Land Rover Range Rover 2017: Êtes-vous hockeyeur?

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2017

Range Rover égale hockeyeur. Ce grand utilitaire de luxe a cette réputation depuis que l’on aperçoit nos joueurs vedettes à son volant. Même constat chez nos voisins américains où les vedettes du sport et du cinéma se pavanent à bord de cet utilitaire très british. Et pour être bien sûr de faire plaisir à tout ce beau monde, une version allongée du Range Rover est proposée. Il faut le faire quand même!

À mon avis, ce mastodonte est presque inutile. Il est gros, il est lourd, mais dispose d’aptitudes hors route exceptionnelles. Les chiffres de ventes démontrent pourtant que malgré son prix démentiel, les acheteurs le veulent. Comme pour les Lincoln Navigator et autres dinosaures de cette catégorie, l’on pourrait qualifier ce Land Rover de monstre d’une autre époque.

Surtout avec cette lancée tous azimuts vers les véhicules plus écologiques. Allons-nous crier au scandale chaque fois que nous allons en apercevoir un? Tant que les clients se pousseront aux portillons, Land Rover le proposera.

Une Rolls 4x4

Si aujourd’hui le design est l’un des principaux incitatifs pour les acheteurs, il faut penser que celui du Range Rover n’a aucune importance. Je pourrais résumer son style en un mot : boîte. Sauf pour les ouïes de requin sur les portières, la silhouette de cet utilitaire n’a rien de bien excitant. La ceinture de caisse horizontale se laisse annoncer par une partie avant légèrement inclinée. Sur cette dernière se dépose une grille rectangulaire conventionnelle qui s’entoure d’immenses phares. C’est tout!

La partie arrière est un peu plus élégante avec une lunette un tantinet en angle et des feux qui se prolongent sur les flancs. En termes de style, le Range Rover est au constructeur britannique ce que le Classe G est à Mercedes-Benz. Pour nostalgiques seulement! Il a même dépassé le temps. Certains diront qu’il sera toujours beau.

À l’ouverture des portières, l’on comprend vite pourquoi les vedettes veulent s’y retrouver. Les cuirs de haute qualité et les boiseries rappellent étrangement leur salon! Si le dessin du tableau de bord n’a rien d’innovateur, l’habillage de l’habitacle nous incite presque à enlever nos souliers avant de monter à bord.

De la place, il y en a! Tout le monde profite d’un espace généreux et d’un confort ultime. Le coffre est immense avec ses 909 litres de volume de chargement avec le dossier de la banquette arrière relevé. Seul le Lincoln Navigator en version allongée fait mieux. Si vous poussez la facture à l’extrême, vous profiterez de la version Autobiography qui propose même un plancher de bois franc dans le coffre...

On met de l’essence

Ce Range Rover de plus de 2 200 kilos s’offre avec un choix de deux motorisations. Si vous aimez les moteurs turbodiesel, le V6 de 3,0 litres du HSE fera votre bonheur. Ceux qui n’avaient pas beaucoup d’affinité avec ce type de moteur devront s’en contenter puisque le V6 à essence n’est plus au catalogue. De toute manière, les nouveaux moteurs diesel offerts sur le marché sont beaucoup moins bruyants et, surtout, ont un taux d’émissions dans la norme. Avec toutes les lois en vigueur, les constructeurs n’ont pas le choix. Parlez-en à Volkswagen…

D’un autre côté, il se peut que vous n’ayez rien à cirer de la consommation; dans ce cas, optez pour le bon gros V8. Avec sa cylindrée de 5,0 litres assistée d’un compresseur volumétrique, sa puissance passe à 550 chevaux. Yes sir! En conduite normale sur la route, vous pourrez peut-être faire 10 l/100 avec le vent dans le dos. En ville, vous éclipserez la concurrence, mais pas les pompes à esence.

Dans tous les cas, le confort est ultime. Le plaisir de conduire l’est un peu moins. Sur les grandes autoroutes, vous aurez cette impression de conduire un train à grande vitesse. Pas de secousses, la suspension absorbe presque tout. En virage, le tangage viendra vous rappeler que vous conduisez un utilitaire grand format. Si le cœur vous en dit, sachez que le Range Rover se débrouille très bien en mode hors route. Il est même exceptionnel. Seul son gabarit imposant vous empêchera de franchir certains obstacles.

En conclusion, le Range Rover s’adresse à ces célébrités qui ne veulent pas être vues dans un véhicule anonyme. Tout est question d’image et le Range Rover contribue aisément à la rehausser.

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires