Tout sur le Volvo XC60 2018

Points forts
  • Systèmes de sécurité de pointe
  • Look réussi
  • Design de l'habitacle et qualité d'assemblage
  • Confort de roulement
  • Gamme élargie de versions
Points faibles
  • Pas aussi dynamique qu'il en a l'air
  • Options nombreuses et chères
  • Fiabilité perfectible
  • Prix très élevé de la version T8
Évaluation complète

BARCELONE (Espagne)– - Comme le dit l’acteur et cinéaste américain Woody Allen : « L’éternité c’est long, surtout vers la fin ». Il faut croire que l’on en est rendu là, puisque Volvo a finalement décidé de renouveler complètement son best-seller XC60 après une longue carrière qui aura duré dix ans et au cours de laquelle il s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires. C’est donc un nouveau départ pour la marque suédoise dont la renaissance s’est amorcée avec le XC90 actuel et qui se poursuivra avec l’arrivée des éventuels XC40, S60 et V60 qui suivront le XC60 en cours d’année 2018.

Côté style, le XC60 emprunte beaucoup au look épuré du XC90, mais adopte aussi une touche de dynamisme grâce, notamment, à une partie avant dont le design est plus agressif, à l’angle plus prononcé du parebrise, et aux phares de jour en forme de marteau de Thor qui sont intégrés aux blocs optiques.

Pour ce qui est des dimensions, ce XC60 est plus long de 44 millimètres, plus large de 11 millimètres et moins haut de 55 millimètres que le modèle précédent. Il s’agit là d’un look très actuel qui devrait bien résister au passage des années. Sur le plan technique, le XC60 est élaboré sur la plateforme Scalable Product Architecture (SPA) qui sert de base aux XC90, S90 et V90, et inaugure de nouvelles technologies pour assurer la sécurité, celles-ci sont détaillées dans un autre article que vous trouverez sur notre site.

Photo: Volvo Cars

Un look premium

L’habitacle emprunte beaucoup au XC90 puisque l’écran tactile, le volant, la console centrale ainsi que le bouton de démarrage et le sélecteur de mode de conduite, tous deux réalisés en aluminium cranté, sont identiques sur les deux VUS. À bord, il devient rapidement évident que le look premium de l’habitacle permet au XC60 de ne plus rougir de la comparaison avec les ténors allemands de la catégorie.

Sur la livrée haut de gamme Inscription, on remarque immédiatement le très bel effet produit par les appliques de bois Driftwood de couleur grise avec une touche argentée dont la pièce reliant la console centrale à l’extrémité droite du côté passager est produite d’un seul morceau. Cela témoigne d’un assemblage soigné et d’un évident souci du détail qui se trouve rehaussés d’un cran lorsque l’on remarque la présence d’un drapeau suédois sculpté dans la baguette d’aluminium ceinturant l’applique de bois et que l’on apprend que ce « drapeau » sert en fait de joint permettant l’expansion et la contraction du métal lors des variations de température. Nous sommes sublimés. L’écran tactile en couleurs et le système multimédia Sensus inauguré sur le XC90 reprennent du service dans le XC60 et les fonctionnalités Apple CarPlay et Android Auto sont de série sur tous les modèles vendus au Canada.

Les places arrière offrent un excellent dégagement pour les jambes des passagers qui s’y assoiront. Ça répond à la clientèle chinoise qui est très friande de VUS et qui exige que la deuxième banquette convienne pour des adultes. Cette considération explique pourquoi l’espace de chargement est réduit de 50 litres par rapport aux rivaux directs. Ce volume est donc chiffré à 505 litres avec tous les sièges en place, mais passe à 1 432 litres une fois les dossiers rabattus, quoique le plancher ne devienne pas parfaitement plat.

Précisons que les dossiers des places arrière se rabattent automatiquement à la seule pression de boutons localisés dans le coffre, ce qui vous évitera de froisser votre élégant complet de marque Tiger of Sweden lors d’une opération de chargement chez IKEA. On remarque aussi, sous les sièges arrière, deux compartiments permettant d’y ranger des tablettes électroniques, une touche qui sera appréciée par les jeunes familles.

Photo: Gabriel Gélinas

Un trio de motorisations au programme

Les moteurs qui animent le XC60 sont les mêmes que ceux que l’on retrouve sous le capot du XC90 et ils sont tous jumelés à une boîte automatique à huit rapports ainsi qu’au rouage intégral, de série sur toutes les versions vendues au Canada.

Le T5 reçoit donc le 4 cylindres turbocompressé de 2,0 litres développant 250 chevaux et un couple maximal de 258 livres-pied. Le T6 ajoute la suralimentation par compresseur volumétrique à l’ensemble pour libérer 316 chevaux et 295 livres-pied de couple. La vesion T8 Twin Engine hybride rechargeable reçoit le moteur thermique à double suralimentation du T6 et ajoute un moteur électrique alimenté par une batterie lithium-ion de 10,4 kilowatts/heure pour une puissance combinée de 400 chevaux.

Pour ce premier contact dans la région de Barcelone, Volvo nous a confié un T6 en livrée Inscription avec le plein d’équipements proposés en option, dont la suspension pneumatique, les liaisons au sol des XC60 conventionnels étant assurées par des doubles leviers triangulés à l’avant et par une poutre de torsion réalisée en matière composite à l’arrière.

