Civic Turbo vs Sentra SR Turbo : choc des civilisations

Qu’est-ce que le « choc des civilisations »? C’est Napoléon Bonaparte et sa redoutable machine de guerre, fusils et canons, qui envahissent l’Égypte pour rencontrer comme seule résistance les guerriers mamelouks, chevaliers à dos de chameaux, armés de sabres. C’est l’armée britannique munie de la mitrailleuse Maxim qui affronte les armées primitives de Muhammad Ahmad ibn Abd Allah Al-Mahdi au Soudan. C’est la Wehrmacht entièrement mécanisée qui pulvérise coup sur coup la Pologne et la France, dépassées.

N’en déplaise à Nissan, c’est l’impression que ce match comparatif m’a laissée.

J’avais hâte de conduire la Sentra Turbo. C’était le retour d’une Sentra excitante, moi qui ai souvent affirmé que la puissance du modèle de base est trop « juste ». Après une semaine au volant de la Sentra, je gardais une expérience somme toute positive de l’auto, surtout qu’elle m’a surpris lors de la dernière grosse tempête de l’hiver, arrivant à se déplacer dans près de deux pieds de neige. Mais bon, d’excellents pneus d’hiver sont à remercier.

Peu de temps après mon essai de la Sentra SR Turbo, j’ai essayé la « nouvelle » Civic berline, pour une énième fois. J’ai compris, à cet instant, pourquoi Nissan a créé la Sentra Turbo. Il fallait offrir un produit pour concurrencer l’excellente Civic Turbo, qui ravage tout sur son passage, dans la catégorie des voitures compactes, bien entendu.

Alors, le produit de Nissan est-il à la hauteur? Relisez le paragraphe d’introduction.

Photo: David Miller

Style

La beauté est dans les yeux de celui qui regarde, comme on dit. Plusieurs vont même jusqu’à ne jamais critiquer l’apparence d’une voiture.

Étant donné que dans le cadre de mon travail, je passe beaucoup d’heures à regarder des automobiles, j’imagine que mon opinion vaut quelque chose!

Commençons par la Sentra, cette jolie berline compacte. Qui plus est, l’ensemble SR Turbo comprend des bas de caisse, et des parechocs plus sportifs.

Du côté de la Civic berline, le look ne passe pas si bien dans le public. Souvent, j’entends dire que la voiture est « laide ». Ça semble un peu exagéré, mais il est vrai que Honda n’avait pas l’habitude d’arriver avec des designs avant-gardistes. Là, Honda rompt avec la tradition en présentant une voiture carrée, tout droit sortie d’un logiciel. C’est l’impression que ça donne, en tout cas.

Difficile de nommer une gagnante, ici. Les deux voitures offrent quelque chose de différent. Devant l’impossibilité de trancher, match nul.

Habitacle

Bon, là ça commence.

La Civic offre un design cohérent, un système multimédia avancé, des sièges confortables, et pas mal de dégagement à l’arrière.

Dans la Sentra, la planche de bord est beaucoup plus simple. L’écran multimédia est mal intégré au design, et en gros, on a l’impression de prendre place dans une voiture plus âgée. Petit plus cependant, pour le volant de la Sentra qui fait sportif rétro. Une belle touche que l’on aime voir dans une voiture sportive!

Avantage Honda Civic.

Mécanique

Dans la Civic berline turbo, Honda utilise un quatre cylindres turbocompressé de 1,5 litre. Le même moteur que l’on retrouve désormais dans la Si. En version de base, ce moteur développe 174 chevaux et 162 livres-pied de couple. Il génère 180 chevaux dans la version à hayon, mais ça implique une consommation d’essence super. La version de 174 chevaux, elle, consomme de l’essence ordinaire.

Dans notre Civic d’essai, nous avions une boîte automatique de type CVT. Dire que cette CVT travaille bien avec le moteur est un euphémisme. Le temps de réaction de l’ensemble est rapide, viscéral. Côté performance, la Civic fait le 0-100 km/h en moins de 7 secondes. Pour une voiture qui n’a pas la prétention d’être une sportive, c’est remarquable.

