RAM 1500 2017: Âgé, mais loin d'être désuet!

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2017

La décision d’acheter un camion de la catégorie 1 500 (trois quart de tonne) est généralement prise en fonction de plusieurs facteurs : les besoins en puissance, le prix, la capacité de chargement et de remorquage, les dimensions et les accessoires que l’on trouve absolument indispensables. Toutefois, la loyauté envers la marque est toujours un critère qui figure en haut de la liste. En effet, essayez de convaincre un irréductible du Ford F-150 de s'acheter un Ram, et il vous sortira un répertoire d'excuses (factuelles ou pas) justifiant sa décision de ne jamais franchir la porte d'un concessionnaire FCA (Fiat Chrysler Automobiles).

2017 n’amène pas de grandes nouveautés dans la gamme du Ram 1500, on se contente de continuer à nous vendre l'excellent camion qui est avec nous depuis déjà... huit ans!

Savoir vieillir en beauté

À le regarder, on n'a pas l'impression que cette génération de la camionnette de FCA a été lancée sur le marché en 2009. Elle a plutôt bien vieilli, obtenant notamment des retouches esthétiques en 2013. Les quelques modifications apportées aux blocs optiques et à la calandre ont suffi à lui redonner un coup de jeune.

Mécaniquement parlant, le Ram 1500 a reçu quelques mises à jour au cours des dernières années. On lui a assigné une boîte automatique à huit rapports pour remplacer la désuète boîte à cinq rapports initialement offerte, et l’on s'est débarrassé du V8 de 4,7 litres. Actuellement, il y a quelques options sous le capot du 1500; l'offre de base est un V6 de 3,6 litres développant 305 chevaux et un couple de 269 livres-pied. Il ne déborde pas de puissance, mais il peut remorquer jusqu'à 3 452 kilos (7 610 livres) selon les options choisies.

Si vous avez besoin de tirer jusqu’à 4 826 kilos (10 640 livres), c'est ce V8 qu'il vous faut. Vous aurez alors 395 chevaux et un couple de 410 livres-pied disponibles sous votre pied droit, vous permettant d'effectuer de franches accélérations pendant que les échappements doubles jouent une bande sonore digne de la belle époque des Muscle Cars. Et la consommation sur route de ce V8 de 5,7 litres n'est pas si déplorable, se chiffrant à 10,9 l/100 km grâce à la boîte à huit rapports. Mais elle est passablement plus élevée que celle du V6 à essence!

Pour une réelle économie d'essence, vous devez vous tourner vers le V6 EcoDiesel de 3,0 litres : FCA est le seul constructeur à offrir un camion 1500 avec une motorisation diesel. Ce dernier n'a peut-être que 240 chevaux, mais son couple de 420 livres-pied compense amplement, d'autant plus que la boîte de vitesses est calibrée pour le garder dans sa plage de puissance. Si vous faites attention, il est possible d’obtenir une consommation de 8,0 l/100 km, soit l'équivalent à celle d'une berline intermédiaire... Notez que ce six cylindres vous coûtera plus de 4 000 $ à l'achat et qu’il doit être abreuvé en urée (il faut remplir le réservoir séparé tous les 16 000 kilomètres environ)...

Gentleman Trucker

Aujourd'hui, il y a de moins en moins d'écart entre le confort d'une berline et celui d'une camionnette pleine grandeur, et c'est en partie grâce au Ram 1500. À l'époque, Chrysler avait été le premier à tenter de faire d’un camion un véhicule populaire pour le grand public, et pas seulement pour les entrepreneurs et les fermiers.

Le 1500 actuel est le plus confortable de son segment. Ses sièges sont bien rembourrés, l’habitacle est bien insonorisé et la direction est calibrée pour ne pas être trop assistée. De plus, la suspension pneumatique, optionnelle sur certaines versions, élimine complètement le sautillement du train arrière associé normalement aux camionnettes. Puisque plusieurs acheteurs n'utiliseront leur camion que pour se promener au jour le jour, sans aucune charge, il est logique de vouloir améliorer le confort.

Cette philosophie se traduit aussi par un habitacle richement paré de cuir dans les versions haut de gamme. Par contre, il faut être prêt à payer la facture : selon la version choisie, un Ram 1500 pourra vous coûter près de 75 000 $...

Au final, beaucoup d'acheteurs de camionnette ne se donneront jamais la peine de magasiner lorsque viendra le temps de changer de véhicule. Les Fordistes iront chez le concessionnaire à l'ovale bleu, tandis que ceux qui prient à l'autel de Saint-Chevrolet (ou encore de Notre-Dame-de-la-GMC) se rallieront sous la bannière de General Motors. Par contre, les fidèles qui ont choisi la marque à la tête de bouc n'ont pas à se justifier : le Ram 1500 est un excellent camion, et ce, peu importe son âge.

Reste qu'on a très hâte de voir ce que FCA nous réserve pour la suite!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéRam Harvest Edition 2018 : pour les fermiers
On le répète, Fiat Chrysler Automobiles est roi et maître du recyclage. Leurs produits prennent de l’âge, mais on parvient à conserver leur intérêt en concoctant des éditions spéciales tout aussi distinctes les unes que les autres. On a déjà le Ram Outdoorsman pour les amateurs de chasse et pêche, …
Commentaires