Au volant, on remarque que le XC60 T6 accélère avec un aplomb remarquable malgré son poids qui est plus élevé que celui de certains véhicules concurrents, dont l’Audi Q5 notamment. Lorsque le mode Dynamic est sélectionné, on constate que la réponse à la commande des gaz devient immédiatement plus rapide, que la direction est plus ferme tout comme la pédale de frein. En parcourant les routes secondaires sinueuses, on s’aperçoit cependant que le comportement routier du XC60 est plus axé sur le confort que sur la dynamique. La tenue de route est bonne, le comportement est sûr et prévisible, mais le XC60 ne vous invite pas vraiment à le conduire de façon sportive.

Photo: Volvo Cars

Quand et combien?

L’échelle des tarifs se décline comme suit. Le prix de base du T5, disponible en livrée Momentum seulement, est fixé à 45 900 $. Les prix des modèles T6 sont de 52 200 $ en livrée Momentum, 55 450 $ en livrée R-Design et 57 050 $ en livrée Inscription. Le T8 à motorisation hybride rechargeable coûte 69 550 $ en livrée Momentum et 71 150 $ en livrée Inscription. À tout cela, il est possible d’ajouter plusieurs groupes d’options, qui diffèrent selon les moutures, ce qui fera gonfler la facture. Le XC60 2018 fera son entrée en concessions à l’automne 2017.

Le bilan de fiabilité des Volvo est à la hausse comme en témoigne le classement de la marque suédoise qui se situe maintenant au-dessus de la moyenne, selon l’étude Vehicle Dependability Study (VDS) 2017 de la firme spécialisée J.D. Power and Associates qui mesure la fiabilité des véhicules après trois ans d’usage, alors qu’elle était classée sous la moyenne de l’industrie automobile au cours des années précédentes.

En conclusion, le XC60 est un pur produit Volvo. Sécurité, design et confort font partie de ses points forts, alors que la dynamique est un peu en retrait par rapport à certains véhicules concurrents, dont l’Audi Q5 et le BMW X3.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2017BMW X3 2017: Au milieu de partout
Dans l’espoir d’offrir différentes options à tous ses clients, existants, nouveaux et potentiels, BMW continue de multiplier ses produits. Cette recette assure à la compagnie allemande des records de vente annuels, et ce depuis 25 ans. D’un autre côté, la croissance importante des ventes de véhicules utilitaires pousse les constructeurs …
2017Infiniti Q50 2017: À l’assaut de l’Allemagne
La marque Infiniti a récemment connu des années mouvementées. Le changement de désignation de tous les modèles, le déménagement du siège social du Japon à Hong Kong et le départ du chef de la direction, maintenant chez Cadilllac, sont autant d’éléments qui sont venus perturber la progression de la marque …
TechnologieVolvo XC60 2018 – Trois nouveaux systèmes de sécurité innovants
Barcelone, Espagne - La marque suédoise Volvo est reconnue pour son approche très méthodique en matière de sécurité automobile. Le constructeur a d’ailleurs fait part de son engagement à ce qu’aucune personne ne soit tuée ou sérieusement blessée à bord d’un de ses véhicules d’ici 2020. C’est donc une approche …
Pleins feux surVolvo XC60 2018 – À l’essai cette semaine
Le Guide de l’auto est en route pour Barcelone en Espagne pour prendre contact avec le Volvo XC60 2018, dont l’arrivée en concessions au pays est programmée pour la fin de 2017. Son prix de départ est fixé à 45 900 $ et, au Canada, le XC60 2018 sera doté …
EssaisVolvo V60 Polestar 2017 : sportive exclusive
Pas facile pour un constructeur de luxe de rivaliser avec les marques allemandes — Audi, BMW et Mercedes-Benz pour ne pas les nommer — et surtout lorsqu’il est question de modèles haute performance. Certains marchés affectionnent particulièrement les produits des divisions Audi Sport, BMW M et Mercedes-AMG, et c’est le …
Événements spéciauxLe Volvo XC40 2019 dévoilé en première mondiale
MILAN (Italie) — Si vous trouvez que Volvo a été tranquille durant la dernière décennie, vous avez raison. Toutefois, les choses changent, car après des années de restructuration et de somnolence, le plan de développement de la marque suédoise s’est enfin mis en branle. Les dernières nouveautés sont à la …
Pleins feux surVolvo XC40 2019 : couvrir toutes les bases
Volvo veut gagner, et l’arrivée imminente de leur multisegment compact XC40 en est la preuve. Par ailleurs, le nouveau XC60 constitue une excellente alternative aux Allemands tels que le Audi Q5 , le Mercedes-Benz GLC et le BMW X3 . La tâche du XC40 sera de sauter dans l’arène très …
BlogueVolvo n’est pas seulement de retour, elle a pris les devants
Les deux dernières décennies ont été tumultueuses, c’est le moins qu’on puisse dire, pour le dernier grand constructeur suédois. Vers la fin des années 1990, Ford a échoué dans sa tentative de mettre sur pied un consortium de fabricants de voitures de luxe, appelé Premier Automotive Group, dont faisait partie …
EssaisVolvo XC60 2018 : du Volvo pur et sûr
Il y a quelques années, personne ne donnait cher de la peau de Volvo. Puis, la marque suédoise a été rachetée par Geely. Quelques années plus tard, elle dévoilait le XC90 de deuxième génération. Bingo! Volvo avait un produit gagnant, résolument moderne et tout à fait Volvo dans sa conception, …
Commentaires