Dans la Sentra SR Turbo, l’histoire est un peu différente. Nissan utilise un quatre cylindres à injection directe « DIG » de 1,6 litre, le même moteur qui niche, entre autres, dans le Nissan Juke Turbo. Il exploite 188 chevaux et 177 livres-pied de couple. Toutefois, contrairement à la Civic, ce moteur brûle de l’essence super.

Notre Sentra SR Turbo avait une bonne vieille transmission manuelle à 6 rapports. L’embrayage est en revanche bien plus sportif que dans la version de base de la Sentra, ce qui aide à augmenter le plaisir de conduite. En termes de performances, cette Sentra SR turbo fait le 0-100 km/h en 7,5 secondes.

Les consommations d’essence varient énormément en fonction de nos habitudes de conduite et de notre trajet, mais la Civic m’est apparue plus économique dans le vrai monde. Avec la Civic, j’ai fait 7,4 L/100 km d’essence ordinaire, tandis qu’avec la Sentra, j’ai enregistré 8,5 L/100 km d’essence super, dans des conditions semblables.

Qui plus est, la combinaison moteur/transmission de la Civic s’exécute avec une fluidité militaire, avec précision. Le moteur de la Sentra, lui, nous apparaît rugueux. Mais c’est normal, après tout, puisqu’il s’agit d’un moteur plus vieux que celui de la Civic.

Avantage, Honda Civic.

Photo: Michel Deslauriers

Comportement

Le gros facteur, ici, c’est que la Civic a une suspension indépendante à l’arrière, tandis que la Sentra a encore un pont rigide…

Ainsi, si l’on pousse moindrement les voitures, on constate que la Civic adopte une bien meilleure tenue de route que la Sentra. La direction de la Civic, d’ailleurs, est plus directe et plus raffinée que celle de la Sentra.

Côté comportement et côté châssis, on ne se bat pas, ici c’est à armes égales. La Civic est entièrement nouvelle, tandis que la Sentra de génération actuelle est en réalité un rafraîchissement apporté à une Sentra qui a plusieurs années.

Sans dire que la Sentra est désagréable à la conduite, la Civic, en termes de comportement général, est à des années-lumière.

Avantage, Honda Civic.

Conclusion

La Civic domine la Sentra à tous les points de vue, si ce n’est au chapitre du style.

Ce résultat était inévitable. La Sentra actuelle devrait recevoir une refonte complète d’ici 2 ou 3 ans. En attendant, on nous propose une nouvelle Sentra turbo, qui se fait écraser, en match comparatif, par la Civic, et probablement par la plupart des autres voitures de la catégorie, comme la Mazda3 et la Volkswagen Golf.

La Sentra SR Turbo nous démontre que Nissan n’a pas jeté l’éponge, ce qui est une bonne chose. Néanmoins dans un match comparatif contre la vedette du segment, elle nous apparaît être d’une autre époque, comme si l’on comparait la Civic à une Mazda3 2011.

Donnons toutefois un point à la Sentra : elle coûte pas mal moins cher. Notre Sentra SR Turbo est 5 000 $ moins dispendieuse que notre Civic EX-T. Cela dit, c’est 5 000 $ qui valent la peine d’être investis…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisNissan Sentra SR Turbo 2017 : plus de muscle, un peu plus de plaisir
La concurrence est ultraféroce entre les voitures compactes, et il est assez simple de comprendre pourquoi il est si difficile de se hisser dans le top 3 des véhicules les plus populaires. Nissan a toujours eu de la difficulté à bien se positionner avec sa Sentra, une voiture qui n’est …
ActualitéHonda dévoile la puissance de sa Civic Si 2017!
Enfin on connaît la puissance de ce qui sera la Honda Civic Si 2017. On savait déjà que Honda n’allait pas proposer une nouvelle motorisation, mais plutôt utiliser son excellent moteur turbocompressé quatre cylindres de 1,5 litre. Rappelons que ce moteur, dans la Civic ordinaire, développe entre 174 et 180 …
Commentaires