Le Mercedes-Benz Coupé GLC 2017 dans les Badlands canadiens

Cette semaine, le Guide de l’auto se rend en Alberta afin d’essayer une fois de plus la version coupé du populaire utilitaire GLC de Mercedes-Benz. Évidemment, on l’appelle un coupé malgré ses cinq portes, mais la marque réfère plutôt à la ligne de toit et au caractère plus sportif d’un coupé.

Un nouveau rival au BMW X4 et au Jaguar F-PACE, deux versions de ce véhicule utilitaire allemand seront initialement lancées. Le Mercedes-Benz Coupé GLC 300 4MATIC 2017 est équipé d’un quatre cylindres turbo de 2,0 litres, produisant 241 chevaux, et un d’un rouage intégral. Le Mercedes-AMG GLC 43 4MATIC obtient un V6 biturbo de 3,0 litres qui produit 362 chevaux.

Toutefois, plus tard, les Mercedes-AMG GLC 63 4MATIC et GLC 63 S 4MATIC seront ajoutés, les deux munis d’un V8 biturbo de 4,0 litres. Le premier déchaînera 469 chevaux, alors que le deuxième, 503.

On conduira les Coupé GLC 300 et Coupé GLC 43 dans les Badlands canadiens, une région au nord-est de Calgary bien connu pour son paysage rocailleux et de riches dépôts de fossiles et d’ossatures de dinosaures.

Le Coupé GLC se démarque de son frère GLC par une posture plus agressive et une carrosserie plus musclée. Bien sûr, l’espace cargo et la polyvalence sont quelque peu diminués à cause de la ligne de toit plus basse, mais on compense avec une conduite plus dynamique. Bref, le croisement d’une voiture sport et d’un VUS.

Ne restez pas trop loin de vos écrans pour lire tous les détails du nouveau venu de Mercedes-Benz dans le segment des utilitaires compacts de luxe.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsMercedes-Benz GLC 300 4MATIC 2016: Entrer dans le moule
Mercedes-Benz vient de redessiner le GLK qui s’appelle désormais GLC. Cette refonte s’est avérée beaucoup plus approfondie qu’un simple changement de nom, puisque le GLC est tout nouveau et en apparence, drastiquement différent de son prédécesseur. Bien que le GLC se soit amélioré de bien des façons par rapport au …
Commentaires