Buick Enclave 2017: Régime minceur en vue

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2017

Le Buick Enclave n’a subi que de légers changements depuis son arrivée sur le marché, en 2007. Lors de son introduction, il était accompagné de ses cousins, les GMC Acadia et Saturn Outlook, alors que le Chevrolet Traverse est arrivé l’année suivante.

Le quatuor est redevenu un trio, après la fermeture de la division Saturn en 2010, et les ventes sont demeurées plutôt stables jusqu’à maintenant. Pour les familles aux prises avec un grand besoin d’espace, ces VUS intermédiaires ont l’avantage d’être les plus accueillants de leur segment. En revanche, leur gabarit imposant les rend quelque peu difficiles à stationner au centre commercial, leur consommation d’essence est élevée, et pour être franc, je dois dire qu'ils jettent de l’ombre sur les modèles pleine grandeur de General Motors que sont les Tahoe et Yukon, par exemple. Une refonte totale est donc de mise.

Qui d’entre vous ne s’est jamais engagé à s’inscrire au gym ou à suivre un régime amaigrissant, lors des résolutions du Nouvel An, pour ensuite manquer à ses promesses? Eh! bien, dans le cas des Enclave et Traverse, on sait qu’ils tiendront leur parole, puisque le GMC Acadia 2017, lui, a subi une cure minceur tandis que le Buick et le Chevrolet devront vraisemblablement attendre à l’année prochaine.

Un habitacle caverneux

De l’extérieur, l’Enclave et le Traverse sont à peine plus gros que leurs rivaux, notamment les Ford Explorer, Honda Pilot, Infiniti QX60 et Acura MDX. Toutefois, leurs habitacles sont énormes.

On peut asseoir sept ou huit passagers, selon la configuration de sièges choisie, et même la troisième rangée peut accommoder des adultes, sur de courts trajets de préférence. Au besoin, la banquette arrière peut se rabattre dans le plancher pour créer une aire de chargement de 1 991 litres. Besoin de déménager un sofa? En repliant les sièges de la deuxième rangée, on se retrouve avec un volume de 3 262 litres. Même les Chevrolet Tahoe et GMC Yukon pleine grandeur ne peuvent faire mieux.

Les occupants à l’avant seront également très à l’aise, avec des sièges sculptés, pour une gamme diversifiée de physionomies, et un dégagement intéressant, pour la tête et les jambes. Leur système d’infodivertissement, revu et corrigé en 2013, est facile à utiliser. Toutefois, certains plastiques composant l’habitacle font bon marché, et une clé intelligente n’est pas offerte, ce qui trahit l’âge du véhicule. Un véhicule de luxe, comme le Buick démarré à l’aide d’une vulgaire clé en métal que l’on doit insérer et tourner dans la planche de bord, ça ne fait pas très 2017!

Évidemment, ces VUS ne sont pas des plus faciles à garer, mais, au moins leur diamètre de braquage est adéquat, une caméra de recul fait partie de l’équipement de série et un sonar de recul est offert dans les versions supérieures du Chevrolet, alors qu’il est de série dans le Buick.

Les voyages en famille seront moins stressants grâce au système optionnel de divertissement par DVD à l’arrière, qui comprend un écran monté au plafonnier, deux casques d’écoute sans fil et une télécommande. On retrouve aussi des prises d’entrée pour brancher des appareils externes, mais on déplore l’absence d’un port HDMI. La borne WiFi intégrée 4G LTE, de série, procure une connexion Internet assez rapide au Canada et aux États-Unis. Cette caractéristique réjouira les enfants qui ne peuvent délaisser leurs tablettes numériques et iPod, mais il faut payer une mensualité pour l’activer.

Un moteur musclé, mais assoiffé

Depuis leur apparition sur le marché, il a dix ans, les Enclave et Traverse ont toujours été équipés d’un V6 de 3,6 litres et d’une boîte automatique à six rapports. Cette motorisation fait encore le travail aujourd’hui, produisant 281 ou 288 chevaux, selon la version choisie, mais, comme toujours, c’est un moteur gourmand, surtout si l’on opte pour le rouage intégral optionnel, que l’on recommande chaleureusement pour contrer nos hivers canadiens et conserver une bonne valeur de revente.

En conduite mixte, il faut s’attendre à une moyenne d’au moins 13,0 l/100 km. En outre, la capacité de remorquage est légèrement plus basse que celle des autres modèles de son segment, avec une limite de 2 359 kg (5 200 lb). Sur une note plus positive, le confort de roulement est excellent, surtout dans le cas de l’Enclave.

Que ce soit le Traverse ou l’Enclave, le prix demandé est, somme toute, raisonnable, même après l’ajout d’options liées au confort et à la commodité. Après 2017, ces deux VUS subiront, à leur tour, une refonte complète, et si l’on se fie au GMC Acadia, leurs dimensions seront réduites, l’espace intérieur aussi, et des motorisations moins énergivores seront proposées. Si vous préférez le gabarit actuel, c’est le temps d’acheter un de ces gros utilitaires avant qu’ils entament leur régime minceur.

Partager sur Facebook
Commentaires