BMW Série 3 2017: En constante évolution

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2017

La BMW Série 3 voit ses rivales s’approcher dans le rétroviseur, pourtant elles sont encore loin derrière. Depuis 40 ans maintenant, elle demeure la référence dans le segment des compactes de luxe, celle que l’on tente d’imiter, mais qui est difficilement égalable.

L’an dernier, elle subissait quelques révisions esthétiques, recevait un nouveau moteur et un habitacle retouché. Pour 2017, on lui a greffé une autre motorisation tout en bonifiant la liste d’équipement. Rien pour s’énerver, vraiment, mais il reste qu’année après année, BMW continue de peaufiner son modèle le plus populaire au lieu de s’asseoir sur ses lauriers.

On a encore droit à une berline, une cinq portes (Gran Turismo) et une familiale (Touring). Si vous avez perdu le fil au cours des dernières années, sachez que les coupés et les cabriolets font maintenant partie de la Série 4, mécaniquement et esthétiquement similaires aux variantes de la Série 3.

Nouveau moteur, nouvelle appellation

La livrée de base de la berline demeure la 320i, équipée d’un quatre cylindres turbo de 2,0 litres, générant un modeste 180 chevaux. Il est jumelé à une boîte automatique à huit rapports ainsi qu’à un rouage intégral de série. Cette année, les 328i mutent en 330i, profitant ainsi d’une nouvelle génération de moteur turbo à quatre cylindres de 2,0 litres. Ce dernier produit 248 chevaux et devrait être moins énergivore que son prédécesseur, qui consommait déjà peu. Dans son cas, la boîte automatique est également de mise.

Le nouveau six cylindres turbo de 3,0 litres et 320 chevaux, introduit dans la berline l’an dernier, se retrouve désormais dans la Gran Turismo, qui voit sa numérotation passer de 335i à 340i. Le quatre cylindres turbodiesel de 2,0 litres produit toujours 180 chevaux et un couple de 280 lb-pi, dans les versions 328d.

Le rouage intégral xDrive est bien répandu au sein de la gamme de Série 3. Presque toutes les déclinaisons en sont équipées, alors que seules les 340i peuvent être commandées avec un entraînement à propulsion et une boîte manuelle à six rapports. La berline 330e iPerformance, une hybride rechargeable, dotée d’un rouage à propulsion, a fait son apparition tard, en 2016, pourvue d’un quatre cylindres turbo de 2,0 litres et d’un moteur électrique. Le tout produit 248 chevaux combinés et procure une autonomie en mode 100% électrique d’environ 35 km.

Il y a également la berline M3 qui achemine les 425 chevaux de son six cylindres biturbo de 3,0 litres à ses roues arrière, à l’aide d’une boîte manuelle ou automatisée à sept rapports. Cette sportive propose une apparence résolument agressive et une conduite enivrante, que ce soit sur la route ou sur une piste. Le groupe Compétition, offert en option, ajoute d'immenses roues de 20 pouces, une calandre noircie et, surtout, 19 chevaux supplémentaires pour un total de 444.

En fait, grâce à la disponibilité de suspensions sport, y compris les amortisseurs adaptatifs M, tous les membres de la Série 3 procurent un agrément de conduite et une tenue de route très intéressants, et c’est ce qui les rend si désirables. Évidemment, on tente encore et toujours de copier cette recette secrète chez la concurrence.

Personnalisez votre Série 3

Vu la popularité de cette voiture de luxe compacte, les acheteurs rechercheront probablement un peu d’originalité, et c’est pourquoi BMW offre une foule d’options permettant la personnalisation de la finition intérieure ou de l’équipement.

Outre les nombreuses couleurs de la carrosserie, dans l’habitacle, on peut opter pour une dizaine de selleries en cuir et presque autant de garnitures décoratives, y compris des boiseries et de l’aluminium. Comme dans la plupart des berlines compactes de luxe, l’espace est convenable à l’avant, un peu restreint à l’arrière.

Le coffre de la berline est d’une bonne dimension. Pour davantage de polyvalence, la familiale Touring est plus spacieuse, sans pour autant compromettre la dynamique de conduite. Ironiquement, le coffre de la version GT à cinq portes est le plus accommodant des trois, avec un volume maximal de 1 600 litres contre 1 500 pour la Touring.

Parmi les autres changements pour 2017, les 330i et 340i sont dotées de la dernière génération du système iDrive, version 5.0, alors que la berline 320i profite de phares à DEL et d’une chaîne audio plus performante. Quant à la berline 328d, son prix baisse légèrement puisque l’on a retiré un peu d’équipements de série pour les offrir plutôt en option.

Et toutes ces options, peu importent les nombreuses versions de la Série 3, finissent par faire grimper le prix. On peut facilement se retrouver avec une voiture dont le prix oscille entre 60 000 $ à 70 000 $, et là, on ne parle même pas de la M3, qui elle peut dépasser largement les 100 000 $ si l’on ne lésine pas sur les ajouts. Cependant, il semble que ce soit le prix à payer pour obtenir la référence de la catégorie.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLa nouvelle BMW Série 6 Gran Turismo 2018 dès cet automne
Dès cet automne chez les concessionnaires BMW, vous pourrez admirer la nouvelle Série 6 Gran Turismo, offerte exclusivement en tant que déclinaison 640i xDrive. Avec son design aérodynamique, elle combine le confort d’une berline de luxe et l’attrait d’un coupé. Grâce à son châssis léger, sa boîte automatique Steptronic Sport …
Commentaires