GMC Acadia 2017: Au goût du jour

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2017

Contrairement à ses cousins, les Chevrolet Traverse et Buick Enclave, le GMC Acadia se réinvente pour l’année-modèle 2017. La première génération de ce VUS intermédiaire a été vendue pendant dix ans sans transformations significatives, alors il était temps pour General Motors de lui donner un peu d’attention. Toutefois, le constructeur ne s’est pas contenté de simplement redessiner la carrosserie.

En effet, cette nouvelle génération marque un changement important, car on a réduit les dimensions de l’Acadia afin de le rendre moins imposant et moins énergivore. Néanmoins, des sacrifices ont dû être faits, particulièrement au chapitre de l’espace intérieur. L’Acadia est-il devenu trop petit? Ou l’ancien modèle était-il trop gros?

Un passager en moins

Par rapport à l’édition 2016, l’Acadia 2017 voit son empattement diminuer de 163 millimètres, alors que sa longueur hors tout et sa largeur retroussent de 183 et de 88 mm, respectivement. Les occupants à l’avant sentiront à peine la différence entre les deux générations du VUS, et dans la deuxième rangée, on gagne de l’espace pour les jambes pour en perdre au niveau des épaules et des hanches .

En fait, c’est la troisième rangée qui paye le prix de la refonte, puisqu’elle ne peut accueillir que deux personnes au lieu de trois, et ce, dans un espace plus restreint. On suppose que les propriétaires actuels du trio Traverse, Enclave et Acadia ont dit à GM que la troisième rangée passait la majorité de sa vie repliée dans le plancher. Comme avant, on peut substituer la banquette centrale à deux sièges individuels, pour une capacité de six personnes.

Au chapitre de l’espace de chargement, ces trois VUS dominaient outrageusement par rapport à leurs rivaux. La capacité du nouvel Acadia passe de 1 985 à 1 181 litres avec la troisième rangée rabattue, la plaçant désormais dans la moyenne du segment. Le volume maximal chute de 3 288 litres à 2 237, une diminution de 32%. C’est toute une différence!

Au moins, on a modernisé l’apparence de l’habitacle tout en utilisant des matériaux de meilleure qualité. Une clé intelligente avec bouton de démarrage est enfin offerte dans l’Acadia. La dernière version du système d’infodivertissement IntelliLink intègre Apple CarPlay ainsi qu’Android Auto. Jusqu’à cinq ports USB sont répandus dans l’habitacle afin que tout le monde puisse recharger ses appareils portatifs. Et n’oublions pas la borne WiFi intégrée 4G LTE, abonnement en sus.

Deux cylindres en moins

Le format réduit de l’Acadia 2017 lui a permis d’amoindrir son poids de quelque 318 kilogrammes, selon GM. Cet amaigrissement considérable rend possible l’introduction d’une motorisation moins énergivore, en l’occurrence un quatre cylindres de 2,5 litres à injection directe, jumelé à une boîte automatique à six rapports. Ce moteur produit 193 chevaux et, toujours d’après GM, consomme aussi peu que 8,4 l/100 km sur l’autoroute lorsqu’il est associé au rouage à traction de série.

Nous n’avons pas pu prendre le volant du GMC Acadia 2017 au moment de mettre sous presse, mais la puissance modeste du 2,5 litres nous semble peu adéquate pour un véhicule fréquemment rempli d’enfants ou chargé à bloc, surtout si l’on opte pour la transmission intégrale. Le V6 de 3,6 litres optionnel génère 310 chevaux, en hausse par rapport à celui de l’ancien Acadia, et consommerait moins d’essence. C’est probablement un choix plus logique, même si le véhicule a été allégé. La capacité de remorquage chute malheureusement à 1 814 kg (4 000 lb).

Le nouveau rouage intégral peut fonctionner en mode automatique, qui acheminera la puissance aux roues arrière en cas de perte d’adhérence. Toutefois, on peut aussi activer le mode 2x4, qui découple l’essieu arrière lorsque l’on veut maximiser l’économie de carburant.

De plus, l’Acadia profite non seulement d’un comportement routier que l’on dit plus dynamique, grâce à son poids plus favorable et ses dimensions réduites, mais aussi grâce à de nouveaux composants de suspension, une servodirection électrique et, en option, des amortisseurs autoréglables.

Le GMC Acadia est maintenant disponible en version All Terrain. Celle-ci dispose d’un rouage intégral à prise constante et d’un mode de conduite tout-terrain pour s’aventurer légèrement dans les sentiers. Détail intéressant : l’ensemble All Terrain retire la troisième rangée de sièges pour une capacité de cinq passagers.

Enfin, une autre bonne nouvelle, c’est que le prix de base de l’Acadia 2017 est plus abordable. Cependant, la facture sera évidemment beaucoup plus salée pour la version Denali, plus cossue.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisGMC Terrain 2018 : un VUS sympathique, mais dispendieux
Dans quelques années, la moitié du pays pourrait bien se promener dans des VUS sous-compacts et compacts, il y a donc beaucoup de potentiel pour chaque constructeur. Par contre, certains modèles sont plus populaires que d’autres, et le reste doit se fier à des caractéristiques innovatrices ou un prix alléchant …
Commentaires