Honda Insight 2010 - Seconde opinion

Points forts
  • Véhicule polyvalent
  • Prix alléchant
  • Économie de carburant
  • Agréable à conduire
Points faibles
  • Suspension parfois sèche
  • Insonorisation perfectible
  • Performances moyennes
Évaluation complète

Après avoir connu un succès monstre sur le marché japonais depuis son lancement au début de l'année, la Honda Insight sera bientôt disponible chez les concessionnaires de cette marque. J'avais eu l'occasion de conduire des modèles de pré série dans le cas du lancement de ce véhicule en novembre dernier. Curieusement, cet événement s'est déroulé en Arizona et il a fait un temps très froid et pluvieux. Quelques jours avant l'entrée en scène de cet hybride sur notre marché, soit à la mi mars, Honda a organisé à Saint-Sauveur dans les Laurentides une table ronde à propos des voitures de type écologique. Même s'il est vrai que Honda prêche pour sa paroisse, un spécialiste en la matière nous a démontré avec les chiffres à l'appui que leur système de propulsion hybride était l'un de ceux qui offrait le meilleur rapport performance- consommation- écologie.

Je ne suis pas en mesure de porter un jugement éclairé en la matière, mais il est certain que le système de ce constructeur, qui consiste à loger un moteur électrique entre le moteur à combustion interne et la transmission, est une solution économique qui apporte quand  même des résultats intéressants. En fait, la mécanique de la Insight de la seconde génération est sensiblement la même que celle utilisée sur le premier modèle qui était un coupé deux places aux allures fort controversées. La seconde génération reprend la technologie de la première Insight. À savoir une assistance par moteur électrique qui vient combler le manque de puissance du moteur à essence. Mais les ingénieurs ont travaillé surtout à réduire les dimensions du système de batteries et de recharge de cette dernière. De plus, d'importants efforts ont été consacrés à réduire les coûts de production, ce qui permet à Honda de proposer la voiture à moteur hybride la plus économique sur le marché. En fait, au Japon, les ventes de la nouvelle Insight ont été tellement importantes que cela a obligé Toyota à développer en catastrophe une version hybride de la Yaris afin de contrecarrer les progrès de son concurrent dans le secteur des voitures hybrides d'entrée de gamme.

En fait, cet article porte essentiellement sur un court essai effectué sur les routes du Québec afin de confirmer nos impressions préliminaires suite à un essai initial réalisé ailleurs en Amérique du Nord. Ce bref exercice sur les routes de la région de Saint-Sauveur dans les Laurentides nous a permis de vérifier si le comportement des modèles de production était semblable aux unités de présérie.

Silhouette à vocation particulière

Si vous trouvez que la partie avant de la Insight vous rappelle celle de la Fit, vous n'avez pas la berlue car ces deux voitures se partagent essentiellement la même plate-forme. En fait, les deux sont similaires jusqu'au pilier B. Par la suite, le modèle hybride se démarque par sa partie arrière ressemblant à celle de la Toyota Prius. Et ce n'est pas le fruit du hasard, puisque les stylistes de Honda ont volontairement dessiné une partie arrière inspirée de la Toyota afin que les gens puissent automatiquement l'identifier comme étant un véhicule hybride. En plus, ce dessin est également d'ordre pratique, puisque l'aérodynamique de cette voiture est très poussé afin d'offrir moins de résistance à l'air et ainsi diminuer la consommation de carburant. La lèvre inférieure du hayon arrière est constituée d'une glace qui permet de favoriser une meilleure vue lors des manœuvres de stationnement et de recul. Au début, cette caractéristique nécessite une certaine adaptation lorsqu'on consulte le rétroviseur intérieur.

Malgré ses dimensions extérieures relativement modestes, cette petite japonaise offre une habitabilité surprenante. Les places arrière peuvent accueillir sans trop d'inconvénients des personnes de grande taille tandis que les places avant sont spacieuses et confortables. Dans l'espace réservé aux bagages, le plancher est plat et le dossier des sièges arrière de type 60/40 se rabat pour former un espace de rangement assez important. Cette Honda est non seulement propre et écologique, elle est également pratique. Quant au tableau de bord, il est  similaire à celui de la Fit sauf que ces cadrans indicateurs sont davantage conçus pour informer le conducteur du niveau de consommation de carburant. Les commandes de climatisation et de ventilation sont très faciles d'accès et de manipulation. Il existe également un bouton permettant d'optimiser encore davantage le caractère économique de la voiture. Il suffit d'appuyer sur le bouton marqué ECO pour que la transmission à rapport continuellement variable et le système d'alimentation en carburant se modifient afin d'entrer en mode économique et écologique.

