La deuxième Ford Mustang Bullitt retrouvée!

Arrivé sur les écrans le 17 octobre 1968, le film poursuite Bullitt s’est rapidement imposé comme un incontournable pour les amateurs de voitures.

Pour les besoins de la poursuite – qui dure 9 minutes et 42 secondes –, deux Ford Mustang GT Fastback 1968 ont été requises, de même que deux Dodge Charger 1968. Dans les deux cas, une voiture était utilisée pour les scènes de poursuite (stunt car) et l’autre pour les prises de vues rapprochées, un hero car en termes cinématographiques.

Après le tournage, la Mustang de poursuite a dû être envoyée à la casse, trop endommagée pour être restaurée. Le hero car, de son côté, a été réparé puis acheté par un employé de la production de Warner Brothers qui l’a par la suite revendu. L’histoire de cette voiture portant le numéro de série 8R02S125559 est bien documentée. Kevin Marti, une sommité dans le petit monde de la Mustang, sait où elle se trouve, mais selon une entente avec son propriétaire, ne peut pas en divulguer davantage.

Surprise!

Par la suite, personne n’a eu de nouvelles de la voiture de poursuite, tout le monde étant convaincu qu’elle avait été détruite. Jusqu’à tout récemment… Le 28 février dernier, elle a refait surface sur le blogue Vintage Mustang Forum alors qu’elle a été découverte au Mexique, en cours de restauration. Selon Marti, cette épave serait bel et bien celle du film. Elle a été identifiée grâce à son numéro de série (8R02S125558) et aussi par les modifications qui avaient été apportées par l’équipe technique – tours de suspension renforcés, ressorts avant à rendement élevé (heavy duty), amortisseurs Koni, etc. De plus, tous les dommages causés par les cascades sont encore présents.

Pour le moment, cette Mustang pour le moins spéciale est en train de revenir à son état premier, celui du film. Ses propriétaires n’ont pas l’intention de la vendre. Mais gageons que le prix de cette voiture risque d’être très élevé, tellement le film est devenu mythique. Nous ne serions pas surpris si nous retrouvions cette Bullitt (qui ne s’appelait pas Bullitt à l’époque, c’est juste après que cette Mustang a été ainsi baptisée) dans un encan comme Mecum ou RM Sotheby’s. Sans doute que son prix reflètera le prestige du film dans lequel elle a été la vedette il y a tout près de 50 ans.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Voitures anciennesFord Mustang GT 1968. Salut Frank Bullitt!
Raconter le scénario du film Bullitt, tourné en 1968, ne servirait pas à grand-chose. Il s’agit, grosso modo, de l’histoire d’un policier, sans peur et sans reproche, Frank Bullitt (Steve McQueen), en butte contre un politicien corrompu, Walter Chalmers (Robert Vaughn) et des membres de la pègre qui se disputent …
Voitures anciennesMatériel inédit: La Mustang... Concepts et prototypes
Le Guide de l’auto 2017 est plus complet que jamais. En plus des nombreux essais, matchs comparatifs, meilleurs achats, concepts ou modèles à venir, on retrouve en plus l’histoire de la Mustang. Pour relater cette fabuleuse épopée, le Guide de l’auto compte désormais 768 pages, au lieu des 672 habituelles.
Voitures anciennesMatériel inédit: La Mustang... Les modèles de production
Le Guide de l’auto 2017 est plus complet que jamais. En plus des nombreux essais, matchs comparatifs, meilleurs achats, concepts ou modèles à venir, on retrouve en plus l’histoire de la Mustang. Pour relater cette fabuleuse épopée, le Guide de l’auto compte désormais 768 pages, au lieu des 672 habituelles.
DétroitLe retour de la Ford Mustang Bullitt!
Le 17 octobre 1968, le film Bullitt envahissait les écrans de cinéma. La poursuite de 9 minutes et 42 secondes entre le flic sans peur et sans reproche Frank Bullitt et des mécréants de la pire espèce allait marquer le cinéma et une génération de petits gars (et de petites …
Pleins feux surBullitt, 50 ans plus tard
Il y a de ces opportunités qu’un journaliste automobile ne souhaite pas manquer, spécifiquement lorsque le sujet en question a marqué son enfance. Voilà pourquoi j’ai fortement insisté, pour ne pas dire supplié mon rédacteur en chef, afin qu’il m’autorise à participer à un événement soulignant le 50e anniversaire du …
Premiers contactsFord Mustang Bullitt 2019 : se prendre pour Steve McQueen
L’amateur de voitures que je suis a dans son répertoire quelques films incontournables. D’abord, Gone in 60 seconds (La grande casse - l’original de 1973), Days of Thunder (Jours de tonnerre), Ronin , Rush , sans oublier les innombrables versions de Rapides et dangeureux . Or, Bullitt est clairement l’un …
Commentaires