Mercedes-Benz GLA 2018 : subtilités

Au Salon de Detroit, Mercedes-Benz a présenté le GLA 2018 (vous saviez qu’on ne dit plus Classe GLA, ou Classe GLS? La Classe est désormais réservée aux véhicules à une seule lettre, comme la Classe B, la Classe E ou la Classe S).

D’abord introduit en 2013, il était temps que le GLA reçoive quelques améliorations… même si ces dernières sont très subtiles. Les pare-chocs ont été légèrement redessinés, on retrouve de nouvelles roues et une couleur (Canyon Beige) s’ajoute. Selon le document de presse, l’aérodynamique a été améliorée, mais Mercedes n’a avancé aucun chiffre pour que l’on puisse comparer. Les phares au bixénon qui étaient optionnels sont remplacés par des unités baptisées « High Performance headlamps », de série sur le GLA AMG 45 et en option sur le GLA 250.

Dans l’habitacle, les changements sont tout aussi subtils. Il s’agit surtout d’éléments auparavant optionnels, devenus standards. Par exemple, l’écran de huit pouces qui faisait partie du Groupe multimédia est maintenant offert sans supplément, tout comme la caméra de recul, du moins aux États-Unis.

Ici ou ailleurs

Une précision s’impose ici… le communiqué de presse que nous avons reçu concerne les produits américains. Les détails sur les groupes d’options et l’équipement standard de la version canadienne seront dévoilés ce printemps ou au début de l’été, avant l’arrivée du GLA 2018 dans les concessions du pays. Toutefois, je crois que ce qui sera offert au Canada ne dérogera pas beaucoup du produit distribué au sud du 45e parallèle.

Côté mécanique, c’est le statu quo. Une seule cylindrée est offerte pour les deux versions, soit un quatre cylindres 2,0 litres turbocompressé. Dans le GLA 250, il développe toujours 208 chevaux et un couple de 258 livres-pied tandis que le GLA AMG 45 a droit à une écurie de 375 chevaux et 350 livres-pied. La boîte automatique à double embrayage compte encore sept rapports et les quatre roues sont motrices, peu importe la version. Les Américains peuvent cependant acheter une livrée à roues avant motrices, non disponible ici. Si vous voulez mon avis, ce n’est pas une grosse perte pour le Canada!

Bref, si vous appréciez le GLA, vous allez continuer de l’apprécier. Sinon, votre idée ne changera pas!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2016Mercedes-Benz Classe GLA 2016: Peu utilitaire mais vraiment sportif
L’an dernier, après son essai du nouveau Mercedes-Benz Classe GLA, Gabriel Gélinas lui avait promis un bel avenir. Une année plus tard, ce petit VUS de luxe remplit toutes les promesses. Il n’a rien perdu de son allure agressive qui séduit la majorité des gens, sans oublier que sa mécanique …
ActualitéLes petites Mercedes-AMG seront encore plus démente
Les plus petites voitures dans la gamme AMG, les CLA et GLA 45, sont déjà assez performantes merci; avec 355 chevaux provenant d’un quatre cylindres turbocompressé, elles atteignent 100 km/h à partir d’un arrêt complet en moins de 5 secondes, un fait assez impressionnant pour une compacte luxueuse. Pour 2016, …
BlogueLes VUS de Mercedes-Benz 2015: La famille est complète
Mercedes-Benz est un constructeur renommé pour la qualité de ses véhicules à vocation luxueuse, et ses dirigeants se font un point d’honneur de couvrir la presque totalité des catégories sur le marché. Il suffit de consulter Le Guide de l’auto 2015 pour constater l’étendue de la gamme des produits du …
Commentaires