Mercedes-Benz CLA 2017 : pour son prix ou ses qualités?

Points forts
  • Prix de base attrayant
  • Version AMG délectable
  • Style réussi
  • Boîte automatique efficace
Points faibles
  • Habitacle un peu terne
  • Devient rapidement dispendieuse
  • Espace arrière plus limité
Évaluation complète

S’il y a une voiture qui n’a pas reçu un bon accueil lors de son introduction, c’est bien la Classe CLA, la berline d’entrée de gamme de Mercedes-Benz. On reprochait au véhicule de ne pas contenir le même ADN que les autres modèles de la marque et au constructeur, de trahir ses origines en commercialisant un produit qui n’est pas à la hauteur de son prestige.

Pourtant, la CLA est essentiellement une Mercedes-Benz de Classe B, version berline et personne à l’époque ne s’était indigné de la qualité ou de l’arrivée de cette petite familiale dans le porte-folio du constructeur. Est-ce le fait qu’elle reprend le style et le design des autres berlines beaucoup plus dispendieuses?

De notre côté, on apprécie bien la Classe CLA, une voiture qui connaît un bon succès si l’on regarde les chiffres de vente. C’est la seconde voiture la plus populaire chez Mercedes au Canada juste après la Classe C. Il semble que son prix d’un peu plus de 35 000 $ en convainc plusieurs.

Un intérieur plus sobre

Si son style continue de séduire, il est vrai que son intérieur est un peu plus simpliste et ne reflète pas celui des autres berlines fraîchement remaniées de la marque, et ce, même si on l’a légèrement amélioré cette année. C’est surtout évident au centre du tableau de bord avec une ergonomie et une présentation des commandes désuètes.

L’habitacle demeure très similaire à celui de la Classe B hormis quelques éléments distinctifs. Il comporte la même planche de bord incluant un écran multifonction qui permet de contrôler les différents systèmes. Il s’apparente à un iPad monté sur le tableau bord, mais il n’est malheureusement pas tactile. Il faut avec regret se rabattre sur la molette placée sur la console pour contrôler les différentes fonctions. C’est surtout cet élément ainsi que la partie centrale de la console située entre les deux sièges qui apportent une apparence bon marché. L’intérieur est beaucoup plus éclatant dans le cas de la version AMG, un modèle qui élimine pratiquement tous les reproches que l’on peut faire à la voiture.

Quant au design de la Mercedes-Benz CLA, il demeure très réussi avec ses lignes reprenant le style de la CLS, soit un coupé quatre portes. À ce chapitre, la voiture est toujours dans le coup. Elle vous assure un certain prestige et plusieurs auront l’impression qu’il s’agit d’une voiture nettement plus dispendieuse à sa vue.

Sage ou bestiale?

Côté moteur, on a droit tout d’abord à un quatre cylindres de 2,0 litres turbocompressé à bord de la CLA 250. Ce moteur, que le constructeur fournit aussi à Infiniti, notamment dans le cas du QX30, développe 208 chevaux pour un couple 258 lb-pi dès 1 200 tr/min, une puissance assez intéressante. Il transmet son couple aux roues avant — c’est une voiture à traction — via une excellente boîte automatique à double embrayage à sept rapports. Jumelée à un système arrêt/redémarrage, cette boîte est non seulement performante, mais aussi économique en carburant. À ce propos, il faut abreuver le moteur en essence super, ce qui fait grimper le coût de chaque plein.

Pour un peu plus de 2 000 $, vous pourrez ajouter un rouage intégral 4MATIC à votre CLA. Il ampute légèrement les accélérations, mais vous aurez une voiture beaucoup plus équilibrée et lors des tempêtes de neige, et vous apprécierez vraiment votre investissement supplémentaire. Ce fut notre cas lors de la récente tempête, l’une des plus importantes au Québec ces dernières années.

Au volant, on aime la position de conduite et la bonne prise en main du volant. On a rapidement une impression de contrôle et malgré les lignes fluides de la voiture, la vision est très bonne, même à l’arrière. Sur la route, l’auto adopte une conduite dynamique et forte agréable. En dépit de sa cylindrée réduite, le moteur émet une belle sonorité, ce qui apporte au charme de la voiture.

Avec ses 208 chevaux, il livre une puissance plus qu’intéressante, le tout sans véritable délais, pourvu que vous n’ayez pas sélectionné le mode Eco qui favorise l’économie de carburant et qui réduit vos ardeurs sur l’accélérateur. Pour bien profiter des prestances de la voiture, le mode Sport est de mise. Enfoncez l’accélérateur et la bagnole se lance immédiatement, un élément fort agréable pour ce moteur turbo. Équipée de l’ensemble Sport, la voiture possède un comportement un peu plus rigide notamment en raison de sa suspension plus ferme et de ses roues de 18 pouces sur lesquelles sont montés des pneus à profil bas. On la sent agile et nerveuse.

Toutefois, la plus désirable des CLA est celle qui dispose de la plus grande dose d’ADN de la marque : la CLA 45 AMG, laquelle permet d’accéder aux iconiques livrées AMG pour un prix raisonnable. Elle est non seulement la plus abordable des AMG, mais elle est aussi la seule de sa lignée — avec le GLA 45 AMG — à être pourvue d’un quatre cylindres. Son moteur de 2,0 litres repousse les limites avec 375 chevaux et un couple de 350 lb-pi. Impossible d’offrir une voiture de cette puissance en traction, l’effet de couple vous aurait fait zigzaguer sur la route. On utilise donc un rouage intégral AMG 4MATIC, ce dernier pouvant répartir le couple jusqu’à 50% entre les roues avant et arrière.

Bien entendu, le prix de la livrée AMG la rend moins accessible, mais elle procure véritablement ses lettres de noblesse à la Classe CLA.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2016Mercedes-Benz Classe CLA 2016: Péchés véniels
ême si elle est de bonne famille, la Mercedes-Benz CLA est souvent pointée du doigt. Il faut dire que pour la firme de Stuttgart, agrandir la famille par le bas n’est pas chose aisée. Il faut créer des produits qui respectent l’ADN de la marque tout en conservant des coûts …
New YorkMises à jour pour la Mercedes-Benz CLA
La plus petite berline offerte en Amérique du Nord par Mercedes-Benz, la CLA, vient de recevoir quelques mises à jour esthétiques. On a pu voir le résultat lors du Salon de l’auto de New York. Premièrement, la voiture aa droit à de nouvelles roues de 18 pouces, une grille différente …
ActualitéLes petites Mercedes-AMG seront encore plus démente
Les plus petites voitures dans la gamme AMG, les CLA et GLA 45, sont déjà assez performantes merci; avec 355 chevaux provenant d’un quatre cylindres turbocompressé, elles atteignent 100 km/h à partir d’un arrêt complet en moins de 5 secondes, un fait assez impressionnant pour une compacte luxueuse. Pour 2016, …
Commentaires