MINI Clubman 2017, plus familiale que jamais

Points forts
  • Plaisir de conduite inné
  • Nouvelle génération plus spacieuse
  • Quatre portes
  • Habitacle hors du commun
Points faibles
  • Assez onéreuse
  • Fiabilité aléatoire
  • Nombreuses options
  • Moteur de base un peu juste
Évaluation complète

MINI, ce n’est plus simplement un modèle comme c’était le cas lors du retour de la marque au milieu des années 2000, mais une bien gamme complète de véhicules dont les subtiles distinctions peuvent aisément nous dérouter. Et ce, malgré la disparition de quelques variantes depuis, notamment les MINI Roadster et Coupé. Pas facile non plus pour l’acheteur de s’y retrouver et surtout, de trouver quelle MINI pourra faire chavirer son cœur.

La Clubman, c’était une MINI classique dont les dimensions accrues la rendaient mieux adaptée aux besoins familiaux, notamment grâce à son espace accru à l’arrière, tant pour les passagers qu’en volume de chargement. Outre son gabarit, c’est la troisième portière latérale du côté passager qui s’ouvrait en sens inverse qui la rendait reconnaissable, tout comme ses doubles portes à battants à l’arrière utilisées en guise de hayon.

Photo: MINI

Plus familiale avec ses quatre portes conventionnelles

En 2016, la Clubman est arrivée sous les traits d’une toute nouvelle génération et les ingénieurs se sont attardés aux principaux reproches faits au modèle. Outre ses lignes légèrement remaniées, on a décidé cette fois de l’équiper de quatre portières conventionnelles afin de rehausser son aspect pratique. L’étroitesse de la demi-portière de type suicide ne facilitait pas réellement l’accès à bord et forçait le passager avant à se détacher et à ouvrir sa porte chaque fois que l’on voulait utiliser les places arrière. La nouvelle configuration de la Clubman corrige le tout, un plus.

L’autre belle amélioration de la Clubman, c’est qu’elle gagne en dimension tant en largeur, en hauteur, qu’en longueur. Ces millimètres supplémentaires servent principalement à améliorer son habitabilité en fournissant plus d’espace pour les passagers, surtout pour les jambes des gens assis en l’arrière. Elle dispose aussi de plus d’espace pour tout l’attirail familial et les sacs d’épicerie, car le volume de chargement passe de 260 litres à 360 litres dans la nouvelle Clubman. Avec les sièges rabattus, on obtient 1 250 litres, assez pour transporter des objets beaucoup plus volumineux.

Grâce à cette transformation, la Clubman peut maintenant se laisser aller à sa véritable vocation, passant d’une microvoiture à un modèle capable de rivaliser avec les compactes offertes sur le marché, du moins en termes de dimension. Côté prix, la MINI Clubman est issue de l’aristocratie et son extravagance se paie, surtout si vous vous laissez emporter par le catalogue d’options. Une Clubman ALL4 équipée du moteur de base se détaille à 28 185 $, mais celle que nous avions sous la main ne coûtait rien de moins que 35 280 $ avec ses options. On est loin d’une « petite bagnole abordable »...

On se paie une MINI non seulement pour son niveau de luxe et son plaisir de conduite inné, mais surtout pour son originalité. Son habitacle n’a rien de commun avec ce que l’on retrouve sur le marché et c’est ce qui fait le charme MINI. L’éclairage multicolore et omniprésent, le tableau de bord, l’instrumentation et le design des poignées, commandes et boutons en font un véhicule d’exception. BMW, qui possède la marque, a su procurer à la MINI une touche unique et c’est ce qui fait son succès.

Photo: MINI

Profiter d’un rouage intégral

Sous le capot, pas de véritable changement. La livrée de base dispose toujours du moteur trois cylindres turbocompressé (oui, oui trois cylindres!) de 1,5 litre qui développe 134 chevaux pour un couple de 162 lb-pi et que l’on doit alimenter en essence super selon les recommandations du constructeur, un élément à considérer. S’il est rare de pouvoir conduire un véhicule équipé d’une boîte manuelle et d’un rouage intégral, c’est possible dans le cas de la Clubman. La manuelle six rapports vient de série, peu importe le rouage, alors qu’une automatique à huit rapports a fait son apparition.

Si le rouage intégral ALL4 n’était réservé qu’aux deux MINI les plus imposants et assemblés en Autriche, les Countryman et Paceman, on l’offre désormais à bord de la Clubman. Elle devient ainsi le premier modèle construit à l’usine Oxford en Angleterre à être doté de la transmission intégrale. C’est une excellente nouvelle, on apprécie l’aplomb supplémentaire qu’apporte un rouage intégral, et lorsqu’équipée de bons pneus d’hiver, la voiture se révèle un véritable plaisir dans la neige.

En version de base, la Clubman n’est certes pas un bolide, surtout si vous optez pour le rouage intégral qui augmente son poids tout en cannibalisant les chevaux. Vous obtiendrez une voiture économique, beaucoup plus qu’une compacte sportive, même si la boîte automatique se tire magnifiquement d’affaire. Le 0-100 km/h prendra environ 9,5 secondes, ce qui ne vous causera certainement pas d’étourdissements.

Pour plus d’adrénaline, la MINI Cooper S Clubman avec son quatre cylindres de 2,0 litres et 189 chevaux sera celle à favoriser. Elle dynamise la conduite et rend beaucoup plus justice au modèle, surtout si vous la chargez fréquemment. Elle est en fait la plus équilibrée. Le plaisir de conduite est inné et malgré sa longueur accrue, on a toujours l’impression de conduire un kart tant la direction est précise et la suspension bien calibrée. Peu de compactes sont aussi amusantes sur la route!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsMINI Clubman 2016: Quand MINI se fait maxi.
Jusqu’à tout récemment, la gamme MINI se divisait en deux catégories distinctes : les petites (Cooper 3 portes, Cabriolet, Roadster et Clubman) et les grosses (Countryman, Paceman). L’arrivée de la 5 portes l’an dernier a cependant changé la donne puisqu’elle venait jouer dans les plates-bandes de la Clubman. MIN a …
ActualitéUne MINI familiale et intégrale : la Clubman ALL4 2016
À peine quelques jours après qu’on ait pu découvrir la John Cooper Works Décapotable, MINI nous amène un véhicule plus approprié à la saison hivernale : la familiale rondouillarde que vous pouvez voir sur les photos ci-dessus est la Clubman ALL4 qui, comme son nom l’indique, vient avec un rouage …
EssaisMINI John Cooper Works Clubman ALL4 2017 : on est loin du miniature
Depuis que les dimensions des produits MINI ont considérablement gonflé, la marque britanno-allemande a perdu un peu de son sens. Si les véhicules de la gamme sont énormes, pourquoi écrire le mot « MINI » sur leur calandre? Prenez la Clubman par exemple, la petite familiale de la marque. Elle …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires