Commentaires