Porsche 911 2017: Une évolution continue

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2017

Porsche roule actuellement à la vitesse « grand V », si l'on en juge par le rythme accéléré avec lequel elle décline les versions de sa « nouvelle » 911 Carrera, alors que presque toutes ses variantes sont désormais animées par des moteurs turbocompressés, conformité aux normes antipollution oblige.

Dès les premiers kilomètres, on constate que le nouveau moteur turbocompressé de 3,0 litres, qui équipe les Carrera et Carrera S, pousse très fort, en raison de son couple maximal, livré sur une plage qui s’étend de 1 700 à 5 000 tours/minute. En quelques mots, la réserve de puissance est toujours disponible et la poussée vers l’avant demeure constante en accélération franche. Avec la boîte à double embrayage, une Carrera S est capable d’atteindre 100 kilomètres/heure en 3,9 secondes, ce qui est très rapide.

Pour satisfaire les puristes, les ingénieurs de Porsche ont même développé un nouvel embrayage à deux disques pour la boîte manuelle à sept rapports, mais, signe des temps, la boîte à double embrayage est plus efficace pour ce qui est des performances et de la consommation. Même s’il est maintenant turbocompressé, le moteur des 911 Carrera et Carrera S conserve la sonorité typique d’un moteur à configuration de type « boxer », quoiqu’elle soit moins évocatrice qu’avant, et on perçoit facilement le sifflement des turbos, particulièrement lors de la conduite à ciel ouvert avec les modèles Cabriolet.

Une tenue de route exceptionnelle

Laisser la 911 Carrera s’exprimer sur une route sinueuse, là où elle se retrouve dans son élément, est un véritable plaisir. La direction est d’une grande précision, on sent vraiment la route au travers du volant en entrée de virage et on est toujours en mesure d’évaluer l’adhérence du train avant. En sortie de courbe, on sent le transfert de la masse sur le train arrière en accélération ainsi que la poussée vers l’avant.

Aussi, la suspension adaptative fait maintenant partie de la dotation de série, ce qui permet de paramétrer le comportement de la voiture, selon les conditions routières, afin d’assurer une dynamique optimale. Les freins sont très puissants et ceux en composite de céramique, offerts en option, assurent une décélération maximale sans perte d’efficacité, même lors de freinages à répétition.

La 911 Turbo et la Turbo S

Parmi les voitures les plus enivrantes, actuellement offertes sur le marché, on retrouve la nouvelle 911 Turbo. Ses éléments aérodynamiques mobiles, à l’avant comme à l’arrière, lui permettent de générer un appui aérodynamique de 132 kilos à 300 kilomètres/heure, selon les ingénieurs de Porsche. Pour ce qui est du look, on note que de subtiles modifications ont été apportées au bouclier avant ainsi qu’aux blocs optiques, qui sont maintenant de type DEL de série.

Le six cylindres à plat biturbo, de 3,8 litres, de la 911 Turbo développe maintenant 540 chevaux, 580 chevaux dans le cas de la Turbo S. En plus de développer 20 chevaux de plus qu’avant, ce moteur intègre maintenant une fonction appelée Dynamic Boost. Cette dernière maintient la pression des turbos, même lorsque le conducteur lève le pied de l’accélérateur pour freiner avant d’aborder un virage, redonnant ensuite la pleine puissance dès la réaccélération, sans aucun délai. À elle seule, cette nouvelle fonction permet de dynamiser la conduite au point où la 911 Turbo passe presque pour une sportive à moteur atmosphérique, en éliminant le temps de réponse à la commande des gaz, caractéristique typique des moteurs turbocompressés.

L’autre nouveauté, qui rend la 911 Turbo encore plus joueuse qu’avant, est la fonction PSM Sport, qui autorise de bons angles de dérive en virage. Elle permet d’exploiter le plein potentiel de cette machine exceptionnelle, tout en conservant la fonctionnalité du système PSM (Porsche Stability Management) en cas d’excès d’enthousiasme ou d’erreur de jugement du conducteur sur circuit. Bref, elle fait en sorte de toujours avoir recours à un filet de sécurité. À elles seules, ces deux nouveautés rendent la nouvelle 911 Turbo plus facile d’approche.

De nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées au système PCM 4 (Porsche Communication Management). On parle, entre autres, de la navigation en ligne et de l’écran tactile réagissant à l’approche de la main et qui passe automatiquement du mode affichage au mode commande. Le PCM 4 intègre aussi le système Apple CarPlay, mais non le Android Auto.

Voiture mythique pour Porsche, la 911 Carrera continue son évolution et s’adapte à la nouvelle réalité pour ce qui est de la conformité aux normes antipollution, tout en bonifiant les performances. On aime ça, le progrès…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Événements spéciauxPorsche Camp4 2018 : il faut écouter Kees!
NOTRE-DAME-DE-LA-MERCI (Laurentides) – Mon instructeur s’appelait Kees Nierop. L’homme d’une soixante d’années n’arrêtait pas de nous radoter qu’il était le sénior des séniors. Tant mieux, mais je l’avais déjà entendu celle-là. Ce n’était pas la première fois que je participais à un événement de conduite avancée, et des instructeurs chevronnés, …
Commentaires