Nissan GT-R Premium 2017 : un missile avec un habitacle

Points forts
  • Accélérations explosives
  • Style unique
  • Beaucoup de caractère
Points faibles
  • Manque de raffinement (pour certains)
  • Appétit pour du 94 d’octane
  • Roulement punitif
Évaluation complète

Cette voiture est rapide. Non, ridiculement rapide.

Au moment où on lève notre pied de la pédale de frein, alors que le moteur de la voiture monte en régime, on se fait clouer au dossier de notre siège et violemment propulser vers l’avant. La Nissan GT-R 2017 est une grosse voiture, faisant osciller la balance à près de 1 800 kilogrammes, mais son rouage intégral, sa boîte à double embrayage et son V6 biturbo n’en ont pas été informés. À l’aide de son système de départs canon, la GT-R peut accélérer de 0 à 100 km/h en un peu plus de trois secondes.

Nissan surnomme sa sportive porte-étendard Godzilla, et ça lui va bien puisqu’elle écrase toutes les autres voitures sport produites au Pays au soleil levant. À l’exception peut-être de la Lexus LFA.

Elle est en vente dans sa forme actuelle depuis plusieurs années maintenant, mais elle a reçu des révisions notables pour l’année-modèle 2017. La forme générale n’a pas changé, Nissan a retravaillé la partie avant tout en ajoutant de nouvelles jantes en alliage et des choix de couleurs de carrosserie. La meilleure façon de la distinguer est par son insertion chromée dans la calandre et les prises d’air additionnelles dans le pare-chocs avant.

Il va sans dire, son style unique se démarque facilement. Elle est imposante avec ses hanches et ses épaules bien larges, ses ajouts de bas de caisse, ses feux arrière surdimensionnés et ses massifs embouts d’échappement. C’est quand même impressionnant de constater que malgré le gabarit de cette bête, elle peut fendre l’atmosphère avec un coefficient de traînée très aérodynamique de 0,26. Les passionnés plus âgés de voitures sport ne semblent pas trop apprécier la GT-R, mais les jeunes oui, puisqu’ils ont conduit de multiples variantes de la voiture dans des jeux vidéo tels que la série Gran Turismo sur les consoles PlayStation.

Photo: Michel Deslauriers

Le moteur de 3,8 litres, assemblé à la main, développe maintenant 565 chevaux — soit 20 de plus que l’an passé — ainsi qu’un couple de 467 livres-pied entre 3 300 et 5 800 tr/min. C’est beaucoup pour un six cylindres, et sa sonorité n’est pas mal non plus. La boîte automatisée à six rapports avec double embrayage est peu raffinée, puisque l’on entend des bruits métalliques provenant de sous la voiture chaque fois qu’elle passe ses rapports. Personne ne peut dire que cette motorisation manque de caractère.

Outre ses accélérations à provoquer des saignements de nez, la Nissan GT-R 2017 peut facilement dévorer des routes sinueuses. Malgré tout, la finesse ne fait pas partie du vocabulaire de cette voiture. Le poids est l’ennemi d’une sportive pure, et Nissan a tout simplement compensé avec plus de puissance, un rouage intégral axé sur les performances et une suspension ferme. Très ferme pour être plus précis. Le roulement de la GT-R est punitif sur toutes les surfaces autres que celle d’une autoroute nouvellement pavée.

Le moteur de Godzilla a beau être puissant, il avale l’essence avec un taux d’octane de 94, et il n’est pas particulièrement écoénergétique. On a obtenu une moyenne de 13 l/100 km avec un peu de conduite en ville et pas mal d’autoroute.

