Honda Accord 2017: Favorite!

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2017

La Honda Accord est l'une des valeurs sûres de l'automobile : sa réputation de fiabilité n'est plus à faire et sa valeur de revente après quelques années de bons et loyaux services est excellente. Il suffit de regarder le paysage automobile pour constater que cette berline intermédiaire est un succès commercial; il est difficile de passer cinq minutes dans la circulation sans en croiser une!

Pour 2016, l'Accord a eu droit à quelques changements. Puisque la génération actuelle est avec nous depuis 2013, la marque a cru bon de légèrement bonifier la recette. Il n'était pas question de réinventer la roue, mais bien de donner à la berline des arguments supplémentaires pour convaincre un maximum de clients.

Sobre et moderne

Les phares de l'Accord sont depuis plus effilés et abritent des diodes électroluminescentes, un accessoire bien à la mode ces temps-ci. La grille est maintenant pourvue d'une large barre chromée en son centre et le capot gagne quelques courbes discrètes. Celui-ci est à présent en aluminium, permettant une réduction de poids de 8,1 kilos. Ces modifications ne révolutionnent pas l'Accord, mais l’harmonisent avec les produits les plus récents de la gamme, comme le Pilot et la nouvelle Civic. Le coupé est toujours offert et, à quelques détails près, il a eu droit aux mêmes améliorations.

Il y a aussi des changements moins visibles. Les suspensions ont été recalibrées pour absorber plus de roulis dans les virages, sans compromettre le confort, et la direction est retravaillée pour être un peu plus nerveuse. Rassurez-vous, l'Accord ne s'est pas transformée en sportive, elle est juste un tantinet plus engageante à conduire.

Mécanique sans surprise

Vous vous en doutez bien, Honda n'a pris aucun risque quand est venu le temps de motoriser l'Accord : pas de turbo et pas de rouage intégral. Le moteur de base est un 2,4 litres de 185 chevaux (189 dans la version Sport), accouplé à une boîte automatique à variation continue. Celle-ci est fluide, on ne la sent pas travailler et il n'y a pas d'effet de « bande élastique » lorsque l'on accélère, comme c’est souvent le cas avec ce type de boîte.

Si vous préférez passer les rapports vous-même, vous serez heureux d'apprendre qu'une manuelle est encore proposée. Comptant six rapports, elle est installée dans presque toutes les versions équipées du quatre cylindres. Le V6 de 3,5 litres est également de retour avec ses 278 chevaux, mais il n'est malheureusement pas offert avec une manuelle dans la berline. Sa boîte automatique n’est pas du type CVT, mais conventionnelle à six rapports. Ces deux moteurs sont offerts autant pour la berline que le coupé.

Auparavant, il fallait innover sur le plan mécanique pour rester à l'avant-garde; maintenant, l'acheteur moyen se fout éperdument de ce qu'il y a sous le capot. Il s'intéresse beaucoup plus aux divers gadgets de la voiture, et l'Accord ne déçoit pas à ce chapitre : Apple CarPlay et Android Auto font dorénavant partie des fonctionnalités du système d'infodivertissement, et la suite Honda Sensing inclut des fonctions auparavant réservées aux produits Acura, comme le maintien de voie actif (qui reconnaît les lignes de la route et actionne le volant pour que la voiture y demeure au milieu) et le freinage d'urgence.

Même si l’on reproche à tous les produits Honda l’absence de commandes physiques de leur interface d'infodivertissement — plus de molette pour le son, il faut passer par l'écran tactile —, on apprécie le fait que l'Accord dispose de commandes au volant.

La route au volant de l'Accord vous paraîtra très courte, puisque la berline a une capacité naturelle pour absorber les distances. Il suffit de mettre de la bonne musique et de relaxer, et les kilomètres défileront dans un confort impressionnant et un silence de roulement très apprécié. Le quatre cylindres est économe (7,2 litres aux 100 km sur l'autoroute) et vous mènera à bon port, peu importe la distance.

De son côté, le V6 ajoutera une bonne dose de puissance, mais vous paierez une facture plus salée à la pompe (consommation moyenne de 9,1 l aux 100 km), et il faudra faire attention à ne pas faire crier les pneus lors d’un démarrage agressif; rouage à traction et puissance élevée ne font pas bon ménage...

Le retour de l’hybride

L'Accord hybride revient cette année. Son quatre cylindres à essence de 2,0 litres et son moteur électrique génèrent une puissance combinée de 212 chevaux. Selon Honda, cette Accord consommera aussi peu que 5,0 litres aux 100 km. Visuellement, on la reconnaîtra à ses jantes uniques et ses phares à DEL teintés de bleu. La marque japonaise a de grandes ambitions pour l'Accord hybride… Elle espère en vendre 28 000 par année en Amérique du Nord.

La Honda Accord 2017 représente, encore et toujours, un parfait compromis entre praticité, fiabilité et frugalité, et elle continuera de plaire à un large éventail de consommateurs. Vous ne surprendrez personne avec cette berline, en revanche, vous aurez choisi l'une des valeurs les plus sûres du marché.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsHonda Accord 2018 : oui, elle est bonne
JASPER (Alberta) – Je pourrais résumer mon compte rendu sur la Honda Accord 2018 comme suit : c’est une bonne berline intermédiaire, bien assemblée, agréable à conduire et qui gardera sa valeur de revente pendant longtemps avec très peu de soucis mécaniques. Fin. Il est difficile de critiquer la Honda …
Commentaires