Nissan Sentra SR Turbo 2017 : plus de muscle, un peu plus de plaisir

Points forts
  • Puissance supérieure
  • Économe en carburant
  • Deux choix de boîtes offertes
  • Bon niveau d'équipement
Points faibles
  • Pas très dynamique en conduite
  • Puissance trop juste (versions non turbo)
  • Finition sommaire
Évaluation complète

La concurrence est ultraféroce entre les voitures compactes, et il est assez simple de comprendre pourquoi il est si difficile de se hisser dans le top 3 des véhicules les plus populaires. Nissan a toujours eu de la difficulté à bien se positionner avec sa Sentra, une voiture qui n’est pas mauvaise pour autant, mais qui ne se démarque pas réellement de ses concurrentes, surtout pas au chapitre du plaisir de conduite.

Voilà qui est étonnant de la part d’un constructeur réputé pour l’ADN sportif de certains de ses véhicules, notamment la 370Z et surtout, la GT-R. La Sentra se contente de bien faire, mais à notre avis, elle manque de saveur.

Pour 2017, on a tenté de lui insuffler davantage de vitalité en introduisant la SR Turbo, une version un peu plus performante, mais n’y cherchez pas la remplaçante de la défunte SE-R, ce n’est pas le cas. La Sentra Turbo se positionne en fait entre les livrées populaires des autres marques et leur version de performance, telles la Ford Focus ST et la Volkswagen Golf GTI.

Photo: Nissan

Le cœur du Nissan JUKE

Alors que la Sentra est normalement équipée d’un quatre cylindres de 1,8 litre livrant 124 chevaux, ou 130 avec la boîte manuelle, la version Turbo reçoit le même moteur que le Nissan JUKE, soit un quatre cylindres de 1,6 litre turbocompressé développant 188 chevaux et un couple de 177 lb-pi. Dans ce cas, ce sont des chiffres beaucoup plus éloquents que ceux de ses rivales en version de base, un net avantage pour cette Sentra. Deux boîtes de vitesses sont proposées au choix, une manuelle à six rapports et une automatique à variation continue.

La bonne nouvelle, c’est que la SR Turbo n’est pas située en haut de la gamme et donc, elle est plutôt accessible. Son prix de base de 21 598 $ la place juste au-dessus de la version SV, mais elle demeure tout de même plus abordable que la Sentra SL. Bien entendu, certains groupes d’équipements pourront hausser son niveau de luxe et aussi son prix.

La plus éclatée, c’est la NISMO

Côté style, on a probablement décidé de jouer la carte de la sobriété. Mis à part ses phares à DEL, ses bas de caisse, ses jantes de 17 pouces exclusives et son petit béquet arrière, il est difficile de la reconnaître rapidement si l’on ne pose pas les yeux sur son emblème « Turbo » placé sur le coffre arrière. On veut offrir un choix mécanique aux acheteurs, sans les confiner dans une voiture

Si c’est ce que vous cherchez, Nissan vous propose cette année la Sentra NISMO : elle qui dispose des mêmes organes mécaniques, mais dans un ensemble beaucoup plus éclaté visuellement.

C’est pareil à bord de la Sentra SR Turbo. On a conservé les mêmes éléments dans l’habitacle, seules ses garnitures et ses sièges sport la distinguent réellement. On doit mentionner ses sièges avant chauffants avant qui viennent de série. Du reste, le tableau de bord de la Sentra n’a rien de véritablement éclatant, c’est assez sobre et monotone. Au moins, l’ergonomie est fonctionnelle, tout est simple à utiliser et facile d’accès.

Photo: Nissan

Un moteur qui la rend plus agréable

Sur la route, il est difficile de s’apercevoir que l’on a affaire à un moteur turbocompressé. La puissance arrive sans délais et aucun surcroît de puissance n’arrive instantanément, caractéristique normalement typique des moteurs turbo. Le couple est très linéaire, mais il ne vous cloue pas dans le siège. Certes, vous pouvez faire patiner les roues dans le cas de la manuelle, mais ce sera simplement parce que vous aurez laissé tomber l’embrayage trop rapidement. En fait, le moteur ne transforme pas nécessairement la voiture, il la rend juste plus intéressante et agréable que la version de base.

Outre sa puissance supérieure, la Sentra SR Turbo profite de réglages distincts rehaussant son dynamisme. On a augmenté la dimension de ses freins pour qu’ils soient un peu plus performants, sa suspension profite de ressorts et d’amortisseurs rigidifiés et la direction a été reprogrammée afin qu’elle soit un peu plus communicative.

Notre version d’essai disposait de la boîte manuelle. Cette dernière s’est avérée efficace et agréable, malgré un embrayage un peu haut. Côté consommation, nous avons fait mieux que les chiffres annoncés. Sur un trajet effectué en ville et sur des routes de campagne, nous avons obtenu l’excellente moyenne de 6,9 l/100 km avec même quelques pointes sous 6,5 l/100 km. Pas mal pour une mécanique turbo!

Bref, ce nouveau moteur turbo rend enfin justice à la Sentra et lui insuffle une petite dose de plaisir supplémentaire, sans compromette le prix et la consommation.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Matchs comparatifsCivic Turbo vs Sentra SR Turbo : choc des civilisations
Qu’est-ce que le « choc des civilisations »? C’est Napoléon Bonaparte et sa redoutable machine de guerre, fusils et canons, qui envahissent l’Égypte pour rencontrer comme seule résistance les guerriers mamelouks, chevaliers à dos de chameaux, armés de sabres. C’est l’armée britannique munie de la mitrailleuse Maxim qui affronte les …
MontréalNissan Sentra NISMO 2017 : berline sportive
Le marché des compactes sportives offre son lot de bolides intéressants, et Nissan compte bien se joindre à la danse en introduisant la Sentra NISMO 2017, quatrième véhicule du constructeur à être offert en version survitaminée par sa division NISMO. Au cœur de ses performances, on retrouve un moteur turbocompressé …
EssaisVolkswagen Jetta GLI 2017 : en aurez-vous pour votre argent?
La Volkswagen Jetta est l’une des plus généreuses, voire la plus généreuse des compactes sur le marché en termes de confort et d’espace intérieur. Alors, sa version de performance dotée du moteur propulsant la Volkswagen Golf GTI devrait être un bon choix, non? Euh... ça dépend des priorités. C’est qu’elle …
Commentaires