Les sièges sport, le tableau de bord et les panneaux de porte de notre voiture à l’essai étaient enveloppés d’un cuir orange pour s’agencer avec la couleur de la carrosserie. Les révisions apportées à l’habitacle la modernisent quelque peu, alors que la panoplie de cadrans de performance et de menus de l’ancien système multimédia est toujours présente, mais intégrée dans un affichage au goût du jour. Il y a des sièges arrière, toutefois, le fait qu’il n’y ait pas d’espace pour les jambes et que les deux haut-parleurs soient logés entre les dossiers atténuera toute tentative de conversation... De toute façon, lorsque le conducteur accélère avec le pied au plancher, les seuls mots prononcés dans l’habitacle sont des jurons!

Photo: Michel Deslauriers

Le moteur de la Nissan GT-R 2017 n’est pas recouvert et joliment détaillé, ce qui est rare dans les voitures d’aujourd’hui. En revanche, et l’on fait les difficiles ici, une vulgaire baguette pour retenir le capot ouvert sur une voiture de 125 000 $, avant les frais de transport et de préparation, n’est guère impressionnant. Ce prix-là, c’est pour la version Premium, et celle que nous avons essayée était aussi équipée de l’ensemble Garnitures intérieures à 4 100 $ ainsi qu’une peinture métallisée coûtant 1 000 $. La GT-R Track Edition, qui bénéficie de roues uniques de 20 pouces, d’un aileron arrière en fibre de carbone, d’une suspension NISMO et des sièges avant RECARO, se détaille à 149 100 $.

Trouver des rivales directes à la GT-R n’est pas facile, puisque la voiture souffre d’un problème d’identité. Elle est rapide comme une supervoiture, mais ses dimensions et son poids suggèrent plutôt un coupé grand tourisme. Néanmoins, elle peut se frotter à une Chevrolet Corvette Z06, une BMW M6, une Audi R8, une Mercedes-AMG GT ainsi qu’à une Aston Martin Vantage.

La Nissan GT-R 2017 est une voiture dispendieuse, mais elle est unique et déborde de caractère. Elle est raffinée à quelques endroits, et crue à l’os à d’autres. Elle est incroyablement rapide, comme si les ingénieurs de Nissan ont voulu défier les lois de la physique. C’est ce qui rend Godzilla si attrayante.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsNissan GT-R 2017 : la diplômée de la catégorie GT
Tout constructeur automobile sérieux et audacieux fabrique ou a déjà fabriqué une voiture de sport digne de ce nom. Dans le grand domaine de l’industrie automobile, elles sont une nécessité. Non, il ne s’en vend pas des centaines de milliers chaque année, mais elles expliquent sans doute une partie des …
ActualitéVoici la Nissan GT-R Track Edition 2017
Via internet, on vient découvrir le troisième membre de la famille Nissan GT-R 2017 : après la Premium et la NISMO, c’est au tour de la Track Edition de se montrer le bout du nez. Située entre la Premium et la NISMO au chapitre des performances, la Track Edition est …
New YorkNissan GT-R 2017 : refonte en profondeur de la super voiture sportive nippone
NEW YORK (NY) — Pendant quelques années, la Nissan GT-R avait l’honneur d’être l’extrême voiture sport japonaise, surclassant même certaines des meilleures bagnoles européennes. Est-ce l’arrivée de l’Acura NSX avec sa mécanique ultrasophistiquée qui a poussé les gens de Nissan à réagir? Quoi qu’il en soit, ils ont profité du …
ActualitéNissan GT-R police : Avouez que vous aimeriez devenir patrouilleur!
Vous ne rêvez pas, le constructeur Nissan va présenter au prochain salon de l’auto de New York sa « Copzilla », une version police de sa GT-R fraichement remaniée pour 2017. Cette version Police Pursuit #23 est entièrement équipée avec barre de poussée et gyrophares. Capable d’accueillir uniquement deux passagers, …
BuzzLe Guide de l'auto a volé Copzilla!
C’est au siège social de Nissan US à Nashville, lors d’un lancement pour le Nissan Qashqai, que nous sommes tombés sur un véhicule assez excitant : « Copzilla », une version police de la Nissan GT-R! Le moteur V6 biturbo de 3,8 litres développant 565 chevaux, l’inscription « try me …
Commentaires