Le jeu de l'économie

Avec son petit moteur à essence de 1,3 litre assisté d'un moteur électrique, la  puissance totale est de 98 chevaux la Insight n'a certainement pas été dessinée pour jouer les voitures sportives. Il s'agit en fait d'un véhicule extrêmement polyvalent, dont l'agrément de conduite est quand même relevé. Son caractère passe-partout est optimisé par son hayon arrière et les multiples possibilités d'aménagement de l'habitacle. En fait, elle se comporte comme une Fit en fait d'accélération, de tenue de route, de direction assistée et de freinage. En fait je trouve que le modèle hybride est un peu mieux insonorisé et sa suspension moins sèche.

Même si cette Honda ne possède pas un écran indicateur comme celui de la Toyota Prius, elle nous propose un intéressant système d'aide au pilotage afin que de réduire la consommation le plus possible. L'indicateur de vitesse peut s'afficher en trois couleurs différentes. Le but ultime est de maintenir ce cadran  indicateur dans le vert, ce qui signifie que votre conduite est écologique. Appuyez un peu plus sur l'accélérateur et à ce moment-là le cadran devient de couleur plus foncée tandis que si vous accélérez à fond, l'écran devient bleu foncé. De plus, si on appuie sur le bouton Eco, les paramètres de fonctionnement du moteur ne font pas que changer, un écran  témoin placé sous l'indicateur de vitesse nous informe de la qualité de votre conduite à l'aide de pictogrammes. Mieux encore, au fil des kilomètres, le système analyse votre conduite et émet un classement. Soyez un élève assidu en conduite écologique derrière le volant et vous allez être récompensé par un icône affichant un trophée.

Ce dispositif est intéressant, mais il faut quand même prendre garde lorsqu'on conduit, car on peut être distrait à la longue. Il est bon d'économiser du carburant, mais pas au détriment de la sécurité sur la route. Mais avec un peu d'habitude, il est facile de jeter un coup d'œil furtif pour savoir quelle est la qualité de notre conduite.

J'ai parcouru un peu moins d'une centaine de kilomètres sur les routes secondaires des Laurentides et même effectué un petit galop d'essai à plus haute vitesse sur l'autoroute 15 pour conclure que ce petit hybride ne déçoit pas. Sa conduite est agréable, ses performances acceptables et l'économie de carburant quand même appréciable car il est facile de tenir une moyenne d'environ 5,6 litres au 100 km. De plus, dans les virages serrés, on ne sent pas le poids additionnel de la batterie comme c'est le cas avec certains autres véhicules hybrides. Il faut savoir que les ingénieurs de Honda ont fait beaucoup d'efforts pour alléger et réduire les dimensions de la batterie.

Mais l'élément le plus intéressant dans tout cela, est le prix. En effet le modèle de base affiche un prix de vente de 23 900$, ce qui en fait le véhicule hybride le moins cher au pays.

Si vous cherchez une voiture de haute performance, regardez ailleurs. Mais si vous voulez joindre les rangs des conducteurs de véhicule hybride, l'Insight vous permet de le faire à bas prix. En plus, cette petite Honda Écolo est agréable à conduire. En conclusion, cette seconde prise de contact permet de confirmer l'opinion positive que nous avions enregistrée lors de notre première prise en main.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisHonda Insight 2009, une version conçue pour une plus grande diffusion
Lorsque la compagnie Honda a dévoilé la Insight de la première génération, ce véhicule était unique à plusieurs points de vue. Non seulement ce petit hatchback deux portes possédait une silhouette pour le moins spéciale, mais il s’agissait de la voiture dotée de la plus faible consommation sur notre marché.
MontréalHonda Insight – Économique en carburant et à l'achat
La première Insight était la championne incontestée de la consommation réduite de carburant. Mais, lors de son entrée en scène il y a tout juste dix ans, elle faisait bande à part non seulement en raison de sa silhouette très particulière, mais également en raison de son prix assez corsé …
Nouveaux modèlesHonda Insight 2010, un prix de départ annoncé à 23 900$
Les concessionnaires de la marque ont bien hâte de la voir débarquer dans leur salle de montre, cette petite hybride appelée Honda Insight. Contrairement aux propriétaires d'une Civic hybride, les futurs acheteurs de la Insight Hybride seront plus facilement identifiables et ce à l'instar des propriétaires d'une Toyota Prius. Ainsi, …
EssaisHonda Insight 2010, l’aubaine hybride par monts et par vaux
Le duel que se livrent Honda et Toyota sur le front des véhicules à propulsion hybride dure depuis déjà dix ans. Même si la désormais célèbre Prius fut lancée la première au Japon, c’est Honda qui a joué les pionnières en Amérique du Nord en lançant sa première Insight comme …
Commentaires